Vente aux enchères d’exception à Londres

Vente aux enchères d'exception à Londres
Vente aux enchères d'exception à Londres
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

Ronde des Bannies, ça déconfine sévère place Vauban !

Ayé enfin ! Après presque trois mois de disette, cause COVID19, c’est avec le rasso des Bannies que j’ai pu enfin re-goûter aux plaisirs des...

Vente aux enchères d'exception à LondresOn vous a parlé de la dispersion d’une collection d‘Alfa Romeo pour Retromobile.

Une autre collection prestigieuse va être dispersée, et ce dès Dimanche, par Bonhams, à Londres.

Cette collection, c’est celle de l’écurie Ecosse qui fit courir de prestigieuses voitures de sport dans les années 50 et 60, avec comme fait d’arme principal les victoires au Mans en 1956 et 1957 avec la Jaguar Type D.

C’est justement la Jaguar Type D « Shortnose » de 1956 qui sera la plus chère, elle est évaluée entre 3 et 4,2 millions d’euros.

On trouvera également dans cette vente une Jaguar XK120 roadster de 1951 (240.000 à 480.000€), une Jaguar Type C de 1952 (2,4 à 3,6 millions d’euros), une Tojeiro Jaguar de 1959 (360,000€ à 600,000€), une Cooper Monaco Climax Type 57 de 1960 (240,000 à 360,000€), une Austin Healey Sprite Grand Touring Coupe de 1961 (36,000 à 60,000€), Tojeiro Buick de 1962 (220,000 à 280,000€) et enfin le camion d’époque aux couleurs de l’écurie qui peut embarquer 3 voitures !

D’autres voitures seront aussi présentées à la vente. On notera par exemple une Porsche 904 GTS Endurance Racing Coupé de 1964 (1,6 à 1,9 millions d’euros), une Aston Martin DB4GT de 1959 (1,4 à 1,8 millions d’euros), et autres beautés.

Merci à Morrissette Racing pour le tuyau.

Plus d’infos sur le site officiel.

Vente aux enchères d'exception à Londres

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 30 : La route de Gentelly, la magie d’un tour du monde

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...