Le Rallye des Routes de Sologne, belles routes et patrimoine

Le Rallye des Routes de Sologne, belles routes et patrimoine
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Le week-end dernier c’était la deuxième édition du Rallye des routes de Sologne, deuxième édition organisé par les amis de Bed & Historic Rally.

Laurence et Alexandre accueillaient les participants dans une belle demeure solognote. Les autos se garent petit à petit et les participants font connaissance autour d’un verre d’accueil accompagné de gougères, préparées par le restaurateur voisin.

Place au déjeuner et au briefing, le programme est inédit préparé par Alexandre, avec une visite d’un musée, une route fermée à la circulation et ouverte aux participants sur autorisation spéciale et une arrivée dans le parc du château de Sully sur Loire (réservée aux seuls participants).

Le départ est donné pour un roadbook qui longe la Loire pour arriver au château de Dampierre en Burly, premier point photo de la journée.

Toma et son équipe immortalisent les autos sur leur passage, Julien Lemeur, est allongé sur le bord de la route et mitraille.

L’étape à mi-parcours, donne rendez vous au musée automobile de Chatillon Coligny, l’Auto Sport Museum dont on avait couvert l’inauguration, c’est par ici. Les participants peuvent y découvrir la collection privée toujours aussi intéressante.

Les équipages repartent ensuite sur les routes en longeant le canal de Briare. Ils arrivent à Rogny les Sept Ecluses, un lieu à découvrir absolument. Situé aux portes de la Puysaie, cette étape se distingue par un impressionnant ouvrage d’écluses. Il a été construit au XVIIe sur le canal de Briare pour relier la Loire et la Seine. Le village est ponctué de ponts et de passerelles qui forcent les participants à une halte photo.

Plus loin, l’organisation a prévu un passage sur la mythique N7 et un détour sur le Pont-canal à Briare. Construit de 1890 à 1896, ce pont-canal métallique enjambe la Loire d’un pas de géant pour relier le canal, latéral à la Loire, au canal de Briare. Bordé de 72 lampadaires et de superbes pilastres ornés d’armoiries à chaque extrémité, c’est le point photo idéal, et là c’est Jérôme qui shoote cette fois.

Il reste encore quelques kilomètres au roadbook, pour arriver à Sully sur Loire et la route surprise à parcourir sur deux kilomètres… C’est une piste cyclable, autrefois ouverte à la circulation, qui borde la Loire. Les participants du Rallye des routes de Sologne ont été autorisé à rouler dessus, à la condition de rouler au pas.

Cette route unique mène au château de Sully sur Loire, pour les festivités de clôture et au parc fermé réservé au rallye des Routes de Sologne.

Tout un chacun à une anecdote, une histoire, un commentaire, sur la route, ou sa voiture. Le partage de la passion automobile le mélange des genres et des gens fait le bonheur de tous.

Au final, qui de mieux qu’un participant pour conclure :

«Le rallye des routes de Sologne est un peu chic mais sans prétention, c’est culturel et gourmand. Le plaisir à l’ancienne est aussi de se perdre et de demander son chemin aux autochtones malgré un road book parfait. J’ai bien aimé tous ces pilotes et copilotes, venus avec ce petit grain de folie qui fait le charme de la vie.»

Crédit photos : Jérome Cadoret, Julien Lemeur, Toma de Saulieu

Le Rallye des Routes de Sologne, belles routes et patrimoine

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Technik Museum Sinsheim : l’empire de la locomotion

En Allemagne au milieu de nulle part, coincé entre Mannheim et Stuttgart, s’étend sur 50 000 m², une collection de 3000 engins...

Matra MS650, Ferrari 512, ces protos qui ont couru le Tour de France

Cette année le Tour Auto faisait la part belle aux Porsche de compétition et surtout aux protos de Stuttgart qui ont couru...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...