La Bourse de Notre Dame des Landes rouvrait le bal ce week-end

La Bourse de Notre Dame des Landes rouvrait le bal ce week-end
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La Bourse de Notre Dame des Landes rouvrait le bal ce week-end

À la une sur News d'Anciennes

Quelle honneur, d’organiser la première bourse expo de la région Nantaise post-confinement. Conscient de l’ampleur que pouvait prendre sa Bourse de Notre Dame des Landes, l’asso Véhicules Amicale Landaise a dû ouvrir un nouvel espace face à la demande des exposants. Les chineurs et les visiteurs venus en anciennes, n’ont pas manqué le rendez-vous. En constatant une très nette évolution dans tous les domaines, par rapport aux éditions précédentes, cette conviviale, et bon enfant, 6ème édition est certainement la plus aboutie.

Les beaux stands de la Bourse de Notre Dame des Landes

Sympa, déjà, la présence du speaker local. L’effet déconfinement, se ressent d’emblée, car les exposants s’étalent, désormais, sur deux espaces. Les amateurs de cycles ont retrouvé leurs habituels fournisseurs, puisqu’à la Bourse Notre Dame des Landes, on en a fait une particularité. Aviez-vous déjà vu un cadre de vélo signé De Dion Bouton ? Il fallait venir !

De la pièce auto, jusqu’aux décos des belles années, le choix ne manque pas. Les chineurs sont à la fête et il y en a vraiment pour tout le monde et même, pour les tout petits.

Direction l’expo

Allez, allons jeter un œil, de ce côté. Le parking s’est effectivement étoffé depuis notre arrivée, et ce n’est pour nous déplaire. Les populaires ne manquent pas, mais déjà, certaines « sixties and seventies » se distinguent.

La marque Simca est bien représentée, pour une fois. Cette première série est composée d’une belle brochette: Simca 1000, Coupé 1000, et 1300.

Ensuite on retrouvait une certaine Honda S800 (celle qu’on a essayée, c’est là) et elle ne laisse pas les visiteurs indifférents. Les autres marques ne sont pas en reste, avec notamment des Renault Floride, Caravelle, Renault R8, R 6, R16, Estafette… puis des Panhard 24 BT, Citroën CX, Ami6, GS, Diane, Visa, Opel Kadett, Peugeot 204, 404, VW Cox…

Au passage ma Renault 8 a gagné une copine. Elle va se sentir moins seule sur la région, puisqu’une petite nouvelle, à quelques détails près, une “sœur de lait” si je puis dire, vient de débarquer. Même année, même couleur, c’est sa première sortie, avec son nouvel et heureux propriétaire  

On continue avec les autres populaires qui s’exposaient sur cette Bourse de Notre Dame des Landes. On les connait pourtant par cœur, mais elles nous ont tellement manqué. Alors c’est avec plaisir que nous les retrouvons.

Pour celle-ci, son traitement à la crème anti-rides, a fait son effet, visiblement. Plus neuve, que neuve, cette Citroën 2cv. Une Type A première génération, probablement d’avant 50, avec ses signes distinctifs : Unique feu d’immatriculation AR et central, catadioptre gauche, sans clignotant nulle part, toit et coffre en toile, avec petite lunette intégrée… La totale, quoi !

En voilà d’autres, et dans leur jus… ou pas. On débute la visite avec d’autres Simca, une Aronde et une Beaulieu, puis des Citroën 2CV de toutes les époques, une Traction Avant familiale et des Citroën DS, et des Renault 4CV auxquelles on ajoute des Peugeot 203 et 403…

Les youngtimers étaient présentes à la Bourse de Notre Dame des Landes. Allons les voir. On nous propose un panel intéressant, pas en nombre, mais varié pour la catégorie : Alfa GTV 916 Spider première version, Renault R5 Turbo2, Ford Fiesta XR2, et quelques VW Golf, une… Smart, ainsi que des Peugeot 205, Rallye et GTI …

Les raretés de la Bourse de Notre Dame des Landes

Ce sont encore de belles et agréables surprises, qui nous attendaient, ce dimanche. Tout en restant dans notre  périmètre départemental, c’est tout de même surprenant de découvrir, fréquemment, de nouvelles venues. C’est plutôt un très bon signe. D’ailleurs le speaker de la Bourse de Notre Dame des Landes, fut fier de nous les faire connaître.

Alors, débutons par ce nouveau specimen… une Simca, eh oui, une petite Simca/Fiat Balilla 6cv de 1936 Berline. On côtoie plus souvent, sa soeur jumelle, la Fiat Balilla.

À peine sorti de son petit écrin, son propriétaire est déjà accosté… Et c’est parti pour la visite.

Quand à cet autre ancêtre, la Rosengart SuperTraction LR539 de 56 ch, que l’on ne rencontre pas si souvent, elle attire toujours à la curiosité.

Une autre Française, celle-ci que je connaissais seulement, suite à l’article que nous avions déjà publié. Sur le coup, je n’ai même pas tilté, tellement elle est méconnue. Timidement stationné, cet exemplaire aurait dû appréhender les passionnés, tellement son histoire est insolite.

Tenez vous bien, nous voilà autour d’une historique française, en version Berline, une Hotchkiss Monceau, dessinée par le célèbre carrossier Chapron. Elle est née en 1954, animée d’un 6 cylindres de 135 ch et sera donc restée confidentielle.

On ne peut pas la rater, cette Américaine, cette superbe Ford Thunderbird. Même si elle est moins rare que les modèles précédents, elle ne laisse personne indifférent. Avouons que son imposante corpulence, et ses généreux chromes, nous en mettent plein la vue. Tout est surdimensionné, et elle est animée par une motorisation adaptée : un 8 cylindres de 5.8L. Elle fut construite entre 1958 et 1960.

Les motards au rendez-vous

La notoriété de la Bourse de Notre Dame des Landes n’est plus à faire du côté des collectionneurs motocyclistes. Certains d’entre eux on fait le déplacement en anciennes et en voilà quelques beaux exemplaires, en images. Suzuki GT 380, Laverda 1000, BMW R100, Harley Davidson, Yamaha, Side Honda Goldwing GL 1000 et une populaire Peugeot 125 TC.

Et si… c’était le bout du tunnel !

On veut bien y croire, car ce dimanche, nous avons bien ressenti cette atmosphère de retrouvailles. Allez, on se quitte avec encore, quelques images de ce dimanche passé, en bonne compagnie, grâce à l’Asso V.A.L, de Notre Dame des Landes.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La Bourse de Notre Dame des Landes rouvrait le bal ce week-end

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.