L’Autobrocante de Lohéac 2019 a mis le Turbo

Effectivement, le Turbo et plus précisément les véhicules à motorisations suralimentées, étaient mis à l’honneur, tout le week-end de l’Autobrocante de Lohéac 2019. Un nombre impressionnant de visiteurs et de chineurs ont pris d’assaut les îlots de vente, dès l’ouverture des hostilités. Une 27 ème édition de très grande intensité, Turbo oblige.

On fait le plein, c’est ma tournée, gros programme pour l’Autobrocante de Lohéac 2019

Si c’est une première et que vous êtes décidé de faire le plein de tout ce que propose l’Autobrocante, mieux vaut prévoir passer le week-end entier. Plusieurs hectares à disposition, des brocanteurs, des belles enseignes de pièces en tous genres, des stands de miniatures, des expos, l’extraordinaire Musée de l’Automobile et bien sûr les Shows de piste, suivis des séances d’autographes, sont au programme.

Autos, Brocante et bien plus encore

Le temps est aussi venu de se restaurer, et à l’Autobrocante de Lohéac 2019, on sait faire face aux gros appétits. La digestion, peut s’effectuer autour des expos en place. Ici le Losange est Roi, et l’habituelle expo des modèles R4L et des JP4, de derrière l’étang des amphibiens, mérite le détour.

Sinon, si vous préférez être en intérieur, vous pouvez passer un très bon temps, sur les divers niveaux du Musée de l’Automobile et des vieux métiers, où vous allez revivre la grande et longue histoire de l’Automobile parmi plus de 400 véhicules de tous âges.

C’est trop, c’est top cette Autobrocante de Lohéac 2019

Je n’ai pas pu y résister, rappelez vous, j’ai bien parlé de TURBO au départ, ben oui, je n’ai pas oublié. Le Turbo, ça m’a bien pris la journée, cette histoire. Ce phénomène qui a agité et qui agite encore, bien des mécaniques et bien des ingénieurs. Voilà quarante ans, c’était la grande diffusion des moteurs Turbo et la Régie Renault a bien marqué cette époque. Les succès en compétition ont contribué à la notoriété de certains modèles devenus mythiques, comme la Renault 5.

Privilégié, j’avoue, une fois de plus, me voilà ce samedi, au milieu de ces spécialistes en tous genres, ces anciens, ces plus jeunes, ces motoristes, ces ingénieurs du Renault Classic qui pour de nombreux événements, comme l’Autobrocante de Lohéac 2019, réveillent des modèles du temps passé, pour les confier à des pilotes talentueux. C’est le show en piste, et à la plus grande joie du public. On met le Turbo, sur les photos.

Allez, pousse le compresseur !

Turbo, turbo, oui, c’est super sympa tout ça, ça réveille les souvenirs …Et sans contestations, mais si on s’arrêtait sur les grandes vedettes du jour, et pas seulement sur les pilotes, les Ragnotti (qui a annoncé sa véritable retraite, c’était sa dernière avec Renault Classic mais on en reparlera), Serpaggi, Leclère, Henry, Saunier, mais aussi, sur les monstres turbocompressés… Ceux qui ont fait soulever le public sur les grands circuits mondiaux, les fameuses F1.

Deux spécimens étaient présents pour l’Autobrocante de Lohéac 2019 avec quatre séances de circuit au programme. Oh là, les oreilles, ça suralimente l’enclume et le marteau. Le p’tit circuit parait bien mince pour ces deux belles. Messieurs les pilotes, il faut mesurer le pied droit et même si les puissances ne sont pas exploitées, 20 minutes de roulage, à chaque tour, c’est plutôt un joli cadeau. Merci.

Puisqu’on est au sujet des cadeaux, certains passionnés ont  eu le bonheur de réaliser des séances de roulage, avec leurs autos. Des Turbo, évidemment, des R21 2L Turbo (on en a essayé une, c’est par là), Quadra et Europa Cup, R11 Turbo et Zender,  R5 Turbo et Alpine Turbo… Ensuite chez les cousines d’Alpine on retrouvait une Europa Cup, GT et A610. Quelques images de tous ces invités du jour.

Bon, j’ai encore raté l’espace réservé aux visiteurs venus en anciennes, situé en extérieur sur le circuit de Rallycross, qui accueille chaque année le Championnat Mondial. J’en ai encore plein les yeux, alors en compensation, quelques images supplémentaires, Show, chaud, Turbo chaud.

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie.

Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

1 commentaire sur “L’Autobrocante de Lohéac 2019 a mis le Turbo”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.