La Porsche 908 LH, la finesse taillée pour Les Hunaudières

Fin de carrière en pointillé

La fin de carrière de la 908 LH va se faire dans de plus petites courses. Porsche privilégie les 917 et 908/02 pour la fin 1969. L’équipe est Championne du Monde des voitures de Sport avec 7 victoires sur 10 courses quand de toute façon les 5 meilleurs résultats sont les seuls à compter. La 908 a apporté toutes les victoires.

Les 24h du Mans 1972 comme clap de fin

En 1972 les Porsche 917 ne sont plus admises en course. On ressort la Porsche 908 LH qui a fait troisième en 1968 avec quelques menues modifications. L’auto est présente sans aileron mobile aux 24h du Mans, avec un espoir de briller au scratch, réservé aux 3 litres, et malgré la concurrence acharnée des nouvelles Matra MS 670 et Alfa Romeo Tipo 33. La numéro 60 est engagée pour Joest, Weber et Casoni.

Qualifiée 10e, la voiture va remonter progressivement. 5e à la 18e heure, elle bénéficiera de l’abandon d’une Matra et d’une Alfa pour monter sur le podium des 24h à la 3e place !

Ce sera le dernier engagement majeur de la 908 LH en course.

Page Suivante

Sommaire :

La Porsche 908 et la 908 LH en 1968

1969, la 917 en tête d’affiche, la 908 LH reste une alternative solide

Fin de carrière en pointillé

Les Porsche 908 LH en 2018

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “La Porsche 908 LH, la finesse taillée pour Les Hunaudières”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.