Les autos taxées au dessus de 36cv fiscaux : les anciennes aussi [MAJ : Réponse de la FFVE]

On en parlait dans cet article, les automobiles vont être taxées comme des biens de luxes. Le but est de compenser la transformation de l’ISF. On a attendu quelques jours mais le verdict est tombé, c’est au dessus de 36 cv que les autos seront taxées. Toutes les autos, pas seulement les neuves…

La règle :

Donc la règle est désormais connue. Elle sera votée (sauf accident) le 24 Octobre prochain :

Le nouveau propriétaire d’une automobile devra s’acquitter d’une taxe de 500 € par cheval fiscal au dessus de 36 cv, et dans une limite de 8000 €.

Ce montant sera exigé à partir du 1er Janvier 2018. Il s’ajoutera aux frais “classiques” et habituels dus à l’immatriculation du véhicule. Donc ce n’est pas l’achat, mais l’immatriculation qui sera taxée. Les voitures d’occasion sont aussi concernées que les occasions, les voitures anciennes autant que les neuves.


Quelques exemples sur les anciennes

Alors 36cv cela laisse de la marge à bien des anciennes, on est bien d’accord. Les propriétaires et futurs propriétaires de populaires ont peu de soucis à se faire. Par contre, les autos de luxe, qu’elles fassent ou non partie du patrimoine automobile national, cela importera peu.

Quelques exemples :
– Une Rolls Royce Silver Shadow de 39 chevaux sera taxée à hauteur de 1500 €
– Une Pontiac Firebird de 1973 et ses 43 chevaux sera taxée à hauteur de 3500 €
– Une Viper comme celle qu’on a essayée et ses 46 chevaux, ce sera 5000 € de plus !

La limite est fixée à 51cv, donc pour une Rolls Royce Corniche, une Bentley Mulsanne ou une Hispano Suiza H6 (comme celle en photo de couverture), ce sera le même tarif : 8000 €. D’accord pour certaines autos ce ne sera qu’un pourcentage infime. Mais le nouveau propriétaire d’une Corniche dont la côte approche des 40.000 € devra payer près de 25% de frais au total !

Donc profitez bien de voir des autos anciennes de luxe dans les rassemblements. Cette mesure ne va pas de facto les empêcher de se vendre, mais elle rendra la chose plus compliquée, au moins pour les collectionneurs qui ne sont pas richissimes… Maintenant, on espère qu’il soit possible de faire quelque chose, et là il ne resterait qu’une seule solution : la Carte Grise Collection…

Réponse de la FFVE

Elle ne s’est pas faite attendre. Ce Vendredi matin, la Fédération Française des Véhicules d’Epoque réagissait avec ce communiqué. Sans trop de surprise une exonération est demandée pour les véhicules en CGC.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

11 commentaires sur “Les autos taxées au dessus de 36cv fiscaux : les anciennes aussi [MAJ : Réponse de la FFVE]”

  1. Et allez! Pour importer une americaine maintenant ce sera 20% de tva, 10% de douannes, 3000 euros de mines, 8000 euros de bonus malus “ecologique”, 8000 euros de taxe pour pas que Macron fasse président des riches, 160 euros de vignette annuelle…Et hors carte grise!! Par contre une villa au Touquet qui vaut 10 fois le prix de cette bagnole, la y’a pas de taxe pour “signe exterieur de richesse”

    1. L’ISF étant transformé en “ISFI” en gros sur la fortune immobilière, je pense qu’il aura du mal à passer au travers (à moins qu’il n’ait déjà monté SCI et tout le tintouin)

  2. Attention, lisez bien l’ammendement, ce n’est pas au dessus mais à partir du 36 eme cheval que les voitures seront taxées ce qui rajoute 500 balles de plus aux exemples cités plus haut.

  3. Pourquoi benjamin evoquez-vous qu’une voiture en CGC enchappera a la taxation ? Et qu’ainsi il ne rstera que cette solution ? Quel texte ? Cdlt Patrick

  4. Vous faites pour 1 million d’euros de frais sur votre château classé, l’état vous en donne la moitié.
    Vous faites 800 euros de peinture sur une brave traction, c’est tout de votre poche.
    Le patrimoine automobile? L’état ne connaît pas.
    Les taxes ? L’état connaît çà.

Laisser un commentaire