Les 70 ans de Ferrari logiquement fêtés par Retromobile

Alors qu’on vous parlait jusqu’à présent d’expositions concernant des voitures de l’entre-deux guerre (voir nos reportages sur les Delage et les Ballot), voir encore plus vieilles avec celles du Musée de Compiègne, le salon dévoile une de ses expos phares : celle des 70 ans de Ferrari.

On vous en parlait le 1er Janvier avec notre édito et notre visite du Museo Ferrari. L’année 2017 sera celle de Ferrari. La marque la plus connue au monde fête ses 70 ans et tous les salons ou presque lui consacreront un podium. On le savait pour Avignon, et on s’en doutait pour Retromobile… qui a confirmé en dévoilant les détails de l’exposition.

Ce sont 8 voitures frappées du cavalino qui évoqueront la marque. Forcément on trouvera du sport et de la compétition. Concernant les années représentées, on débutera en 1949 pour finir en 1971.

La plus ancienne, on l’a déjà vu à Retromobile l’an dernier, dans l’exposition de l’ACO. C’est la Ferrari 166 MM qui a remporté les 24h du Mans 1949, les premières de l’après-guerre. Une magnifique auto et un premier morceau d’histoire.
Pour les autres autos de compétition qui feront partie de cette exposition on trouvera également du lourd. On commencera avec la 500 F2, une F2 donc, mais vu que c’était ce règlement qui était celui de la F1 en 1952 et 1953, l’auto a pu briller et permettre à Ascari d’emporter les deux titres.
Autre auto de compétition, d’endurance cette fois, la dernière Ferrari à avoir remporté les 24h du Mans. C’était en 1965 (on vous raconte l’histoire dans cet article) et l’auto était une belle Ferrari 250 LM.
Pas plus d’explications mais une 312 B s’est glissée dans le communiqué, on s’attend donc à la voir sur place !

Du côté des monstres sacrés de route, on trouvera forcément de la 250. Deux modèles seront exposés, un cabriolet de Série 1 signé Pininfarina, l’une des 37 autos de la série, et une bête de sport, une Ferrari 250 GT Berlinetta SWB. Cet acronyme désigne les 250 GT à châssis court qui remplacèrent notamment les 250 GT Berlinetta Tour de France.
Dernière auto, l’exposition présentera la remplaçante de la 250. C’est la 275 GTB apparue en 1964 dont un exemplaire bordeaux sera exposé.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire