Tutoriel technique : Contrôler ses jeux de fonctionnement

Tutoriel technique : Contrôler ses jeux de fonctionnement
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Nouvelle rubrique sur le blog Embiellage Collector, les tutoriels. (voir ici pour l’article original)

Nous allons commencer par vous expliquer l’utilisation des Calibrouges.
Ces petits calibres plastiques vous servent à mesurer vos jeux de fonctionnement.

Première question : Pourquoi mesurer ces jeux de fonctionnement ?

Et bien c’est très simple, le jeu de fonctionnement est une condition nécessaire pour que votre embiellage tourne dans des conditions optimales.

– Si ces jeux sont trop élevés, votre bielle ou vos paliers taperont contre le vilebrequin. L’usure de ce dernier sera d’autant plus élevée.

– Si ces jeux sont trop faibles, le film d’huile qui sert d’interface entre le vilebrequin et le coussinet sera trop faible. L’embiellage serrera et le coussinet jouera son rôle de fusible en fondant pour protéger le vilebrequin.

Deuxième question : Comment se servir des Calibrouges ?

Nous allons vous montrer en prenant exemple sur l’éclaté moteur d’Embiellage Collector.
Ce moteur était un vaillant bloc Cléon de 4L qui sert maintenant à vous montrer les rouages d’un moteur sur les salons.

Premièrement, sortez un calibre et coupez là à la dimension de votre portée. Vous servir du chapeau de bielle/palier vous aidera en ce sens si vous ne connaissez pas la taille exacte.

Ensuite, placez le bout de calibre dans votre chapeau de bielle/palier, après y avoir placé le coussinet. Faites en sorte qu’il soit bien au centre. Pour cela suivez les indications inscrites sur la boite des Calibrouges.

Placez ensuite votre bielle sur la portée et approchez le chapeau.

Serrez les écrous de bielle à la main tant que vous le pouvez. Attention, à partir de cette étape vous devez être sûr que la bielle est bien appuyée sur le maneton. Le serrage des écrous ne doit pas l’en rapprocher.

Toujours en maintenant la bielle bien plaquée sur le maneton, serrez le chapeau de bielle à l’aide d’une clé dynamométrique. Le couple de serrage est le plus souvent indiqué sur la Revue Technique Automobile ou le Manuel de réparation.

Une fois serré, vous pouvez desserrer. Faites attention à ne pas ré-appuyer le chapeau sur la portée.

Enlevez le chapeau, le calibre est écrasée sur le vilebrequin.

Détachez la réglette fournit sur l’emballage du Calibrouge et mesurez vos jeux.

 

Vous voyez ici un jeu entre 0.15mm et 0.12mm, c’est beaucoup trop pour ce moteur, il va donc falloir penser à rectifier le vilebrequin s’il est touché où à changer les coussinets.
(Les coussinets utilisés ici étaient d’origine et ont tourné plusieurs heures sans lubrification)

Pour trouver les Calibrouges sur notre boutique en ligne, il vous suffit de cliquer ici.

Tutoriel technique : Contrôler ses jeux de fonctionnement
Article précédent5e Classic Forez
Article suivantLa Renault 4 ou la “quatrelle”

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...