Le soleil était au rendez-vous de la Bourse de Gaillac 2018

Le soleil était au rendez-vous de la Bourse de Gaillac 2018
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Le week-end dernier se tenait la Bourse de Gaillac 2018 organisée par l’AVAG (Amicale des Véhicules Anciens de Gaillac). Comme l’an dernier, les véhicules anciens étaient nombreux, autant dans le parc à l’arrière du gymnase Pichery qu’à l’avant de celui-ci.

Quand je suis arrivé à l’heure du déjeuner, j’ai trouvé le parc moins rempli que les années précédentes. Beaucoup de personnes étaient sans doute parties manger, ceci expliquant sans doute cela. Et puis le soleil radieux a peut-être détourné certains des anciennes… Néanmoins, il y avait quand même largement de quoi faire en ce dimanche après-midi. Si les belles françaises, anglaises et autres européennes se taillaient la part du lion (Simca Versailles, Peugeot 203, Porsche 914, Renault Ondine et R8S…), les belles américaines étaient également présentes avec notamment une Cadillac Coupé De Ville et une Chevrolet Corvair spyder qui auront attiré plus d’un curieux.

L’avant du gymnase, il était lui aussi bien garni avec par exemple une très jolie Ford Mustang et une Ferrari 328 GTS. Un peu loin, une Renault 4CV trônait au milieu des stands de la Bourse de Gaillac 2018.

Enfin, c’est à l’intérieur et devant le gymnase Pichery se trouvait le plus gros des stands. L’intérieur du gymnase était plutôt consacré aux pièces autos (tableaux de bord, phares, joints et autres durites…) et autres petites voitures. Le devant, lui, était plutôt dévolu aux objets de décoration et aux motos.

Cette Bourse de Gaillac 2018 fut un beau succès. Si j’avais déjà vu certains des véhicules présents dans le parc, de nouvelles voitures s’étaient été également données rendez-vous à l’intérieur de celui-ci. C’est sans doute le signe que cette bourse se renouvelle d’année en année. je ne suis en tout cas pas près de me lasser du décor (ceci même si une petite partie du parc a été transformé en skate park laissant du coup moins de place aux voitures) ni de cette bourse.

 

Le soleil était au rendez-vous de la Bourse de Gaillac 2018

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...