La Simca 1000, déclinaisons infinies et pour tous les goûts

La Simca 1000, déclinaisons infinies et pour tous les goûts
La Simca 1000, déclinaisons infinies et pour tous les goûts
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Les Panhard de la collection Duranteau font un carton sous le marteau

Bien que la maison de vente ne soit pas l'une des plus connues, la collection qui était dispersée le week-end dernier avait...

8ème Rallye de la vallée de Chevreuse : Caritatif et addictif

Pendant que Bertrand est allé vous pêcher des autos de folie à la Normandy Beach Race (reportage à venir), et que se...

Essai d’une Datsun 180B SSS, fruit exotique

Si on vous parle de Datsun, des années 70 et de sport, une lettre vous vient à l'esprit : Z. Mais on...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Ça y est, notre compte Twitter a dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 1000 abonnés. Du coup, une voiture que l’on connaît tous est mise en avant : la Simca 1000.

Naissance de la petite Simca 1000

C’est en 1957 que Simca lance l’étude d’une nouvelle petite voiture. Théodore Pigozzi, le patron cherche en effet à diversifier sa gamme avec un modèle plus économique, plus sobre et plus moderne pour faire échos aux difficultés rencontrées pour l’approvisionnement d’essence suite à la crise de Suez.

A l’époque Simca est toujours très lié à Fiat et ce sont les italiens qui vont proposer plusieurs projets que Pigozzi enverra tous balader. Lui rêve d’une voiture à moteur horizontal, d’un bicylindre, et plein de projets seront étudiés pour répondre au cahier des charges : une petite voiture 4 portes, 5 chevaux à moteur arrière.

Finalement Fiat et Simca se séparent sur ce projet et finalement Simca sort une voiture qui n’a que quelques similitudes avec les Fiat 850. Par contre les suspensions sont calquées sur celles de la Fiat 600. Le dessin est réalisé en Italie, par Mario Revelli de Beaumont.

Le moteur 944cv est nouveau, et développe 34 ch. La boîte est à 4 vitesses, et produite sous licence Porsche. Ce n’est pas énorme mais les dimensions de la voiture sont réduites : 3.79m de long, 1.48m de large et 1.39m de haut. Le tout pèse 820 kg et frôle les 120 km/h.

Dans cette configuration la Simca 1000 est présentée au salon de Paris en 1961, le 4 Octobre, les premiers modèles sont eux sortis des chaînes en Juillet. La voiture adopte un placement bas de gamme, en dessous même de l’Aronde.

Cliquez sur les photos pour naviguer

La Simca 1000, déclinaisons infinies et pour tous les goûts

Sur le même thème

2 COMMENTS

  1. Petite precision: les filets de caisse des Spécial ne sont pas autocollants mais peints. Ils sont contrastés [blanc ou noir] selon la teinte de carrosserie.

  2. Bonjour à toute l’équipe, je confirme le petit détail sur les filets de caisse, car mon père était peintre chez Simca et faisait aussi ces filets de caisse à main levée. Je suis de 1949, je crois me souvenir qu’il est entré chez Simca un peu avant ma naissance et il y est resté jusqu’à sa retraite. Les autos Simca faisait parties intégrante de la famille surtout pendant les grandes vacances, où nous traversions la France à bord de ces belles autos.
    Merci à vous tous, les passionnés du monde des automobiles d’avant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Datsun 180B SSS, fruit exotique

Si on vous parle de Datsun, des années 70 et de sport, une lettre vous vient à l'esprit : Z. Mais on...

Les Panhard de la collection Duranteau font un carton sous le marteau

Bien que la maison de vente ne soit pas l'une des plus connues, la collection qui était dispersée le week-end dernier avait...

8ème Rallye de la vallée de Chevreuse : Caritatif et addictif

Pendant que Bertrand est allé vous pêcher des autos de folie à la Normandy Beach Race (reportage à venir), et que se...

À la Visite de La Virée d’Antan à Brassac-Les-Mines

C'est au sud du Puy-de-Dôme, entre Clermont-Ferrand et le Puy en Velay qu'on peut découvrir un beau musée dédié à l'automobile :...