Museo Storico Alfa Romeo : La Macchina del Tempo

Museo Storico Alfa Romeo : La Macchina del Tempo
Museo Storico Alfa Romeo : La Macchina del Tempo
Jean Phi & Nath
Jean-Philippe et Nathalie ont rejoint l'équipe en 2018, mais nous envoyaient déjà des photos depuis bien longtemps. Nos sudistes ont deux autos de prédilection : la Fiat 500 et la Traction.

À la une sur News d'Anciennes

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Renault Alliance de Benoit

Cette semaine on vous présente une auto peu courante. Ce n'est pas une Renault 9, c'est une Alliance, la version cabriolet venue...

Le Salon de Reims 2020 définitivement annulé

La deuxième vague de Covid est-elle là ? Une question qui anime les experts. En tout cas la deuxième vague d'annulation est...

Beau succès pour la vente Aguttes de l’Aventure Peugeot

À l'occasion des journées du patrimoine il y aura de l'animation du côté de Sochaux et du Musée de l'Aventure Peugeot. En...

L’Art Automobile, première délicieuse au château de Groussay à Montfort

C’est dans le parc du château du Groussay, que la 1re  édition de l’Art Automobile avait lieu à l'occasion des journées du...

L’incontournable de Milan, le lieu à visiter “automobilement” parlant, est incontestablement le Museo Storico Alfa Romeo. D’accord il y a aussi le Duomo ou la Scala mais News d’anciennes n’est pas un site de voyages. Ce musée mérite donc largement sa place dans les sites à ne pas rater si vous explorez la cité lombarde. Situé à Arese au nord-ouest de Milan, il retrace l’histoire de la marque et expose une riche collection de moteurs et véhicules. En 2019 News d’anciennes vous a souvent parlé d’Alfa Romeo et en a même testé plusieurs modèles (la Giulia ici, le Spider 2000 là et le rarissime GTC aussi). Cette fois, nous vous proposons de voyager dans le temps à la découverte de ses automobiles emblématiques.

Bienvenue au Museo Storico Alfa Romeo

Dès l’entrée, l’exposition temporaire “Backstage”, présente quelques pièces les moins connues de la marque. Elles sont habituellement conservées dans les dépôts du Musée.
Les origines du 164 Q4 transformé en pick-up de lutte contre l’incendie, du prototype temporaire et camouflé de la Giulia fabriqué en 1959, du New York Taxi conçu par Giorgetto Giugiaro sur la plate-forme de l’Alfa Romeo F12, ou encore du prototype du Type 103, nous sont ainsi commentées.

On termine avec le 4×4 Matta 1900 M. En 1967, accompagnée de 4 Giulia Super, il a réalisé le Raid de Fraternité et Paix à travers 24 pays. De plus, un modèle inattendu complète l’exposition, le prototype futuriste d’une cuisinière. Conçue pendant la Seconde Guerre mondiale cette cuisinière n’a jamais été mise en production.
Nous mesurons notre chance de visiter le musée en ce début d’année 2020 car cette expo originale va bientôt laisser place à d’autres véhicules de la collection historique Alfa Romeo.

La visite se poursuit par une rétrospective de l’évolution du logo. Huit logo sont ainsi alignés, d’Alfa en 1910 à Alfa Romeo en 1919 jusqu’au nouveau logo de 2015. Juste en face, quelques moteurs d’avions illustrent que le constructeur a étendu son activité au-delà de l’automobile, notamment pendant les 2 guerres.

Timeline

Nous empruntons un escalator dans un tunnel rouge Alfa, accompagnés par des rugissements de moteur. Cette ambiance sonore nous conduit jusqu’au premier thème du Museo Storico Alfa Romeo : La Timeline. Waouh, un musée comme on les adore ! De l’espace, pas de cordon de sécurité, on peut tourner autour des véhicules pour les observer dans les moindres détails.
Nous sommes en 1910 devant la 24 HP, la première voiture fabriquée à l’usine de Portello. Puis juste à côté est exposé un autre véhicule construit sous la marque A.L.F.A., la 15 HP Corsa.

On avance dans la chronologie, les années vingt et trente. La RL super Sport dont la calandre est ornée de 2 logos, la 6C 1750 Gran Sport carrossée par Zagato, le spider 8C 2300 Corto “Mille Miglia” et la première berline de cette série une 6C 2300B de 1935.

Nous nous trouvons ensuite après la seconde guerre mondiale, au moment de la reprise avec la 6C 2500 Sport ‘’Freccia d’Oro’’de 1947. Puis les 1900 et 1900 Super Sprint qui voient le volant passer à gauche et la 2600 Sprint. Nous finissons cet étage à l’âge des légendaires Giulietta et Giulia.

En descendant quelques marches nous atteignons le début des années 70 représenté par une Montreal, une Alfasud et une Alfetta. Le voyage dans le temps continue dans les années 80 avec l’Alfa 75. Les 2 modèles suivants, l’Alfa 164 v6 et l’Alfa 156, ont été produits après le rachat d’Alfa Romeo par Fiat puis la fusion avec Lancia. La chronologie se termine dans notre millénaire avec une splendide 8C Competizione de 2007. Présentée au départ comme un concept-car, elle a finalement été produite en série limitée de 500 exemplaires.

Bellezza

L’étage inférieur sur le thème de la beauté ne fait pas retomber notre enthousiasme, bien au contraire ! La scénographie met à l’honneur les grands designers, les formes, l’élégance et le style unique Alfa Romeo.
Visible déjà depuis l’escalier une superbe 1900 C52 Disco Volante dessinée par Touring attire notre regard.

Les huit véhicules dans cet espace mettent tous en valeur les ‘’maitres du style’’, les meilleurs designers. On y retrouve des créations exceptionnelles comme la 40/60 HP Aerodinamica de 1913 de castagna ou la Carabo de Bertone.

La zone suivante est dédiée à “l’école italienne”, l’époque des grandes carrosseries et des Touring Superleggera. La tendance esthétique voit apparaître les courbes, les galbes prononcées et des formes aérodynamiques. Ici, l’éclairage et la grande superficie dédiée à chaque automobile ont été réfléchis de telle sorte que les voitures sont mises en valeur aussi bien de loin que de près. Quel plaisir de contempler dans ces conditions les prestigieuses 6C 2300 B Mille Miglia, 6C-2500-Sport, 6C 2500 Super Sport “Villa d’Este” et 8C-2900-B-Lungo !

Le reste de l’étage est consacré à des voitures qui ont fait rêver des générations entières.
La Giulietta ‘’la fiancée d’Italie’’, avec son style incomparable, représente la période de la Dolce Vita. Grâce aux Giulietta Sprint, Sprint Spéciale, TI, SZ “Coda Tronca”, la marque Alfa Romeo est enfin devenue une grande industrie de l’automobile.
La Giulia ‘’dessinée par le vent’’ se décrit avec des mots comme innovation, sécurité, performance, aérodynamique, habitabilité, style. Les évolutions techniques sur la large gamme de Giulia, TI Super, TZ, Sprint GT, GTA… ont créé une réputation de marque révolutionnaire à Alfa Romeo. Des exemplaires de la 1600 Junior Z ou 1600 spider Duotto sont également exposés dans cet espace.

Velocità

La Macchina del Tempo nous amène à présent à la découverte de l’âme d’Alfa Romeo : la course automobile.
Une ambiance tamisée et des jeux de lumière sur les autos nous accueillent dans cet espace dévoué à la vitesse . Un ruban d’ADN et des films de course défilent sur les murs. De plus, une musique rythmée et sonorité de course accompagnent les vidéos. Nous nous asseyons et apprécions le spectacle. Tout est résumé dans cette animation, Alfa Romeo, un nom, une histoire, une légende et une épopée en dehors du temps.

La légende est née

Nous profitons des quelques minutes de lumière entre 2 animations pour photographier les bolides qui ont créé la légende sous le signe du Quadriflorio, le trèfle à quatre feuilles. La RL victorieuse de la Targa Florio de 1923, la championne du Monde la Grand Prix P2 à moteur 8 cylindres conçu par Vittorio Jano, les 6C et 8C 2300 gagnantes de plusieurs Mille Miglia et 24h du Mans.

Les monoplaces bimoteurs, des monstres impossibles à conduire d’après les pilotes, battent des records mais n’obtiennent pas de victoire.

Cet espace rappelle également que la légende est faite d’hommes. Elle rend donc hommage aux pilotes qui ont permis les succès d’Alfa Romeo en course, entre autres Enzo Ferrari, Ugo Sivocci, Antonio Ascari, Giuseppe Campari, Tazio Nuvolari… 
La GP 512 ne connaîtra pas les circuits car sa production s’arrête en 1940 à la suite de l’entrée en guerre de l’Italie. Nino Farina et Juan Manuel Fangio remportent, quelques années après, les deux premiers championnats du monde de Formule 1 au volant des Alfetta 158 et 159.

Le temple des victoires

Alfa Romeo renonce à son programme sport en 1954. La 6C 3000 CM devient par conséquent la dernière sportive construite dans les années 50.
La création en 1963 d’Autodelta de Carlo Chiti annonce les nouvelles ambitions d’Alfa Romeo en compétition automobile. Le développement, par Autodelta, de la Giulia TZ2 destinée seulement à la compétition cesse rapidement au profit d’un autre projet, celui de Giulia GTA. Les GTA 1300 junior et 1750 GTAm cartonnent en compétition. sans rivale, elles dominent l’ensemble des courses réservées aux voitures de tourisme.

Rallyes, tourisme, Formule 1, Alfa Romeo revient enfin parmi les plus grands. C’est le projet 33 qui annonce le retour officiel d’Alfa Romeo en compétition. Un projet qui s’étale sur 10 ans avec ses succès, ses challenges, ses déceptions. La consécration des Alfa 33-12 arrive enfin, lors des championnats du monde de 1975 et 1977.

Alfa Romeo signe ensuite son retour en F1 avec la Brabham BT 45B et la monoplace 179 à moteur 12 cylindres. La Brabham BT 45B, avec Niki Lauda au volant, remporte 2 victoires en F1 lors des GP de Suède et d’Italie en 1978.
Le thème sur la vitesse ainsi que le voyage dans le temps s’achèvent avec une habituée des victoires en DTM, la 155-V6-TI de 1996.

Le Museo Storico Alfa Romeo, un mythe dans un lieu unique

Le Museo Storico Alfa Romeo (toutes les infos ici), installé sur le site de son usine fermée en 2009, a réussi à nous transporter dans les différentes périodes de son histoire. Il nous a offert des mises en scènes superbes qui mettent en valeur des voitures mythiques. Nous sommes ressortis avec le cœur qui battait Alfa Romeo, Alfa Romeo, Alfa Romeo…
Le tarif d’entrée est de 12€ et comme dans tout musée une boutique est proche de la sortie. Dans celle-ci vous pourrez vous acheter des exemplaires à l’échelle 1. En effet, vous ressortez en passant devant le showroom où vous pouvez vous offrir un modèle d’aujourd’hui. Et vous avez toujours le cœur qui bat Alfa Romeo, Alfa Romeo, Alfa Romeo…

Museo Storico Alfa Romeo : La Macchina del Tempo

Sur le même thème

2 COMMENTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Traversée Historique de Toulouse 2020, 10 années bien fêtées

Dimanche, avait lieu Traversée Historique de Toulouse 2020, dixième du nom. L'organisation de celle-ci aura cette année été difficile. D'abord programmée le...

Une belle collection d’avant-guerre sera dispersée début Octobre

Alors que ce week-end on retrouvera une vente dédiée à la marque Panhard, on en parle ici, Ouest Enchères Publiques tiendra une...

Succès prometteur pour la première de l’Auto Moto Rétro Alsace

C'était ce week-end que se tenait l'Auto Moto Rétro Alsace. Déjà renommée par certains Bourse de Hoerdt, elle prenait place pendant deux...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Renault Alliance de Benoit

Cette semaine on vous présente une auto peu courante. Ce n'est pas une Renault 9, c'est une Alliance, la version cabriolet venue...