Le Mans Auto Moto Rétro 2022, un succès de plus !

Publié le par Elvis Bacq

Le Mans Auto Moto Rétro 2022, un succès de plus !

Il est devenu, au fil des ans, un incontournable dans la région. Exposants, clubs et visiteurs s’y rendent en masse chaque année. Le Mans Auto Moto Rétro 2022 n’a pas dérogé à la règle. News d’Anciennes ne pouvait alors pas louper ce rendez-vous. On vous embarque donc au pays de la rillette et des 24 heures. Direction Le Mans sud et le parc des expositions !

Un salon qui évolue… et qui grossit !

L’ami Bertrand y avait fait un tour en 2018 , et je m’y suis personnellement rendu de nombreuses fois auparavant en « simple visiteur ».

L’un comme l’autre nous pouvons vous confirmer la croissance impressionnante de l’évènement couvé par l’équipe de Jean-Michel Blin. Malgré deux années blanches, parce que corona, ce sont deux cent exposants qui étaient présent en ce premier week-end d’Avril, et une file d’attente visiteurs impressionnante malgré la météo peu engageante… et glaciale !

Le Mans Auto Moto Rétro 2022 marquait la 11e édition du salon et ce sont les trois halls, plus les espaces extérieurs qui étaient monopolisés par l’événement, soit plus de quinze mille mètres carrés.

Par comparaison, cette dimension est digne de l’Autobrocante de Lohéac ou encore du Salon de Reims. Reims qui est justement l’exemple ou la valeur étalon pour l’organisateur, « Mais nous restons une équipe 100% de bénévole » me précise de suite Jean-Michel lors de mon accueil.

D.B et R5 à l’honneur de Le Mans Auto Moto Retro 2022

La soixantaine de clubs jouait le jeu, leurs stands étaient soignés au même titre que ceux des professionnelles : banderoles, drapeaux, signalétique, décors…

Ces clubs et pros jouent le jeu de la déco, mais aussi des anniversaires à célébrer.

L’anniversaire D.B Panhard initialement prévu, pour les éditions qui ont malheureusement été annulées était bien là. Pourtant l’anniversaire de l’année, les 50 ans de la Renault 5, n’était pas oublié !

Du côté de la doyenne, dont on s’étonnait encore il y a peu de son manque de représentation sur les grands événements, on était servis ! On retrouvait évidemment les populaires de l’après-guerre et leur célèbre moteur bicylindre. Mais on retrouvait également les fameuses D.B qui ont fait briller ce moteur sur les pistes du monde entier.

Du côté de la cinquantenaire au losange, on retrouvait quelques beaux modèles mais on devait surtout admirer les différentes autos amenées par les clubs dont cette superbe Renault… 7 rouge.

On rentre ensuite dans le vif du sujet avec la bourse, le cœur même et l’origine de Le Mans Auto Moto Rétro 2022. Et bien elle fait le plein. Pas un mètre de linéaire est abandonné. Et niveau contenu, il y a ce qu’il faut : pièces détachés, livres, documentations, miniatures… d’ailleurs on sent bien l’influence du circuit situé juste en face de l’autre coté de la rocade.

Les 1:43 ou les affiches et posters sur les 24 heures sont légions ! Mais son ne va pas s’en plaindre : avoir ce que beaucoup considère comme la plus belle course du monde en France, et qui plus est dans la région, on peut en dégager une certaine fierté mais surtout une grande passion !

Du coté des pros on avait aussi de quoi faire : mécanique, carrosseries , accessoires, etc. Tout pour monter ou remonter un véhicule de A à Z, et pourquoi pas également décorer sa maison ou s’habiller au couleur de son auto.

Les artistes étaient aussi de la partie, comme le renommé François Bruère. Vous l’avez compris ils étaient nombreux et travaillaient dans de nombreux domaines.

Toujours coté pro, une enchère avait lieu le dimanche. Avec entre autres une intéressante 325iX E30, une Peugeot 504 V6, un cabriolet Saab 9-3, une Alfa 2000 GT Veloce, un Z3 M… bref de quoi aguicher nos appétits.

Troisième pilier de l’évènement, et pas des moindres : les clubs ! Ils étaient aussi là en force pour Le Mans Auto Moto Rétro 2022.

Qu’ils soient locaux, de marque, sur 2 ou 4 roues, ils ont répondu présent et ont montré tout leurs dynamisme et leur enthousiasme dans leurs stands respectifs. Beaucoup de belles autos et motos. Comme d’habitude, ils constituaient une exposition dans l’exposition.

Et nous avons même eu droit à des démonstrations comme la démo agricole sur l’espace l’extérieur, ou une amusante démo de slot racing, testée par les petits mais aussi les plus grands (oui je confesse, j’étais parmi ces grands).

Encore du spectacle… dehors !

À l’extérieur, on commençait par compléter le tour des stands de la bourse. Certains « pieçards » y étaient installés avec des stands plus mécaniques que ceux de l’intérieur du parc des expositions.

Clou du spectacle : le parking de Le Mans Auto Moto Rétro 2022 ! Objectivement beaucoup, beaucoup, de belles autos. Des années 50 aux youngtimers, il y avait de tout, et en nombre.

De la plus populaire à la plus sportive. De tout pays voir tout continent. Il n’y en avait pour tous les gouts ! S’y balader sous le soleil est un vrai plaisir. Mention spéciale pour la Renault 5 GT Turbo phase 2 bleu lumière 495, elle m’a rappelé de beaux souvenirs de jeunesse, j’ai eut la même vingt ans auparavant…

Conclusion

Le Le Mans Auto Moto Rétro 2022 est donc un bon millésime, qui plus est pour une reprise après deux années sans. La dynamique est relancé et de belles manières, chose peu évidente après ces longs arrêts.

Donnons d’ores et déjà rendez-vous pour la prochaine édition en avril 2023.

Pour terminer quelques remerciements tout d’abord à Jean-Michel Blin pour son accueil et sa disponibilité, à François Bruère pour cet agréable échange autour de ses œuvres, à l’ami Michel Faust et ses collègues du Mini Auto Club Angevins pour leur bonne humeur et leur passion communicative, ainsi qu’au sympathique trio croisé sur le parking et profitant au mieux de leur VW Westfalia !

Elvis Bacq

Passionné de Rallyes et de Voitures anciennes, Elvis photographie tout ce qui roule et n'hésite pas à en faire profiter les lecteurs de plusieurs sites. Il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2018.

Commentaires

  1. Michel PAVIOT

    Merci pour cette superbe photo en couv’!

    Répondre · · 5 avril 2022 à 13 h 11 min

    1. Benjamin

      Vous êtes propriétaire d’une de ces belles ?

      Répondre · · 5 avril 2022 à 18 h 10 min

      1. Michel PAVIOT

        Et oui… celle plus ou moins bienvenue au vu de l’actualité!

        Répondre · · 7 avril 2022 à 1 h 04 min

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.