Clément a retrouvé sa Renault 4CV Lyonnaise, dans un parking

Clément a retrouvé sa Renault 4CV Lyonnaise, dans un parking
Clément a retrouvé sa Renault 4CV Lyonnaise, dans un parking
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Essai d’une Porsche 968 : C’est bien, c’est beau, c’est Porsche ?

Les Porsche à moteur avant des années 70-80-90 ! Voilà un sujet dans lequel je n’aurais jamais cru m’embarquer. J’avoue qu’à part la 928 que...

Bonhams reprogramme sa vente parisienne, RM en sursis ?

Alors que la semaine de Rétromobile est d'habitude l'occasion de retrouver deux grandes maisons de vente mondiales dans la capitale, cette année sera particulière....

La 4L Marreau, entrez dans la légende !

C'était l'époque où des aventuriers préparaient leurs voitures pour affronter les pistes hostiles de l’Afrique. Ce temps où les Frères Marreau ont bien failli l’emporter au volant de leur 4L !

Sur les pistes de l’Histoire : l’Ouest Parisien

Pour ce deuxième épisode, on vous parle de plusieurs circuits français. Après l'Autodrome de Miramas, on s'intéresse à plusieurs circuits qui ont vu de...

Il y a quelques temps, au cours d’une balade Lyonnaise, Clément croisait cette Renault 4CV :




Et comme l’auto est du coin et que lui aussi, il l’a retrouvée ! Du coup on peut en dire plus sur l’auto !

Déjà, l’auto n’a que trois moustaches. Et oui, c’est un gros indices car ces moustaches chromées étaient au nombre de 6 sur les premières Renault 4CV. L’auto a donc été produite après Octobre 1953. Elle possède évidemment le moteur Renault “Billancourt”, mais ici dans sa deuxième version, le 747 cm³. Un petit moteur placé à l’arrière de l’auto. Il ne fait pas d’elle une auto pour gagner Le Mans ou le Monté Carlo, mais les victoires de classes, les constructeurs aiment ça, Renault tentera sa chance plusieurs fois !

On continue sur notre belle rouge. On voit, toujours sur sa calandre un logo ovale. Il est apparu à la proue de la Renault 4CV après Octobre 1954. En regardant à l’intérieur on reconnaît le tableau de bord que la Renault 4CV a emprunté à la Dauphine. Ça, c’est pour une auto d’après Octobre 1955.
On peut être encore plus précis. A l’arrière de l’auto on reconnaît les phares que l’auto n’a reçu qu’après Août 1956. Enfin, en regardant les roues, on trouve les jantes étoiles. Des jantes qui ont été retirées des autos en Septembre 1957. On a donc une une fenêtre d’un an pour la production de cette auto… si tant est qu’elle est d’origine.

En tout cas Clément l’a retrouvé sa Renault et elle semble plutôt bien vivre ! Si vous souhaitez voir une 4CV bouger, on vous invite à regarder notre vidéo visible en cliquant ici.

Clément a retrouvé sa Renault 4CV Lyonnaise, dans un parking

Sur le même thème

2 Commentaires

  1. bonjour ;
    une voiture qui roule au moins !! ca n as pas de prix …. les autos “placement” qu’on ne sort que pour les montrer et les revendre , jolies mais BOF !!!
    cordialement , mega

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Porsche 968 : C’est bien, c’est beau, c’est Porsche ?

Les Porsche à moteur avant des années 70-80-90 ! Voilà un sujet dans lequel je n’aurais jamais cru m’embarquer. J’avoue qu’à part la 928 que...

Bonhams reprogramme sa vente parisienne, RM en sursis ?

Alors que la semaine de Rétromobile est d'habitude l'occasion de retrouver deux grandes maisons de vente mondiales dans la capitale, cette année sera particulière....

Concepts et Études, ép. 18 : Aston Martin Bulldog, supercar avant l’heure

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on va vous proposer d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour cela le...

Sur les pistes de l’Histoire : l’Ouest Parisien

Pour ce deuxième épisode, on vous parle de plusieurs circuits français. Après l'Autodrome de Miramas, on s'intéresse à plusieurs circuits qui ont vu de...