Auto Moto Classic Toulouse 2020 : une belle troisième édition dans un contexte difficile

Auto Moto Classic Toulouse 2020 : une belle troisième édition dans un contexte difficile
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Auto Moto Classic Toulouse 2020 : une belle troisième édition dans un contexte difficile
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Ce week-end se tenait à Toulouse le Salon Auto Moto Classic 2020. C’était sa troisième édition mais pour la première fois, il se déroulait dans un nouvel écrin, celui du MEETT. Un lieu moderne et suffisamment vaste pour accueillir tous les bijoux qui allaient y être exposés pendant les trois jours que durait le salon. Pour cette nouvelle édition, le Salon Auto Moto Classic avait un parrain de choc, Rémy Julienne.

Cette année, bien que trois halls étaient dévolus au Salon Auto Moto Classic Toulouse 2020, le fait qu’il n’y ait pas de transition entre les trois donnait l’impression qu’en fait le salon se tenait dans un seul hall très vaste.

Les carrossiers à l’honneur de l’Auto Moto Classic Toulouse 2020

Dans le hall 3 se déroulait la pièce maîtresse du Salon Auto Moto Classic 2020, l’exposition “Silhouettes de Légende”. Y était évoquée le souvenir de quelques carrossiers mythiques qui ont marqué l’histoire de l’automobile (Castagna, Labourdette, Pininfarina, Figoni et Falaschi, Pourtout…). Des grands noms qui auront travaillé pour des constructeurs non moins légendaires tels que Bugatti, Talbot Lago, Ferrari ou Hispano Suiza… Une exposition avec de vrais bijoux et d’un superbe niveau. On en redemande !

Une belle expo pour la vente

C’est également dans le hall 3 qu’allait se dérouler la vente aux enchères de cet Auto Moto Classic Toulouse 2020. Elle allait cette année subir de plein fouet la concurrence d’une énorme vente, pas si éloignée géographiquement qui plus es, celle de la collection Trigano. Malgré cela, de belles pièces étaient présentées. Une Aston Martin Lagonda, quelques Jaguar dont une XK140 et une Type E, de belles MG, une Cadillac… Tout n’est malheureusement pas parti à l’issue de la vente. Parmi les invendues, quelques MG, la Cadillac, l’Aston Martin, la Teilhol Tangara et une des Hotchkiss…

Un bel anniversaire

A l’occasion des 110 ans d’Alfa Romeo, une rétrospective était proposée dans le hall 2. On y trouvait aussi bien des Alfa Romeo Spider que des GTV6 et autres Montreal. Manquaient juste à l’appel quelques Alfa à la sauce Zagato histoire de faire le lien avec les carrossiers de renom…

Et plein d’autres animations !

C’est également dans le hall 2 que se trouvait exposées de nombreuses motos. Parmi elles, celle qui permis à Coluche de battre le record du monde de vitesse en 1985.

Si Fée Rarissime n’avait pas cette année organisé de baptêmes, l’association tenait néanmoins un stand à l’Auto Moto Classic Toulouse 2020 où étaient exposées Ferrari anciennes et modernes.

Disséminées sur les halls, clubs, entreprises spécialisées dans l’automobile et animations diverses attendaient également les visiteurs du Salon Auto Moto Classic Toulouse 2020. Chez Pelras Legend, les belles autos ne manquaient pas. Hall 3, un camp militaire proposait une évocation du débarquement en Normandie. Parmi les autres stands, on trouvait également quelques services liés à l’auto ancienne dont Classic Expert qui pour l’occasion exposait une jolie Peugeot 504 cabriolet.

Enfin, c’est sur l’esplanade que les collectionneurs pouvaient venir exposer les autos. Une belle initiative pour ce Auto Moto Classic Toulouse 2020, et visiblement ça a plu !

C’est également sur cette esplanade qu’on pouvait voir une des nouveautés du Salon Auto Moto Classic Toulouse 2020. En effet, en voisin, les Ailes Anciennes étaient venues exposer un tracteur d’avion Magirus Orion ainsi qu’un Mirage F1. Une ouverture bienvenue vers le milieu aéronautique dans une ville comme Toulouse.

Conclusion :

Malgré des conditions difficiles et grâce à des protocoles sanitaires stricts, ce salon Auto Moto Classic Toulouse 2020 a su tirer son épingle du jeu. Si certains semblaient déçus de cette nouvelle édition et même si une légère baisse de fréquentation s’est également fait ressentir, il y avait quand même de bien belles choses à voir.

La prochaine édition devrait en tout cas être prometteuse avec une exposition sur les voitures de sport, une poursuite de l’ouverture vers l’aéronautique et, je l’espère, le retour des baptêmes organisés par Fée Rarissime !

En attendant le prochain Auto Moto Classic se profile déjà avec Strasbourg. Croisons les doigts !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Auto Moto Classic Toulouse 2020 : une belle troisième édition dans un contexte difficile

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...