À Vallet le déménagement ne nuit pas au RDV des Dérouillés

À Vallet le déménagement ne nuit pas au RDV des Dérouillés

Le mois dernier c’est Marc qui s’était rendu à Vallet pour voir le rassemblement de déconfinement des Dérouillés des Trois Provinces, son reportage est là. Après l’euphorie de la reprise, il fallait voir ce que donnerait la deuxième dans son nouveau lieu.


Le lieu de rendez-vous historique des Dérouillés des Trois Provinces étant indisponible, c’est toujours à Vallet mais sur le parking d’un supermarché voisin que se rassemblent les anciennes. Et le déménagement n’a pas affecté le succès de l’événement puisque 79 autos et une douzaine de deux roues avaient répondu à l’appel !

Évidemment les populaires françaises étaient très bien représentées. On retrouvait ainsi de nombreuses Renault, 4CV, 4L, R16, R5 vitaminées ou Floride. Du côté des chevrons, c’est une petite dizaine de deuches qui était de sortie ce dimanche pour le RDV des Dérouillés, accompagnées notamment par une LN ou une DS.

Pour ce qui est des lionnes on retrouvait à Vallet deux Peugeot 204 dont une avec une originale et superbe livrée bicolore. On retrouvait également le véhicule qui fut le premier de la marque en traction : un nez de cochon. On complétait avec des 404 berline et coupé, une 504 Cabriolet ou encore une 205 Cti.

Les Simca étaient là aussi avec des 1000, Aronde, une 1308 et une rare 1100 Break deux portes. Elles étaient complétées par une Samba Cabriolet tandis que la doyenne des marques, Panhard, était représentée par une 24 Ct.

Les allemandes étaient là. Evidemment les VW étaient en force et les Cox et Combi étaient complétés par un Buggy ou encore une Golf Cabriolet. Quelques Porsche et Mercedes étaient également de la partie tandis que BMW était représenté par un coupé Série 6.

Quelques Ford venues de Cologne étaient également à noter avec une Capri V6, une Taunus 12M ou encore un Transit 75.

On était dans l’Ouest à Vallet et c’était un peu l’Amérique. Une Buick de 1938 accompagnait une plus récente Riviera. Quelques Dodge étaient là avec une Charger et une Firebird ainsi qu’un van RAM. Et puis on trouvait les inévitables Mustang au RDV des Dérouillés.

Côté anglaise on commençait avec une étrangeté, une NG (vous avez bien lu) TF 1,8 litres, une réplique évoquant la TF originale. Morgan, Triumph et Jaguar complétaient le tableau.

Enfin on terminait avec des italiennes, assez peu nombreuses mais superbes. D’abord une Ferrari 328 GTS, ensuite un Spider Alfa Romeo et une magnifique Fiat 850 Coupé.

Pour conclure on dira simplement que le RDV des Dérouillés peut compter sur ses passionnés. Car quand les rassemblements mensuels déménagent les collectionneurs ne suivent pas toujours. Mais à Vallet, la passion prévaut !

On se quitte avec ces quelques photos. Pour plus d’infos sur les prochains RDV des Dérouillés, c’est par ici.


Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !
Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.