Bourse de Saint Brieuc 2018

L’ABVA avait concocté une très belle Bourse de Saint Brieuc 2018

Dimanche dernier, le palais des congrès et des expositions prenait un petit air de Tour de Bretagne à l’occasion de la Bourse de Saint Brieuc 2018, 36e édition, organisée par l’ABVA.

Depuis maintenant 36 ans, l’A.B.V.A. (Association Bretonne de Véhicules Anciens, connue pour son organisation du Tour de Bretagne et dont l’article est à relire ici) organise sa propre bourse d’échanges. A l’instar du Tour de Bretagne, la bourse de l’ABVA jouissait d’une grande variété de pièces et de véhicules de tous types et issus de toutes époques. Le club y exposait par ailleurs quelques modèles habitués de l’événement dont deux doyennes de l’Automobile : une Peugeot Type 37 Phaeton de 1902 et une Lacroix la Nef Tilbury de 1898.

La foire aux bonnes affaires

Malgré sa taille modeste, la Bourse de Saint Brieuc 2018 offrait son lot de pépites. Que vous cherchiez un garde-boue pour mobylette ou un cabochon de feu pour une rare D.B Le Mans, il y avait de quoi combler toute restauration avec des pièces abordables.

A côté des étales, certains professionnels présentaient leur savoir-faire en exhibant leurs autos restaurées, tandis que le Panhard et Levassor Club de France proposait améliorations et conseils techniques pour aider les passionnés à restaurer ou fiabiliser leurs anciennes (découvrez notre article sur les ateliers mécaniques du club ici).

Toujours côté clubs, les Mordus de l’Auto nous faisaient redécouvrir le D.B Le Mans, un somptueux cabriolet à mécanique Panhard et malheureusement oublié du grand public.

L’élégance et la puissance des félins de Coventry

Cette année l’ABVA mettait la marque Jaguar à l’honneur pour la Bourse de Saint Brieuc 2018 avec quelques uns de ses modèles les plus emblématiques.

L’exposition mettait en vedette une classique mais non moins superbe Type E de 1965, désignée à l’époque comme “la voiture la plus belle du monde” par Enzo Ferrari. Mais celle-ci se fera presque voler la vedette par l’une de ses cadettes. En effet, juste derrière, se cachait une XJ-S à l’allure plus musclée. Cette dernière, née de la collaboration en Jaguar et Lister s’est vu affublé d’un V12 de 7,0 litres de cylindrée quelque peu retravaillé pour délivrer plus de 500 ch !

La recette du succès

Fort heureusement, bourse et exposition se tenaient à l’abris du mauvais temps, évitant que celui-ci ne viennent gâcher la fête. Cette Bourse de Saint Brieuc 2018 réunissait donc les ingrédients caractéristiques des événements de l’ABVA : une ambiance chaleureuse, des véhicules en tous genres et une organisation sans faille.

Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.