L’Avignon Motor Festival 2018 : variations sur des thèmes à succès

Ce week-end les amateurs de véhicules anciens, ou pas d’ailleurs, ont convergé vers la cité des papes. L’Avignon Motor Festival 2018 reprenait les recettes qui ont fait le succès des précédentes éditions, avec évidemment ses expositions phares qui amenaient la nouveauté. On vous emmène faire un tour sur le salon.

Le hall A et ses merveilles

C’est dans le Hall A qu’on retrouvait la majorité des expositions spécifiques de l’Avignon Motor Festival 2018. La première d’entre elles était dédiée à Porsche. Les clubs de la marque étaient rapprochées du centre du Hall où une belle allée exposaient des modèles emblématiques jalonnant les 70 ans d’histoire de la marque.

Des autos de compétition sont présentes, mais aussi quelques belles de route. 904, 907, 718 RSK… Thomas reviendra très vite en détail sur ces autos.

L’autre marque mise en avant côté autos, c’est Hispano Suiza. Un superbe plateau avait été réuni avec des autos de formes et années diverses, avec des carrosseries venant des plus grandes officines. Une belle exposition d’autos élégantes, comme on aimerait en voir plus souvent !


Tout autour le Hall A était occupé par les clubs. De belles autos étaient exposées, avec de belles mises en scène. On notera particulièrement la 203 sur son podium rappelant qu’elle aussi a 70 ans, et la super Facel Vega Excellence qui sortait de restauration.

Encore des Porsche à l’extérieur

Peu de 911 à l’intérieur ? Idem pour les 356, pas de soucis, la grande esplanade entre les halls était investie par les productions de Stuttgart. Des 356 aux PMA, tout y était. La tente du sponsor principal du salon en exposait aussi (en plus du stand de l’ami Vroom Vroom).


Une bourse, une vraie

L’Avignon Motor Festival 2018 proposait encore cette année une belle variété de pièces. Trois halls y étaient entièrement consacrés, et l’extérieur accueillait aussi son lot de marchands. On retrouve les officines connues, de Classic Auto Elec à Neo Retro Classic en passant par Ichard, Techni Cuir ou Scuderia 116, les exposants qui ont suffisamment d’aura pour attirer des clients (organisateurs de salon, ne l’oubliez pas !).
A noter que les miniatures ont leur hall dédié. Elles sont nombreuses, et bien présentes.

Niveau prix, c’est l’occasion de tester notre indice dont on vous parlait dans cet article. Parmi les 5 pièces identifiées, trois sont présentes à Avignon. Le sigle Peugeot des 204 et autres 404 est à 25 €, en gros le prix d’ebay. Les deux phares de 2CV, d’origine, sont à 200 € les deux, plus cher que les refabrications qu’on peut trouver sur le net. Enfin, le kit de refection des Weber 45 est à 48€… pour en refaire deux ! Donc au niveau des prix, on est dans la moyenne tout simplement.

Johnny en guest du salon

Dans le Hall C on retrouvait des clubs, des pros. Et comme chaque année une exposition centrale. Pour cet Avignon Motor Festival 2018 c’est Johnny qui était mis à l’honneur avec 4 véhicules qui l’évoquent.

Tout d’abord une Harley à flammes oranges, belle réplique de la sienne, ensuite une Rosengart Supertraction rouge, superbe, qui ferait presque oublier qu’elle est française et non américaine. Enfin, du côté compétition, une monoplace qu’il pilota en course de cote et la fameuse Mustang qui fut la sienne lors du Monte Carlo 1967 (on en reparle ici). En bonus, le Samedi après-midi, les fans ont eu droit à leur concert hommage à l’extérieur. Et il y avait du monde !

Les autres halls du Parc des Expos d’Avignon

On sort du gros du parc des expos pour aller voir les halls qui bordent la large esplanade centrale du parc des expos. On se retrouve donc sur le parking dédié aux visiteurs venus en anciennes. Que ce soit sous le soleil du Vendredi ou les nuages du Samedi, il y avait de belles autos !

De l’autre côté les véhicules étaient plus colorés et plus gros. Les camions étaient aussi représentés à l’Avignon Motor Festival 2018. Moins nombreux que s’ils avaient été à l’intérieur, la variété des formes et des décos était quand même flagrante.
Derrière eux, pas d’engin de TP ou d’agricole, mais des véhicules militaires, Jeep GMC et Char Sherman étaient au programme !

Vendeurs d’autos : deux halls dédiés

Il y a deux ans c’étaient des tracteurs, l’an dernier c’était Leclère, cette année des vendeurs d’autos avaient investi le petit hall carré du parc des expos. Des autos anciennes, mais pas que, des sportives un peu plus récentes s’y trouvaient également. Un petit hall… pas exceptionnel avouons le.

L’autre hall dédié à la vente des autos était en face. Là on y trouvait des voitures neuves, plutôt haut de gamme amenées par les concessionnaires locaux. Une belle expo quand on aime doubler sa voiture passion ancienne d’une plus récente.

La vente Leclère de l’Avignon Motor Festival 2018

Comme en 2017, Leclère était présent pour une vente aux enchères. Un hall beaucoup plus grand les accueillait et les autos y étaient bien mises en valeur et bien exposées, pas trop (trop) serrées. On vous donnera les résultats très vite.

Les motos anciennes, pas très représentées

Beaucoup de motos dans le hall A. Beaucoup de marques représentées, mais pour trouver des motos anciennes, il faut vraiment chercher. Un peu dommage, mais bon, on les retrouvera à Moto Légende ou à Lyon.

Le hall dédié à la course pour finir

Dans le dernier hall, ce sont les autos de compétition qui sont à la fête. On retrouve des magazines spécialisés, des challenges du championnat de France Historique des Circuit, des préparateurs, quelques Porsche de compétition pour rappeler le thème… et les amis de la Classic Racing School.

Conclusion : un bon Avignon Motor Festival 2018

Rien de très nouveau en Avignon. Les expos sont belles, les thèmes variés, il y a du monde dans les allées (pas trop tard quand même) et les autos sont intéressantes. Quand en plus la météo reste clémente, c’est parfait.

Voilà la recette du succès. Alors certes on pourrait attendre une grande nouveauté, et les visiteurs présents tôt le matin aimeraient certainement moins attendre à l’entrée. Mais puisque le bilan global est bon et qu’on prend du plaisir à venir, pas de raison de se plaindre !

La galerie complète est à voir ici.


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

9 commentaires sur “L’Avignon Motor Festival 2018 : variations sur des thèmes à succès”

  1. dommage que vous n’avez pas vu la magnifique Alfa roméo 6 C ss compresseur de 1929 pourtant en plein centre du hall A !! Une bête des milles Miglia , dernièrement vu au catalogue Artcurial , mais peut être pas assez rapide pour vous…

    1. Comme je le répète à chaque fois : on ne peut pas tout montrer. Je crois que le club Rover ne dit rien de l’absence de son auto.
      Une galerie arrive dans les prochaines heures, elle y est.
      Peut être ne sommes nous pas assez rapides…

  2. superbe la Fiat 131 Abarth 4 rombi !!!
    je n’aime pas trop le concept de mettre des autos neuves venue des concessions dans des salons d’anciennes, a part si elle on un lien avec une illustre aïeul, j’espère que ce genre d’initiative ne se reproduira pas trop

Laisser un commentaire