Guide du Tour Auto 2018, parcours et engagés

Le Tour Auto 2018 c’est dans un tout petit peu plus d’un mois. C’est donc l’heure de repérer le parcours et de noter les numéros des engagés que l’on va suivre. On vous propose un aperçu complet de ce qui nous attend dans cet article.

Le parcours (presque détaillé) du Tour Auto 2018

Rendez-vous le Lundi 23 Avril pour une étape qui n’en est pas une. C’est le rassemblement des autos sous la verrière du Grand Palais. Une belle journée, accessible à tous contre l’achat du programme officiel de l’épreuve (10 €). L’occasion de croiser les stars de la course et d’approcher les autos au plus près.

Concernant les spéciales, pour éviter toute reco, le parcours n’en sera révélé qu’à quelques heures de l’épreuve.

Le Tour Auto 2018 le 24 Avril :

Les autos s’éclipseront du Grand Palais aller prendre le départ du Château de Courances. La journée comportera 464 km à parcourir avec :

L’arrivée se fera à Besançon avec le Parking Battant ouvert de 17h à 22h pour venir admirer les autos.

Le Tour Auto 2018 le 25 Avril :

Départ de (très) bonne heure de Besançon pour rejoindre Megève. 423 km avec au programme d’une grosse journée bien remplie :

  • Un passage sur le Circuit de Bresse entre 12h30 et 16h30
  • 2 épreuves spéciales

Ensuite rendez-vous au Palais des Sports de Megève qui accueillera le public entre 15h et 20h.

Le Tour Auto 2018 le 26 Avril :

Le 26 Avril, le Tour Auto 2018 arrive dans le sud. Le départ se fait donc de Megève. L’étape du jour fait environ 447 km avec :

  • deux épreuves spéciales
  • un rendez-vous au circuit de Ledenon de 16h30 à 20h30

L’arrivée et le parc fermé se feront sur les allées de l’Oulle, ouvertes de 15h à 20h.

Le Tour Auto 2018 le 27 Avril :

Le 27 Avril, petite étape à vol d’oiseau, mais une boucle dans les montagnes de 380 km :

  • deux spéciales
  • l’épreuve circuit sur le Paul Ricard de 15h à 19h

L’arrivée se fera donc à Aix en Provence, à l’Arena du Pays d’Aix , ouverte de 15h à 20h.

Le Tour Auto 2018 le 28 Avril :

Pour sa dernière étape, le Tour Auto 2018 réservera trois spéciales pour faire les derniers écarts et arrivera à Nice !



MAJ : le parcours détaillé :

Les engagés du Tour Auto 2018

Rien de définitif encore, mais de très belles surprises dans la liste des engagés. Entre voitures de rêve, pilotes stars, stars pilotes et populaires, le plateau est varié et tout le monde en trouvera à son goût !

Les engagés en régularité

Pas loin de 150 engagés dans cette catégorie du Tour Auto 2018. 150 équipages répartis en trois moyennes différentes, qui détermineront les temps à faire en spéciale.

Du côté des équipages, Hinrichsen et Mayo, vainqueurs sortants, repartent sur leur Maserati 200 SI. Demoulin et Sentis, leurs dauphins 2017, étaient l’an dernier sur une 204 et passent maintenant sur une cinquantenaire Peugeot 504. Enfin Fichet change de copilote pour Malenfer mais garde sa Lancia Fulvia. Voilà pour le palmarès 2017, que l’on scrutera.
Les Sucari, animateurs de l’édition 2017 repartent avec une Ferrari 250 MM.


Du côté des noms connus, on trouvera notamment Gaspard Ulliel, copiloté par Alain Martin sur une Triumph Tr6. Mais également Michel Perin (4 victoires au Dakar en copilote) qui copilotera Pagano sur une Alfa 1750 GTV. Richard Mille (les montres) sera copiloté par Yvan Mahé (Equipe Europe) sur une imposante Ford Galaxie. François Allain, présentateur de Vintage Mecanic sera accompagné de Robert Puyal, journaliste à Sport Auto sur une 2CV…. toujours du côté du petit écran, le copilote de Patrick Lucas sur une 2002 Turbo sera Dominique Chapatte. Pour finir Gregory Galiffi délaisse Alfa pour une Porsche 911 Carrera 3.0 litres.

Côté autos, c’est assurément ici qu’il faut regarder pour trouver de la diversité. Ferrari 250 (MM, GT Boano, GT Lusso et GT Berlinetta), 275 GTB, 365 GTB4, du côté Porsche les 911 et 356 seront en majorité, mais quelques 914 s’invitent. Ensuite on retrouve les habituelles Lancia, de l’Aurellia à la Stratos en passant par les Fulvia et Flaminia, quelques Alpine, des Austin Healey, des Jaguar Type E, des Xk, plein de Giulia et de Bertones chez Alfa.
Au niveau des autos originales, on trouve du beau, de la BMW 507, des CG 1200, quelques Osca, 504 Berline et un Coupé, une petite Honda N600, une Matra Djet 5 ou même une Abarth Simca 2000 GT.

Quand on vous dit qu’il y en aura pour tous les goûts.

En compétition, ça va batailler

Déjà aux avant poste en 2016, vainqueurs en 2017, l’équipage Smith – Cottingham repart sur sa Ford GT40. Autour, les autres concurrents sont prêts. Lajournade et Bouchet, pas heureux l’an dernier repartent en Type E. Ludovic Caron fait appel à un pro, Denis Giraudet, pour copiloter sa Cobra. Shaun Lynn et Kevin Kivlochan font leur retour, eux aussi en Cobra.
Et il ne faudra pas oublier Raphaël Favaro, second en 2017 sur Jaguar et qui repart en Lotus Elan, tandis que Ellerbock et Louisoder, troisième en 2017 vont nous régaler en échangeant leur GT 40 contre une Cobra Daytona !

Du côté du Groupe 5, avec des autos plus modernes, Mr John of B. et Sibel ont réussi à gagner (mais pas le scratch cette année) et délaissent donc leur Ligier JS2 pour une autre française… On était au top de la sonorité avec le V8 DFV, là on passe dans une autre catégorie avec le V12 Matra ! Oui, l’équipage mystérieux engagera une Matra MS650 ! Assurément la TRES grosse attraction du Tour Auto 2018. Une JS2 sera quand même au départ avec Lacroix et Betinetti.
Les concurrents habituels de ce groupe sont présents, Porsche 911 RSR avec Lecourt et Narac par exemple ou les Ferrari 308 Gr IV de Jean et Talabard.

Enfin pour l’indice, aucun favori ne peut être identifié. Avec des indices faibles les Porsche 356 pré-A et autres Alfa Romeo Giulietta pourraient tirer leur épingle du jeu.

Le Tour Auto 2018 côté de News d’Anciennes

Evidemment vous pourrez suivre le Tour Auto complet sur News d’Anciennes. Dès les vérifications techniques au Grand Palais jusqu’à l’arrivée niçoise vous retrouverez tous les chronos et des photos des concurrents dans les différentes spéciales et sur les circuits.

Rendez-vous dès le 23 Avril ici-même !


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

11 commentaires sur “Guide du Tour Auto 2018, parcours et engagés”

  1. Dommage que les spéciales ne soient pas connues à l’avance car je ne sais où allez au dernier moment ??
    Comme si tous les participants allaient passer leur temps dans les spéciales. Je pense encore qu’ils font plus le tour pour le plaisir que pour l’argent. Cela ne changera pas au classement général ??
    C’est plutôt pour payer aux parcs fermés. Toujours l’argent !!!!

    1. Il faut payer pour que les mécanos ne soient pas embêtés par la foule (en tout cas c’est ce qui se murmure).
      Sinon, ok pour les reco des amateurs, mais certains sont plutôt des pros… et ils seraient prêts à reconnaître jusqu’à les connaître par cœur !

    2. Le parcours des spéciales est normalement en ligne la veille après 17 h 00 afin que les équipages ne puissent pas effectuer de reconnaissance. Il faut se rendre sur place au moins 2 heures avant le départ ne serait-ce que pour chercher une bonne place. Depuis l’année dernière les emplacement autorisés et interdits pour le public sont délimités

    3. C’est vrai qu’il faut débourser 10 euros pour le parc fermé mais pour voir un tel spectacle ce n’est tout de même pas cher (à peine plus qu’un paquet de clopes…) On peut voir les mécanos travailler et rencontrer d’anciens ingénieurs tel Michel Têtu, ou les pilotes anciens ou nouveaux…tous ces gens sont disponibles pour discuter…Ce n’est pas en F1 que l’on verrait cela n’est-ce pas ? Et puis l’ambiance est vraiment sympa, enfin c’est mon ressenti, cela fait des années que je me déplace sur le Tour Auto et j’y trouve autant de plaisir !

  2. Voici le détail tracé sur gmaps :

    Grand Palais – Chateau de Courance – Circuit dijon prenois : https://goo.gl/maps/fBr1poAAqiT2
    Dijon – Besancon : https://goo.gl/maps/Maj3pbBUZyD2

    Besancon circuit bresse : https://goo.gl/maps/Ej6HX6wKVqt
    Circuit de bresse – Megeve : https://goo.gl/maps/Ug1iNDoYSH42

    Megeve – Saint nazaire le Dizier : https://goo.gl/maps/qkTWX5FbKXS2
    Saint nazaire le Dizier – circuit Ledenon – Avignon : https://goo.gl/maps/hCuyrHPX5dE2

    Avignon – Perthuis : https://goo.gl/maps/9kn2znaMJ6r
    Perthuis – paul Ricard – Aix : https://goo.gl/maps/edFSJDw6AD52

    Etape 5 : https://goo.gl/maps/37XEkugEsHH2

    Et la liste des ES suspectées :

    ES 1 Venoy

    ES 2 Levier

    ES 3 echallons

    ES 4 Champs Laurent

    ES 5 St Nazaire le dizier

    ES 6 Mont ventoux

    ES 7 : Grand Caunet

    ES 8 : Mons

    ES 9 : Vence

    ES 10 : bollene en Vésubie

    Merci de faire une maximum d’images de la 166 (cabrio Healey noir)

    1. Dossier gmaps très précis c’est super ! Mais le tracé Pertuis (sans H) – Paul Ricard- Aix ne correspond pas ! De plus à Pertuis le programme annonce Parking de la Dévalade à 10h55 mais il ne figure pas sur le gmaps. Ceci étant ,un vendredi matin, ce n’est pas le lieu idéal car il y a le marché et c’est incirculable dans ce secteur !
      Merci pour ce dossier qui va nous permettre de suivre ce beau rdv !!
      Antoine

  3. Je n’ai jamais vu un rallye prendre l’autoroute. Après avoir quitté Aix direction la A8 merci l’organisation ! Quel mépris pour les amateurs d’autos et de plus un Samedi en pleines vacances scolaires !
    (il y a du ménage à faire chez les organisateurs si cela est possible ???)
    Bon voyage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.