Coach, Limousine, Berline… petit dictionnaire des carrosseries automobiles

Des Coupés qui sont des coachs, des berlines qui sont des limousines, les appellations de carrosserie sont une vraie nébuleuse ! Pas facile de s’y retrouver, alors on vous propose ainsi un petit dictionnaire des carrosseries automobiles.

D’où viennent ces infos ? Et bien de la norme BNA 270. Le Bureau de Normalisation Automobile est un des organes du groupe UTAC CERAM… tout comme l’Autodrome de Montlhéry où ce que beaucoup appelle encore “les mines”. Mais comme cette norme ne dit pas tout, on a ajouté quelques termes.

Pour cette norme on prend en compte les portes, et les vitres, hors pare-brise avant et arrière. Attention, cette norme n’est pas jeune et à ce moment le hayon, la 5e porte, n’existait presque pas ! On se contentera donc de compter les portes latérales. Les notions de bi et tricorps ne sont pas non plus prises en compte.

Depuis, d’autres normes ont été rédigées, celle-ci a le mérite de replacer les dénomination dans le contexte de la révélation de ces véhicules.

Les carrosseries “particulières”

1 : Le Coupé

Il fait rêver le coupé non ? Il désigne les autos avec une carrosserie à deux portes et deux vitres. Tout simplement. La Ford GT40 où la Lancia Stratos sont des coupés au sens strict du terme. Mais souvent le terme est employé pour désigner un coach.


2 : Le Coach

Le coach a deux portes, comme un coupé. Mais en plus des vitres de portière, deux vitres de custode sont ajoutées. On a donc deux portes et quatre vitres. En fait la plupart des coupés sont des Coach. La Simca 1000 Coupé ou la Peugeot 504 Coupé sont des un coachs par exemple !

3 : La Berline

Là on augmente la taille. On entre dans la voiture plus familiale. On compte ici quatre porte et quatre vitres. La Renault 3 est une berline. La Renault 4… est une limousine !

4 : La Limousine

Pas forcément plus grosse que la berline, et sans notion de luxe, la limousine compte quatre porte et six glaces. On y trouve donc des vitres de custode. La Renault 4 en est une, mais pas la Peugeot 604 !

Les carrosseries “commerciales”

Ces carrosseries ont en commun un “coffre” allongé et réhaussé, généralement ouvert via une large porte qui peut prendre toute la hauteur. On pourrait dire break, mais justement, non !

1 : Le fourgon et la fourgonnette

Comme un coupé, la fourgonnette a deux portes et deux vitres. Et c’est tout. Puisqu’on est dans la 4L, la F4 et la F6 sont de parfaits exemples. Mais on en a trouvé énormément en France, de la Simca 1100 VF2 à la Citroën 2CV AZU.

2 : le Break

Au sens de la norme, un break est un véhicule à deux portes et quatre vitres. La Simca Aronde Chatelaine en est un parfait exemple. Mais quand on y pense, les break de chasse sont en fait la définition même d’une carrosserie break !

3 : La Berline Commerciale

Comme la berline, la commerciale compte quatre portes et autant de vitres. La différence est donc à chercher du côté de la forme du coffre. Au final très peu d’autos correspondent à cette dénomination.

4 : La Limousine Commerciale

Comme une limousine, la limousine commerciale compte quatre portes et six vitres. En fait, beaucoup de berlines devenaient des Limousines commerciales une fois allongées. C’est le cas par exemple de la Renault Frégate, de la Peugeot 504 ou de la Citroën Traction.


Les autres carrosseries

1 : La Berlinette

La Berlinette est un coupé ou un coach. Pas besoin d’en dire plus, si ce n’est qu’elle est souvent surbaissée et plus sportive que le coupé. Souvent l’oeuvre d’artisans, c’est une carrosserie qui regroupe beaucoup d’autos différentes. L’A110 et la 512 Berlinetta Boxer sont emblématiques de ce terme mais ce sont des coach, pas des coupés.

2 : Le cabriolet

La plupart des découvrables sont des cabriolets. Cette appellation désigne les autos découvrables, via une capote ou un toit. Par contre il en comporte pas de montants de vitrages. Il y a multitude de cabriolets, et ils peuvent être à deux ou quatre portes. Il ne faut pas les confondre avec une découvrable qui gardera ses montants. La Peugeot 203 est un bel exemple.

On notera aussi que les Spyders italiens sont des cabriolets. On pourra appeler les cabriolets à quatre places ou plus Torpédo ou Phaéton.

3 : Le Roadster

Le roadster est une variante du cabriolet. Contrairement à ce dernier, il n’y a pas d’encadrements pour les vitrages, puisqu’il n’y a pas de vitrage latéral ! Tout simplement. La George Irat qu’on a essayé en est un bel exemple. Souvent le terme a été utilisé pour donner une appellation plus sportive au cabriolet.

4 : La Targa

La carrosserie Targa, popularisée par Porsche est une carrosserie ou la découvrable garde un arceau rigide, et souvent sa vitre arrière dans l’opération “cheveux aux vents”. Les Chevrolet Corvette et leur T-Top son des targas.

5 : le Speeder

On en croise peu. Ce n’est rien de le dire. C’est un cabriolet dont une trappe s’ouvre dans le coffre pour laisser apparaître des strapontins accueillant un ou deux passagers supplémentaires. On trouve dans cette catégorie une Triumph 2000 “Roadster” par exemple.

6 : Le Landaulet

C’est une berline ou une limousine dont seuls les passagers bénéficient des places découvrables. Un des derniers Landaulets produits est la Peugeot 607 Paladine crée par Heuliez dont Boitier Rouge vous parle ici.

Conclusion :

Pas facile de s’y retrouver. Surtout qu’on trouvera toujours d’autres types moins courants. En tout cas, peu de monde vous blâmera si vous confondez Berline et Limousine ou Coupé et Coach !


Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


4 commentaires sur “Coach, Limousine, Berline… petit dictionnaire des carrosseries automobiles”

    1. Oh mais je sais. Mais ces versions 4 vitres sont des autos de société pour leur très très grande majorité… et ne parlent qu’aux vrais connaisseurs. Et puis du coup on est dans la gamme commerciale / société.

    1. Je sais, je n’en ai pas fait d’article, l’ami Boirier Rouge en a très bien parlé.
      Mais c’est un article sur les autos de la gamme courante, la 604 Heuliez était quand même à part…

Laisser un commentaire