Amelia Island : vente Gooding & Co

Troisième présentation de vente aux enchère, après RM Auctions – Sotheby’s et Bonhams, voici Gooding & Company.

En France, on ne connait pas cette maison, et pour cause, elle n’a jamais organisé d’enchères sur notre territoire. Par contre aux Etats-Unis, c’est une des plus grosses maisons de vente, présente à Scottsdale, Pebble Beach, et donc Amelia Island.

Les plus grosses estimations : trois italiennes

On trouve de très belles voitures proposées à plus d’un million d’euros, dont quelques raretés.

Contrairement à Bonhams, Gooding & Co a pour plus grosse estimation… une Ferrari (ça faisait longtemps). Ici pas de 250, mais sa descendante directe : la 275 GTB/4. Ce modèle a une histoire un peu particulière, il a roulé pour la dernière fois en 1982, mais abrité dans un garage il nous arrive dans un état sublime. Du coup le modèle n’a jamais été restauré et son propriétaire est le même depuis 43 ans !
L’estimation est à la hauteur du pedigree de la bête : entre 3.4 et 3.8 millions de dollars.

Deuxième estimation, toujours pour une Ferrari, une 250 GT Série II Cabriolet de 1961. On a connu plus exclusif lorsqu’il s’agit de Ferrari, mais il s’agit tout de même d’une des 200 voitures de ce type jamais construites. Parfaitement restaurée, elle est estimée entre 2 et 2.5 millions de dollars.

Troisième place du podium pour une… FIAT ! Oui oui, une Fiat, mais l’exclusivité même, une Fiat 8V. Tirant son nom de son moteur, cet exemplaire de 1953, carrossé par Vignale est l’une des 114 voitures de ce type construite, et même l’une 9 voitures carrossées par Vignale. Oubliez la Punto, cette italienne vaut entre 1.6 et 2 millions de dollars.

Cinq autres voitures estimées à plus d’un million

Quatrième, en fait à égalité avec la Fiat, pour une valeur estimée entre 1.6 et 2 millions de dollars, une Mercedes-Benz 300 SL Roadster de 1963, qui comme la voiture de Bonhams est une des 218 voitures équipée du bloc en aluminium, Totalement d’origine elle affiche 18.000 miles au compteur.

Cinquième estimation, on retourne chez Ferrari, avec une voiture que l’on voit dans presque toutes les grandes ventes, la F40. Ce modèle de 1991 n’a presque rien de particulier, si ce n’est que c’est une F40 en superbe état et que son estimation est située entre 1.6 et 1.8 millions de dollars.

En sixième position, on retrouve une autre Mercedes Benz 300 SL Roadster, de 1957 cette fois. Elle non plus n’a rien de particulier, son exclusivité et son état parfait, après restauration la font estimer entre 1.3 et 1.6 millions de dollars.

Septième, une Porsche 911, ici une Carrera 3.0 RSR de 1974. Totalement restaurée, elle présente une des livrées portées au cours de sa carrière qui l’a vu notamment participer trois fois aux 24h de Daytona et deux fois aux 12h de Sebring. Nulle doute qu’on la verra prochainement au départ de nombreuses courses historiques. Elle est estimée entre 1.2 et 1.5 millions.

Enfin 8e et dernière voiture à être “millionnaire”, une autre Porsche 911, une Carrera 2.7 RS Lightweight de 1973. Ici aussi la valeur est surtout due à son état et à sa rareté. Prix annoncé : entre 1.1 et 1.4 millions de dollars.

Bien sûr il n’y a pas que des millionnaires à découvrir dans le catalogue, Porsche, Jaguar et d’autres Ferrari sont également présentes.
Le catalogue complet est à découvrir en cliquant ici.

Photos : Gooding & Co

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire