2000 voitures anciennes autours du lac de Madine !

Dans le Grand Est, si il y a un événement à pas louper, c’est bien celui là. Pour la 32ème année consécutive, les passionnées de voitures anciennes s’étaient donnés rendez autour du lac de Madine pour le Rétro Meus’Auto.

En Meuse, le deuxième week end de juin rime avec voiture de collection. Tout les passionnés de la région sont présents autour du lac de Madine, soit pour exposer leur auto, soit pour vendre des pièces, ou soit en tant que spectateur. Les conditions météorologiques étant estivales cette année, c’est bien entendu au volant de ma 944S2 Cabriolet que je m’y suis rendu, l’occasion de l’exposer et de passer du bon temps avec mes amis présents sur place.

Isolé mais bien situé !

Situé dans un écrin de verdure, le Lac est certes isolé mais sa situation géographique en fait un lieu privilégié, car situé à une multitude de grandes villes. Comptez environ 2h15 de route si vous venez de Troyes, Dijon, Sedan, Strasbourg ou Reims, moins de deux heures si vous venez d’Allemagne ou du Benelux et enfin moins d’une heure si vous venez de Metz ou de Nancy. En cette fin de printemps, c’est le genre de balades qui sont les bienvenues. Mais concentrons nous maintenant sur les voitures présentes, et plus particulièrement sur les clubs présent cette année.

Plus d’une cinquantaine d’après l’organisation, ci dessous quelques uns, dont le club Panhard et Levassor France, le club Alpine, le Fiat 500 Club Luxembourg, à coté duquel se trouve une Fiat Ritmo Abarth,  l’Univ’R15.R17 ou encore l’Écurie Lorraine Historique.

Concernant les Dyane et 2CV, c’est sans aucun doute les mascottes de ce rassemblement. Elles sont partout, dans toutes les déclinaisons, toutes les couleurs et tous les états. La majorité des visiteurs en raffole, et on peut dire que tous les plus de 40 ans ont une anecdotes à leur sujet. Véritable symbole d’une époque et d’une génération, je comprends toujours pas pourquoi Citroën s’est pas empressé de sortir une version modernisée comme BMW l’a fait avec la mini et Fiat avec la 500.

Le succès de ces exemples auraient du convaincre Citroën d’en faire autant plutôt que de lancer une gamme DS qui n’a strictement aucun lien avec le modèle commercialisé en 1955 par la marque au chevron. J’ai toujours un peu de mal à comprendre la politique des marques automobiles françaises, mais ça, c’est un tout autre sujet.

Bonne ambiance et images insolites  !

Ce qu’on aime dans ce genre de rassemblement, c’est l’atmosphère populaire qui en émane. J’ai en tête ces deux 2cv arrivées en fin de journée, avec à leur bord parents et jeunes enfants. Le plus surprenant étant les caravanes pliantes accrochées derrière.

Le sourire des enfants lors de l’installation de ces dernières faisait plaisir à voir. Avant ça, j’ai rencontré fantomas, un « récup verre » sur le toit d’une R5, une peau de sanglier sur le toit d’une 2cv, des gens bizarres …. Des moments immortalisés avec ces images prises sur le vif.

Des populaires mais pas que !

Le lac de Madine 2017 était donc un nouveau rendez-vous des belles populaires. Des autos qu’on voit souvent et avec lesquelles ont a des souvenirs. Mais en complément, on trouve aussi des autos plus prestigieuses, sportives, rares.
Bref des autos qui ne rattachent pas forcément à de vieux souvenirs, mais de vieux rêves… que certains ont exaucé !

La bourse aux pièces du lac de Madine prend de l’ampleur !

Elle est loin l’époque, où trouver une pièce de rechange pour sa voiture ancienne s’apparentait à trouver une aiguille dans une botte de foin. Aujourd’hui, avec l’engouement suscité par l’automobile de collection, le secteur d’activité des pièces détachés est en plein boum !

Malheureusement internet et ses différents sites spécialisés et site de vente entre particuliers à ses limites … on ne peut, en effet, pas avoir les pièces entre les mains, ce qui dans certain cas peut poser problème. A Madine ce week end, on pouvait trouver tout type de pièce, les copains de Classic Auto Elec étaient là, mais également des objets de décoration, des miniatures, des produits d’entretiens et bien entendu du prêt à porter.

PMA, Speedster, Flat Nose, rencontre avec quelques Porsche originales !

Quelques belles Porsche étaient présentes, dont cette Porsche 356, avec un sticker et un écusson émaillé qui me plaisaient bien et cette 911 Speedster. Une version qu’on croise rarement et qui aujourd’hui vaut le prix d’une belle maison.

Celle-ci affichait 85.000 kms au compteur et était dans un état remarquable. Une voiture à garder impérativement. Autre curiosité avec cette 930 FlatNose, une version qu’on croise rarement. Une face avant qui rappelle les heures de gloire de la Porsche 935 au Mans, c’était à la fin des années 70.

Vous aimez ? Partagez !

Cédric on FacebookCédric on FlickrCédric on Instagram
Cédric
Rédacteur & Photographe à News D'anciennes
Passionné par la course automobile et par son histoire depuis son plus jeune âge, c'est au début de l'année 2016 qu'il a rejoint l'équipe News d'Anciennes.
Amoureux des voitures italiennes et plus particulièrement des Ferrari, c'est pourtant au volant d'une Porsche 944S2 Cabriolet qu'il parcourt les routes du Grand Est le week end.

Laisser un commentaire