Catalogue Varié pour la Bonhams Quail Lodge Auction

Les ventes aux enchères ne font plus recette. Depuis les ventes de Scottsdale, toutes les grandes maisons s’en sortent avec des résultats qui auraient pu paraître décevants mais dont on se satisfait. Les enchères de Pebble Beach, Monterrey et donc la Bonhams Quail Lodge Auction s’annoncent et donneront une réelle tendance.

Comme tous les ans, Bonhams se déplace en Californie avec un très gros catalogue. La Bonhams Quail Lodge Auction aura lieu le 19 Août prochain. La vente sera la première, suivront Gooding & Co, RM Auctions Sotheby’s et Rick Cole dont on détaillera les catalogues plus tard. On commence par les 115 lots de Bonhams, il y a du beau, il y a du lourd.

La Bonhams Quail Lodge Auction et son lot de millionnaires

Malgré la froideur du marché, une seule millionnaire sur sept possible pour Artcurial au Mans Classic, les millionnaires sont nombreuses à s’annoncer chez Bonhams.

On commence par la voiture estimée la plus chère. Ce n’est pas une ancienne mais une Ferrari LaFerrari de 2014 estimée entre 3.6 et 4.2 millions de dollars. D’ailleurs sa rivale la McLaren P1 est également présente dans ce club de millionnaires avec une estimation comprise entre 1.9 et 2.1 millions.

Sinon, on retrouve ensuite une marque chère à Bonhams. Bien que la Mercedes Sale ait été un échec, à voir ici, on en retrouve deux aux plus hautes estimations des anciennes.

Une Mercedes-Simplex 28-32HP, cinq sièges à entrée par l’arrière de 1904 est la plus chère. Utilisable car elle monte à 65 mph, la voiture est unique et est une habituée du London to Brighton. Verdict : 2.5 à 3 millions de dollars !
Suit une « petite » Mercedes-Benz 500K Cabriolet A de 1935. Bien restaurée par un spécialiste allemand, c’est une habituée des concours d’élégance, Goodwood ou la Villa d’Este par exemple. Estimation : 2.2 à 2.6 millions.

On retrouve ensuite une italienne, une Ferrari 288 GTO de 1985 et de première main. Elle est estimée entre 1.8 et 2.2 millions d’euros.

Autre italienne, le haut du panier de chez Lancia, une Aurelia B24S Spider America de 1955. La voiture est dans un parfait état. Son pedigree est juste un peu léger pour l’estimation comprise entre 1.2 et 1.5 millions.

Autre italienne habituée de ces estimations, une Ferrari F40 de 1989, estimée entre 1 et 1.2 millions de dollars.
Autre valeur sûre des enchères, une Mercedes-Benz 300SL Roadster de 1957 estimée entre 1.15 et 1.35 millions de dollars. A n’en pas douter, si deux millionnaires sont presque sûres, ce sont ces deux là.

Le million possible si tout se passe bien

Elles sont millionnaires potentielles si on regarde les estimations hautes. Sauf qu’elles sont rarement atteintes en ce moment et la Bonhams Quail Lodge Auction ne devrait pas faire exception.

La première est une Duesenberg Model J Town Cabriolet de 1930 avec un gros 8 cylindres en ligne. Une voiture parfaite pour vous prendre pour Gatsby. Elle fait partie des voitures les plus originales de la marque avec sa carrosserie Murphy et si un amateur se présente, elle pourrait se vendre entre 900.000 et 1.2 million d’euros.

La suivante est plus commune, une Porsche Carrera 356A GS Speedster de 1956, estimée entre 800.000 et 1 million d’euros.

Enfin, une Bugatti Type 51 pourrait faire partie de ces millionnaires. En tout cas, si son estimation n’est pas dévoilée, cette auto a un sacré pedigree. Biplace de Grand Prix, elle a été pilotée par, excusez du peu, Taruffi, Nuvolari ou encore Dobson. Au final, quatre courses à Monaco avant guerre. Si elle part, le million ne sera pas loin !

En dessous du million de nombreuses autos très très intéressantes

Pas besoin d’être estimée au dessus du million pour qu’une voiture soit très intéressante. En feuilletant le catalogue de cette Bonhams Quail Lodge Auction on en a identifié quelques unes :

  • Pour commencer Aston Martin DB4 Serie I de 1960, estimée entre 700.000 et 850.000 $
  • Une Bentley 4¼ Liter Tourer de 1936, estimée entre 600.000 et 800.000 $
  • Une Shelby Cobra 289 originale de 1965, estimée entre 725.000 et 825.000 $
  • Ensuite une collector Porsche Carrera GT, estimée entre 600.000 et 750.000 $
  • Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1971 estimée entre 600.000 et 750.000 $. Une « bonne affaire » donc, environ 25% de moins que l’année dernière !

Ensuite on a encore d’autres autos très très intéressantes.

  • Probablement la voiture la plus originale de la vente, une Cheetah GT Coupé estimée entre 300.000 et 500.000 $
  • Ensuite une française, une Delaunay-Belleville Type O6 45/50 Double Pare Brise de 1913 estimée entre 500.000 et 700.000 !
  • Une belle Maserati Mexico Coupé de 1967, estimée entre 150.000 et 200.000 $
  • Suit une sublime Iso Grifo GL de 1967 elle aussi. Son estimation est située entre 375.000 et 450.000 $
  • Une Allard J2, comme celle dans laquelle on avait fait un tour de Montlhéry, estimée entre 325.000 et 375.000
  • Pour finir, une française, une Groupe B, une Peugeot 205 T16 estimée entre 200.000 et 300.000 $

Et ce n’est qu’une partie du catalogue, on ne peut pas tout vous montrer ! En conclusion on vous invite à consulter le catalogue visible ici.

Photos : Bonhams

Vous aimez ? Partagez !

2 réflexions au sujet de « Catalogue Varié pour la Bonhams Quail Lodge Auction »

  1. Ping : Rick Cole Auctions, l'Autre Vente de Californie - News d'Anciennes

  2. Ping : La vente Gooding and Co à Pebble Beach propose elle aussi un superbe catalogue - News d'Anciennes

Laisser un commentaire