Mon Le Mans Classic par Marc

Nous étions 6 de l’équipe qui fait vivre News d’Anciennes à avoir fait le déplacement au Mans pour Le Mans Classic. Chacun l’a vécu à sa manière, c’est à Marc de vous raconter son Le Mans Classic.

Premier souvenir : l’ambiance de Le Mans Classic

Il est où, il est où….le Bonheur…..Il est là et bien là ! C’est LA GRANDE CLASSE…..ce Le Mans Classic 2016.

J’ai toujours mes yeux d’enfant et j’avoue avoir fait le plein, croyez moi, durant ces trois journées exceptionnelles. J’ai vraiment tout oublié, sauf d’ouvrir en « grand » mes satellites orbitaux. J’ai vécu dans le « prestigieux »… où toutes les marques automobiles sont bien représentées. Pour certaines, c’est le délire. C’est vraiment du très lourd, on se demande d’où ça débarque toutes ces si belles autos. En conduite à droite… et en plaques GB c’est énorme… bizarre ! Benjamin avait essayé voilà deux ans d’estimer le nombre de Porsche présentes, et c’est bien impossible, car non seulement elles sont en très grande quantité, bien rangées près du secteur « pré-grille », mais on en retrouve pas mal encore sur les pourtours sinueux du Bugatti !

Un secteur qui m’a bien plu. En prenant beaucoup de temps, des exceptionnelles sont à découvrir… il faut fouiner et çà, je sais faire !

Animations en tous genres, quand on veut bien quitter ces champs de magnifiques autos… Le Village, ici, le public grouille dans cet espace dynamique où les nombreux stands attractifs à la thématique commune « VINTAGE ». Oh là !Ça consomme par là et y’a ce qu’il faut… on peut même se faire faire une coupe de cheveux. Un salon Femme et un salon Homme sont à la disposition des visiteurs.

Amateur de véhicules « Poids Lourds » et « Utilitaires », j’ai craqué sur l’Expo des Véhicules d’Assistance, des grandes marques de la Compétition.

Aux portes de « La Course » c’est mon coin préféré (déjà, en 2014, ça m’avait fasciné) j’ai vraiment beaucoup aimé cet endroit, constamment embouteillé, entre Assistance et Pré-Grille. Les personnes habilitées, dans les carrefours, au service d’ordre, ont un travail de titan… Sur cette voie à double sens, tout et n’importe qui et quoi, circule. Les navettes de pilotes, le public, les VIP, les bus, les assistances avec leurs drôles d’engins de manutentions, les voitures de couses… c’est du deux, du quatre, du six roues et pire à toutes les échelles….. C’est un fourmillement continuel et bien plus encore, au moment des « Pré-grilles ». Super ambiance, à vivre !

Deuxième souvenir de Le Mans Classic : le dress-code

« Tenue CLASSIC Exigée », certes, mentionnée sur le billet d’entrée, mais pourquoi vient-on à Le Mans Classic ? Nous venons surtout pour en prendre plein les yeux. Je ne polémiquerais pas sur le sujet, mais j’ai relevé tout de même bon nombre de personnes ayant suivit le message, et notamment en fréquentant le Village et les tribunes. Il faut avouer qu’en talons hauts et bien fringuées, certaines dames furent très courageuses dans certains parcours inconfortables et très poussiéreux. Je pense entre autre, au parcours en direction du Tertre Rouge…

Côté poussière, les Clubs exposants et notamment celui des « Peugeot France 205 GTI » qui furent particulièrement servis durant ces trois jours, et un désagrément provoquée par les véhicules « Navettes pilotes et VIP ». Côté Parkings, même problème pour les très nombreux visiteurs venus en « Prestigieuses » et autres véhicules de renom, qui regretteront bien le temps passé à briquer leurs bijoux, et qui les ont retrouvé pratiquement en tenue de camouflage. Quelques efforts en perspective, pour les futures manifestations. Alors « tenue exigée » certes…

Troisième souvenir : les courses bien sûr !

Et les Courses…. Ben j’y viens, mais c’est bien pour dire que trois jours de visite sont bien nécessaires. ET JE N’AURAIS PAS TOUT VU.

La compétition, et ses « plateaux courses » et autres baptêmes de piste qui font le plein du spectacle, sans interruption. J’ai réussi à être présent à un départ « Le Mans »… c’est mythique, quel régal !

Une édition exceptionnelle en pilotes, où on dénombrait vingt à trente concurrents supplémentaires dans chaque plateau par rapport à 2014. C’est dire l’engouement de cette manifestation.70 concurrents pour certains départs… provoquant quelques difficultés de piste, ou les puissances et les maîtrises inégales, n’ont pas toujours fait bon ménage. Très grand plaisir à suivre toutes ces autos en grande forme…

Mes photos de Le Mans Classic

Côté photos, je vous fais partager mes trois journées hors circuit. Mes collègues et notamment Benjamin étaient très bien placés en bord de piste afin de nous faire vivre la « Compet » avec de superbes images. J’ai juste eu « le bol » d’être en place pour la sortie de piste « sans gravité » du pilote Panhard n°8 qui s’est fait une belle frayeur… Juste un échantillon de quelques clichés…mais derrière les grillages. Soyez tolérants, le rendu est moins bon.

Mon best of des voitures de Le Mans Classic :

Ma voiture préférée au niveau spectacle :
Tout en restant dans les plateaux rétros, mon choix va directement à cette Lotus qui était si bien emmenée, souvent en glisse… Bref, vraiment comme j’aime.
Il y en avait bien d’autres, mais j’ai retenu celle-ci… qui en plus a eu de bons résultats (voir par ici)

Ma voiture préférée au niveau son :
Même si les « Panhard » me rappellent ma jeunesse, j’avais des cousins carrossiers et un voisin, passionné de Panhard, jusqu’aux 24. Ma première DB je l’ai découverte vers 10/12 ans (c’était un modèle accidenté, ayant couru au Mans et après plusieurs mois de travail de carrosserie polyester, la voiture fut vendue rapidement) .
Ma fierté fut de participer à la mise en place de la carrosserie super légère, sur le châssis. Souvenirs, souvenirs…..
Les entendre, ça me fait toujours vibrer, mais ma préférence va toutefois la GT 40 m’embarque carrément.

Ma voiture préférée au niveau de la livrée :
C’est la petite Moynet, pas la plus rapide de son plateau, mais avec une belle ligne, et la livrée d’un pétrolier qui lui va si bien.

Pour conclure :

Il n’y a plus que la réalité du quotidien à reprendre et c’est bien difficile en ce qui me concerne. J’ai même encore l’impression d’avoir mon chapeau vissé sur ma tête… Rendez-vous dans deux ans au Mans Classic et en tenue…correcte, et je compte bien ne pas être le seul !

Vous aimez ? Partagez !

3 réflexions au sujet de « Mon Le Mans Classic par Marc »

  1. Sympathique reportage
    Pas de soucis pour les photos derriere le grillage, elles ravivent des souvenirs car finalement c est ce qu on voit nous aussi derriere le grillage ! Elles completent donc les photos devant le grillage, qui elles nous proposent des points de vue « decouverte » vu qu on ne connait pas cette perspective devant le grillage…. ca a un certains charme le grillage lorsqu il est floutté

  2. Ping : Super VW Fest, Les Allemandes Investissent le Bugatti - News d'Anciennes

  3. Ping : La Moynet LM75, l'aéro pour la performance - News d'Anciennes

Laisser un commentaire