Grand Format à l’Auto Moto Retro Dijon

Hier soir on a pris la direction de la preview d’un tout nouveau venu dans l’univers des salons de voitures anciennes, l’Auto Moto Retro Dijon. On vous emmène faire un tour du salon, et il y avait beaucoup de choses à voir !

Quand on parle de première pour un salon, on peut avoir des doutes quant à la qualité globale de la chose. Là, avant même d’être sur place, on pouvait tirer quelques enseignements : la com’ était forte, les magazines spécialisés étant inondés d’encarts depuis plusieurs mois, le site avait de la gueule, et les gens se renseignaient (ça s’est vu sur les audiences de notre article).
En arrivant sur place, ça se confirme, il y a la queue à l’entrée, le seul guichet prévu pour cette préouverture est peut-être un peu juste. Une fois passé cette étape, on se dirige vers le parking anciennes, tant qu’il fait jour, qui se remplit doucement, avec malheureusement trop de modernes qui traînent au milieu.

L’entrée met tout de suite dans le ton, un hall sobrement habillé de noir, avec de superbes autos exposées. Dommage que les cordons gâchent un peu la vue, les autos sont superbes, et visiblement, elles sont du coin !

Le premier espace qui suit rassemble de très très belles autos. Les productions automobiles régionales, de CID (Dijon) à Pichon Parat (Sens) accompagnent des autos de prestige : Hotchkiss, Delage, Talbot, Ferrari et Lamboghini. Là encore le plateau est beau, surtout quand on se dit que ce salon est une première !

La suite est composée d’une belle exposition de motos. Les Terrot, produites à Dijon sont en nombre, et côtoient un beau plateau de motos ayant participé au Bol d’Or. Les marques et époques sont variées, les amateurs de deux roues ne sont pas oubliés dans ce salon.

Grand espace ouvert pour finir le hall. Là on trouve les premiers clubs, Alpine, BMW, Honda, quelques pros et les véhicules en uniformes de pompiers, de l’armée ou de la gendarmerie. En plus, une exposition d’autos (Abarth) et de motos du Château de Savigny, autre lieu régional très lié à l’automobile.

Le hall suivant est simplement énorme. Le volume me fait dire que pour un premier salon, ils ont vu grand. Et la visite de ce hall ne va pas me contredire. Au milieu on trouve les pros. Beaucoup de vendeurs de miniatures, étonnamment ce sont 5 vendeurs de produits de Detailling qui sont sur place. Certainement trop, mais ça va vite se réguler. Par contre au niveau des pièces, c’est le désert. Les boursiers et les pros du secteur attendaient peut-être les retours pour y aller. Et bien message pour eux : le salon Auto Moto Retro Dijon n’attend plus que vous !
Beaucoup de décoration aussi, avec au passage une entreprise qui refabrique des plaques émaillées. Belle initiative qui devrait rencontrer un succès certain.

Le tour du hall est fait de très belles expositions qui ont le mérite d’être bien éclairées, sauf deux. La première, une belle exposition de Peugeot, marque qui se devait d’être bien représentée à l’Auto Moto Retro Dijon tant son importance est grande pour l’est de la France, et trois magnifiques Bugatti, pas spécialement mises en valeur mais bien accessibles aux visiteurs qui peuvent découvrir tous leurs détails.
Le reste du hall regroupe des expositions de DS, de Porsche, d’Anglaises, de populaires et de véhicules publicitaires. Vraiment bien joué, il y en a pour tous les goûts.

Toujours sur un bord du salon, un club Datsun montre que les Japonaises sont trop souvent oubliées dans ces salons, et que ces voitures exotiques y ont pourtant leur place.

Quelques pros de l’automobile ancienne sont de la partie. Des restaurateurs, des vendeurs de merveilles, un loueur entre particuliers, un reprogrammateur de moteurs… Les autos sont de qualité là aussi.

Le reste de cet énorme hall de l’Auto Moto Retro Dijon est occupé par des clubs. On y découvre de belles mises en scène, des expos malheureusement un peu cachées derrières les cordons et les adhérents de club profitant de cette première soirée pour faire la fête, mais les voitures sont là, nombreuses.
On mentionnera particulièrement la présence du club René Bonnet qui a fait venir une belle Matra MS620 et une F2 ex Graham Hill, un plateau impressionnant de Citroën, des Renault 17 en pagaille, et on en oublie. C’est au final la principale exposition de l’Auto Moto Retro Dijon.

On vous presque tout montré, le reste des photos est dans une galerie que vous trouverez en cliquant ici.

Pour conclure, on ne peut qu’encourager l’organisation de l’Auto Moto Retro Dijon qui a réussi à créer de 0 un salon très intéressant, avec de belles voitures exposées. A ne pas manquer pour la prochaine édition, en espérant voir un peu de pièces !

Vous aimez ? Partagez !

12 réflexions au sujet de « Grand Format à l’Auto Moto Retro Dijon »

  1. Ping : Grand Format à l’Auto Moto Retro Dijon – Restauration voitures

  2. Ping : Auto Moto Retro Dijon 2016 - News d'Anciennes

  3. Bonjour
    Super expo pour une première à Dijon tant par la quantité que par la qualité des autos et motos

    exposées, Rétromobile Paris n’est pas loin !!! Encore bravo.

    Petit bémol cependant au niveau de la billetterie largement débordée ce dimanche après midi.
    Prévoir un parking moto pour éviter leur circulation dans les files d’attente …enfin une sono qui ne »sature » pas !
    A la prochaine édition.
    Olivier Vincent.

    • La billeterie saturait déjà Vendredi. Après c’est une première, et c’est bon signe !
      Pour le parking ancienne, il faudra le revoir car avec le succès il sera vite beaucoup trop petit.

  4. Ping : Retour au rassemblement Juvaboun de St Lubin des Joncherets - News d'Anciennes

  5. Ping : Grand Format à l’Auto Moto Retro Dijon - Retrorevue.fr, le blog revue de presse voitures de collection de Mascotte Assurances

  6. Superbe rencontre et 18 000 entrées pour une première édition c’est une réussite.

    L’Automobile Club de Bourgogne après avoir écouté les clubs régionaux a crée un événement( avec les dirigeants de Congrexpo) qui placera DIJON dans les années prochaines parmi les grands salons français.

    François BELORGEY

  7. Ping : Auto Moto Retro Dijon 2017, une seconde édition pour confirmer - News d'Anciennes

Laisser un commentaire