Catalogue de la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pendant le concours d’élégance de l’Arizona à Scottsdale fin Janvier, les maisons de vente aux enchères se donnent leur premier rendez-vous annuel. Après Bonhams et Gooding & Co, on se penche sur le catalogue RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale.

C’est une très grosse vente que prépare la maison : 175 lots sont prévus, et hormis deux petites statuettes, la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale ne comprend que des automobiles.
La vente en elle-même se tiendra sur deux jours, les 28 et 29 Janvier.

13 autos au dessus de 2 millions à la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale

On lâche de suite le morceau : pas de Ferrari aux 4 premières places des estimations de la vente. C’est assez inédit pour une vente aux enchères de grande envergure mais ça montre aussi que les belles autos ne sont pas toutes frappées du Cavalino Rampante.

La plus grosse estimation de la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale est pour une Mercedes-Benz 540 K Special Roadster de 1937 carrossée par Sindelfingen. Cette voiture a un très faible kilométrage, 10.200 miles, et est américaine. Elle fait partie des premières 540k produites et son estimation se situe entre 10 et 13 millions de dollars.

La seconde est une américaine, une autre avant-guerre, une Duesenberg Model J Disappearing Top Torpedo Convertible Coupe de 1929 carrossée par Murphy. Totalement matching numbers, elles l’une des 6 voitures de ce type produites sur ce châssis. Son prix est en adéquation avec cette rareté : entre 3 et 3.5 millions de dollars.

Ensuite une vénérable anglaise, une Rolls-Royce Phantom II Torpedo Sports de 1930 carrossée par Barker. La voiture fait partie des superbes voitures ayant été la propriété de Maharajas, ici Gulab Singh de Rewa. Son style « streamliner » est bien affirmé, son estimation est située entre 2.5 et 3.5 millions de dollars.

La première après-guerre de la vente est cette belle Shelby Cobra, un modèle 427 Competition de 1965, l’une des 23 produites. Cette voiture a gagné le championnat production A de la SCCA en 1968 et a été vue dans de nombreuses courses historiques. Elle est estimée entre 2.5 et 3.3 millions de dollars.

La première Ferrari est donc 5e et ce n’est pas une 250 ! C’est une Ferrari 288 GTO de 1985. Certifiée par Ferrari, elle est confortable puisqu’elle a reçu à l’origine l’air conditionné et les vitres électriques. Restaurée en 2011, son prix se situe entre 2.4 et 2.8 millions de dollars.

On trouve ensuite une autre belle italienne, une Ferrari 275 GTB. Cette voiture de 1965 n’a rien de particulier si ce n’est son était irréprochable et sa certification Ferrari. Son prix est estimé entre 2.4 et 2.8 millions de dollars.

7e estimation de la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale, une italienne, pas une Ferrari, mais une Lamborghini Miura P400 SV de 1971. Matching Numbers, la voiture présente comme différence de ne plus porter le bleu medio qu’elle fut la seule Miura à porter. Prix : entre 2 et 2.4 millions de dollars.

Retour de Ferrari avec une 212 Inter Coupé de 1953 carrossée par Vignale. 23e produite des 26 voitures de ce genre, elle est dans un superbe état et son prix s’en reflète : entre 1.8 et 2.2 millions de dollars.

On poursuit avec la première Ferrari 250, une GT Cabriolet Serie II de 1960 à carrosserie Pininfarina. 98e des 200 voitures produites, elle est matchnig numbers jusqu’à sa teinte récemment retrouvée. Prix : entre 1.8 et 2.1 million de dollars.

On retourne en Angleterre avec cette Standard Swallow, ou SS, Jaguar 2½-Litre Roadster de 1939 carrossée par Van Den Plas. Ce châssis serait le dernier construit et la voiture a été exposée au salon de Bruxelles en 1948. Prix : 1.5 à 2.1 millions de dollars.

Encore Ferrari avec une 275 GTS de 1965 carrossée par Pininfarina. Sa restauration récente a été uniquement esthétique, est-ce que cela suffira pour la présenter en concours ? Prix : entre 1.6 et 2 millions de dollars.

Suivent deux Maserati. Une 3500 GT Spyder de 1959, prototype ayant servi à Vignale pour carrosser ces autos et exposé à Turin en 1959, estimé entre 1.5 et 2 millions de dollars. Une 5000 GT Coupé de 1962, carrossé par Alemano, l’une des 20 réalisées et estimée entre 1.5 et 2 millions de dollars.

17 autos au dessus de 1 millions et d’autres belles autos

Avec 17 autres lots au dessus de 1 million de dollars, on porte le total à 30 ! Voici une liste de ces autos :

  • Une Cadillace Serie 62 de 1952 carrossée par Ghia estimée entre 1.5 et 1.8 million de dollars.
  • Une Alfa Romeo 1900C SS Berlinetta de 1955 carrossée par Zagato, est. 1.4 à 1.8 million de dollars
  • Une des trois Shelby Cobra 289 Dragonsnake, de 1963, est. 1.4 à 1.6 million
  • Une Porsche 918 de 2015, est. 1.3 à 1.6 million
  • Une Lamborghini Miura LP400 de 1971, est. 1.3 à 1.5 million de dollars
  • Une Mercedes-Benz 300 SL Roadster de 1958 superbement restaurée, est 1.25 à 1.5 million de dollars
  • Une Duesenberg Model J de 1934, carrossée cette fois en Town Car par Murphy, est. 1.2 à 1.4 million
  • Une Ferrari 599 SA Aperta de 2011, 1.1 à 1.5 million

La suite est belle également :

  • Une Mercedes-Benz 300 SL Gullwing de 1955 est. 1.1 à 1.5 million
  • Une Porsche 959 Komfort de 1988 est 1.1 à 1.4 million
  • Une des 49 Mercedes Benz 300 SC Cabriolet A, est. 1 à 1.3 million de dollars
  • Une Mercedes-Benz 300 SL Gullwing de 1957, est. 1 à 1.2 millions
  • Une Shelby 289 Cobra de 1964, est. 950.000 à 1 millions de dollars
  • Une Lancia Aurelia B24 Spyder America par Pininfarina de 1955, est. 900.000 à 1.1 million
  • Une Lozier Model 51 de 1911 à sept places, est. 900.000 à 1.1 million
  • Une Cunningham C3 de 1952 carrossée par Vignale, est. 900.000 à 1 million
  • Enfin une Bugatti Type 49 Roadster carrossée par Gangloff, est. 900.000 à 1.1 million

Pas millionnaires mais intéressantes

Maintenant une petite sélection d’autos présentées à cette vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale, dont l’estimation est en dessous du million de dollars mais qui ne manquent pas d’intérêt :

  • Une AC Aceca Bristol (toutes les infos sur le modèle) de 1960, est. 225.000 à 275.000 $
  • Une McLaren M1B de Can-Am de 1966, est. 275.000 à 325.000 $
  • Une Ferrari 512 BBi (toutes les infos sur le modèle) de 1984, est. 400.000 à 450.000 $
  • Une Delahaye 135 M Cabriolet carrossée par Guilloré de 1949, est. 450.000 à 600.000 $
  • Une Ferrari 575 Superamerica de 2005 et son toit particulier est. 650.000 à 750.000 $
  • Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona Berlinetta de 1971, est. 700.000 à 800.000 $
  • Une Lagonda LG6 Tourer de 1937, est. 700.000 à 850.000 $
  • Une Toyota 2000 GT de 1967, est. 800.000 à 900.000 $
  • Une Citroën 2CV6 de 1974, est. 20.000 à 30.000 $
  • Une Austin-Healey Sprite Mk 1 « Think Pink », ex Donna Mae Mims, 40.000 à 60.000 $
  • Une belge, une APAL-Porsche 1600 GT Coupe de 1962, est. 80.000 à 100.000 $
  • Une Cord L-29 Cabriolet de 1930, est. 150.000 à 175.000 $

Le reste du catalogue de la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale est visible en cliquant ici.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Catalogue de la vente RM Auctions Sotheby’s de Scottsdale »

  1. Ping : RM Auctions aux Invalides, aperçu du catalogue - News d'Anciennes

Laisser un commentaire