Historic Tour, retour sur la finale à Lédenon

Ce week-end la première saison de l’Historic Tour prenait fin à Lédenon. Les deux titres de Champions de France Historique des Circuits ont été décernés sur ce dernier rendez-vous qui a ravi les spectateurs.

Pendant que les amateurs du nord de la France étaient à Automédon, les pilotes de course engagés en Championnat de France FFSA se sont battus en piste. Pas tous en fait puisque certains, déjà éliminés de la course au titre dans leur catégorie ou dans les deux titres principaux (GT et Berlines / Monoplaces et Protos), avaient fait l’impasse.

On vous donne tous les résultats avec les superbes photos de Thomas de South Car Photography.

Résultats de l’Historic Tour en GTs et Berlines à Lédenon

On commence par le Challenge GT/Tourisme ASAVE, catégorie où le leader, Claude Boissy sur sa Ford Escort, est en lice pour le titre GT et Berlines, malgré son week-end manqué à Nogaro.
Dans la première course, il rate son départ mais va finalement réussir à remonter tous ses adversaires pour gagner la course devant trois Porsche. Il devance ainsi Didier Cruvelier sur Porsche 911 2.8L, et Jean Louis Deglise sur Porsche 911 Turbo, longtemps leader de la course pour une arrivée très serrée.
La seconde course voit la Ford de Boissy en tête du début à la fin. Didier Cruvelier termine une nouvelle fois deuxième devant cette fois Ghislain Gaubert, lui aussi sur Porsche 911 2.8L

Au final, Claude Boissy remporte le challenge, et par là même le titre de Champion de France.

En Saloon CarsAlain Derognat est impérial pendant les essais et ne laisse personne lui passer devant en course. Il signe la victoire sur sa BMW 323i devant Christophe Terriou (encore en lice pour le titre de Champion de France) sur sa Porsche 911 RS et Vincent Drouilleau sur une Alfa Romeo GTV6.
Pour la seconde course, on retrouve exactement le même podium.

A noter que le titre ne sera attribué qu’à la fin du mois sur le circuit du Nürburgring et que Terriou et Drouilleau sont favoris.

Pour le plateau HTCC / Le Groupe 1, comme à Nogaro, c’est Pierre-François Clot qui signe la pôle sur sa Ford Escort RS2000.
Dans la première course il est inquiété un temps par Didier Gruau qui se voit pénalisé d’un drive through pour avoir coupé la ligne de course à 6 reprises. La seconde place revient à Philippe Gosset sur BMW 530iUS devant Philippe Truffier sur une autre BMW 530iUS
Dans la seconde course, Gruau va venir prendre la seconde place sur sa Vauxhall Magnum, derrière l’intouchable Pierre-François Clot et devant Philippe Truffier.

Pierre-François Clot termine bien ce trophée qu’il remporte par la même occasion.

Dans le Trophée Lotus, une nouvelle fois, les meilleurs courrent sur des Lotus Seven.
Xavier Jacquet remporte la première course devant Anthony Delhaye et Florent Cazalot. La seconde course est elle aussi remportée par Jacquet devant Jean-Jacques Billières, auteur de la pole, qui a calé lors de la première course, et Delhaye.

Malgré la performance de Jacquet, c’est Claude Rucheton, qui remporte le Trophée Lotus de l’Historic Tour 2015.

En GT Classics, apparu à Nogaro, Franck Morel réédite ses bonnes performances à Lédenon où il signe la pôle malgré la perte d’une roue sur sa Viper GTS-R.
Il remporte la première course avec une belle avance sur Benoît Romac, leader du championnat de France avant ce week-end, sur sa Porsche 993 RSR et Laurent Sabatier sur une Porsche 964 RSR.
Romac ne prend pas part à la deuxième course, une nouvelle fois remportée par Morel, devant Sabatier et Patrick Bourguignon sur une BMW Z3.

Même sans cette deuxième course, Benoît Romac remporte le challenge mais échoue dans la course au titre de Champion de France.

Dernière catégorie des GT et Berlines de l’Historic Tour, le Trophée Maxi 1000.
Les Mini Cooper signent le triplé en qualification et on retrouve logiquement Laurent Majou, le polemen, en vainqueur de la première course, devant Jean-François Besson sur Alpine A110 et Enzo Thiéfain, troisième sur Mini Cooper du haut de ses 16 ans.
Dans la seconde course Besson et Majou vont se battre pour la première place jusque dans le dernier tour mais c’est Majou qui l’emporte à nouveau. Troisième, Gandini, lui aussi sur une Mini.

La victoire dans le challenge est pour Laurent Majou dominateur cette saison.

Résultats de l’Historic Tour en Monoplaces et Protos à Lédenon

Enfin la SportProtosCup, François Dougnac a laissé le volant de l’Alpine A220 qu’il avait à Nogaro pour retrouver son Epsilon à moteur Alfa. Il signe la pole et remporte la première course devant Jean-Michel Guermonprez sur une Grac MT14 JRD et Hervé Reby sur une G Meca Alfa.
La seconde course est remporté par Guermonprez en l’absence de Dougnac, devant Merlin sur le G Meca Alfa qu’il partage avec Reby et Gérard Delprat sur Tiga SC81.
Encore une fois, belle présence des protos des anciennes coupes de l’avenir qui sont en majorité dans ces courses.

Dans le Trophée F3 Classic, on retrouve le dominateur Nelson Lukes en pole position.
Il remporte également la première course sur sa Martini Mk39 devançant Valerio Leone, parti en fond de grille, sur sa March 783 et Fred Lajoux sur Chevron B43.
Lukes est déjà assuré du titre après sa victoire du samedi mais il va enfoncer le clou en remportant la course 2, une nouvelle fois devant Leone et Lajoux.

En Challenge Formula Ford HistoricFrançois Belle est l’un des 4 prétendants à la victoire en Championnat de France après s’être déjà assuré le titre dans le challenge lors de la dernière étape de l’Historic Tour.
Il remporte la première course sur sa Lola T540 devant Gislain Genecand et Alain Girardet respectivement sur Crosslé 30f et Lola T200.
Dimanche, on retrouve exactement le même podium.

Ces résultats offrent à François Belle le titre de Champion de France Historique des Circuits en catégorie Monoplace et Protos.

En Formule Renault ClassicLionel Robert et sa Martini Mk44, arrivent à Lédenon en bataille avec Belle pour la victoire en Championnat de France.
Polemen, il fini par se défaire de Matthieu Châteaux, sur Martini Mk38, et remporte la course devant ce dernier et Thierry Auvray sur une Martini Mk65.
On retrouve les mêmes deux premiers lors de la course 2, c’est Fabrice Porte sur Martini Mk51 qui s’adjuge la 3e place.

Lionel Robert ne remporte pas le titre national, mais c’est bien lui qui remporte le trophée.

Le Trophée Formule Ford Kent pour finir, Hugo Carini domine une nouvelle fois.
Il remporte la première course, au volant de sa Van Diemen RF90, devant Metayer sur la même monture et Gislain Genecand sur Crosslé 30f.
La seconde course voit Nicolas Beloou, se placer à la seconde place, toujours derrière Carini mais devant Metayer.

Hugo Carini arrivait avec 30 points d’avance à Lédenon, et remporte le Challenge après sa pole, sa victoire et son meilleur tour dans la première course.

L’Historic Tour 2015 est désormais terminé, on vous laisse encore quelques images, et on se donne rendez-vous l’an prochain.

Toutes les photos de Thomas sont dans cet album.

Vous aimez ? Partagez !

6 réflexions au sujet de « Historic Tour, retour sur la finale à Lédenon »

  1. merci de raconter aussi que en sport proto cup il n’y a pas que les gros protos, mais aussi les petits protos qui ont fait largement le spectacle et qui avec 15 participants ont les 2/3 du plateau. Que sans le Challenge AVENIRCUP il n’y aurait pas de Sport Proto Cup. Il y a beaucoup d’amnésie.
    Il est bien de rendre à César ce qui appartient à César.

  2. Quelques precisions: François Clot s’appelle en fait Pierre-francois Clot. Didier Gruau à écopé d’un drive through en HTCC/course 1 pour n’avoir pas respecté la ligne de course à 6 reprises.

    • Merci pour les précisions. Thomas n’a pas vu toutes les courses et la fédé n’a pas dit pourquoi Didier Gruau a été pénalisé.
      Et désolé pour le nom !

  3. Ping : Grand Format : Zoute Grand Prix - News d'Anciennes

  4. Ping : 10 idées reçues sur les voitures anciennes - News d'Anciennes

  5. Ping : Calendrier de l'Historic Tour 2016 et de HVM Racing - News d'Anciennes

Laisser un commentaire