Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Vu dans la rue : un "Coupé" Rover P5
Vu dans la rue : un "Coupé" Rover P5
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

Ronde des Bannies, ça déconfine sévère place Vauban !

Ayé enfin ! Après presque trois mois de disette, cause COVID19, c’est avec le rasso des Bannies que j’ai pu enfin re-goûter aux plaisirs des...

Dans la série “au marché”, après l’ID Break, l’Amazon Break et la Daimler Double Six c’est une autre anglaise que j’ai dénichée. Et attention aux apparences, ce n’est pas une berline, c’est un coupé !

On vous a déjà parlé de la Rover P5 en long en large et en travers. Pour tout savoir de son histoire c’est par ici :

Et c’est bien une de ces belles (et massive) anglaise que j’ai croisé cette fois-ci.

Pour le coup c’est une MkIII. La première version est apparue en 1958 avec un 6 cylindres en ligne de 3 litres. La MKII qui arrive en 1962 reprend ce moteur et la MkIII de 1965 également. Mais en 1967 la MkIII devient la Rover P5b. C’est qu’elle gagne le V8 ex-Buick de 3,5 litres qui va faire le bonheur de nombreuses autos du groupe. Elle sera produite comme cela jusqu’en 1972.

Vu dans la rue : un "Coupé" Rover P5

Et on vous parlait d’un coupé ? Et pourtant il y a bien 4 portes sur notre Rover P5. Sauf que bien avant que les constructeurs allemands “n’inventent” les berlines coupés au tournant des années 2010, Rover l’avait fait dès 1962 (on notera aussi quelques berlines sans-montant américaines appelées coupé). C’est avec l’arrivée de la MkII que cela se produit. Les montants sont bien présents mais bien plus fins, le pavillon est abaissé de 6,4 cm et retombe plus vite.

Et figurez vous que ce coupé d’un nouveau genre va bien se vendre. Très bien même car s’il ne représente que 25% des ventes sur la MkII on arrive presque à 50/50 sur la MkIII.

Du coup notre anglaise est bien un coupé, 4 portes, avec un V8 ! En tout cas une belle auto… qu’on essayerait bien !

Vu dans la rue : un "Coupé" Rover P5

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 30 : La route de Gentelly, la magie d’un tour du monde

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...