Virée Classic 2021 : une 2ème première édition

Virée Classic 2021 : une 2ème première édition
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Virée Classic 2021 : une 2ème première édition
Thibaut
Copilote, président de l'AutoMoto Classic de l'Ouest, Directeur de Course FFSA... et rédacteur/photographe pour News d'Anciennes (depuis 2017) lorsque les évènements s'y prêtent. C'est au volant d'un Mazda MX-5 ND (pas une vieille, désolé) que j'arpente les routes de France... c'est fort de ces différentes casquettes que je tâcherai de vous faire vivre par procuration autant d'évènements que possible : pas toujours de manière professionnelle, mais avec une constante sincérité...Viendriez-vous avec moi découvrir ce que la passion de l'auto ancienne a de plus diversifié ?

À la une sur News d'Anciennes

Cet article, j’aurais pu (du ?) le rédiger en mai dernier… jusqu’au vendredi soir qui précédait le rallye, tout était fixé et bouclé pour rouler dans de bonnes conditions : programme à flux tendu pour permettre de supprimer tout point de rassemblement, zones de départ/arrivée spacieuses pour mettre de la distance entre les voitures, port du masque obligatoire… mais la Préfecture en a décidé autrement, le couperet tombant à 18h05 le vendredi soir. Ni une ni deux, on se remonte les manches : la 1ère Virée Classic aura donc eu lieu sur les week-end des 26-27 juin et 3-4 juillet.

Et d’abord, c’est quoi une Virée Classic ?

Inspiré par un ami (et modèle) qui œuvre depuis la Dordogne ou le Limousin, l’AutoMoto Classic de l’Ouest a travaillé à proposer un événement qui respecte les conditions sanitaires actuellement en œuvre. Car si la Route des Châteaux (dont on a parlé en 2018, 2019 et 2020) n’a pu avoir lieu en 2021 et ne pourra être reportée qu’en 2022, c’est bien parce que rassembler les équipages dans une salle des fêtes est toujours impossible.

Alors on a décidé de s’exonérer des pauses en espaces clos, pariant sur une météo clémente… et des équipages motivés ! Au programme, l’AMCO leur propose un road-book de 150km environ, tout en fléché-métré, sinuant entre sites touristiques et routes intéressantes du secteur.

Première étape : “au détour de la rivière” qu’ils chantent chez Disney

Pour cette première étape de la Virée Classic 2021, plutôt deux-sévrienne, c’est la thématique de l’eau qui est à retenir. Car les Deux Sèvres, leur nom l’indique, sont un département bercé par les canaux, l’une des portes vers le Marais Poitevin.

Alors on l’a suivie l’eau, côtoyée, longée, perdue de vue, retrouvée… offrant aux équipages l’accès à des lieux que certains, y compris locaux, ne connaissaient pas. Ainsi, de Niort (et son tout nouveau Port Boinot) à Coulonges sur l’Autize, c’est en passant par Sciecq et sa rue du Moulin, Echiré et son Chateau de Coudray Salbart, Ardin et ses Galipottes, etc. que les équipages de la Virée Classic ont pu arpenté les Deux Sèvres.

A l’issue des 80km de l’étape, soit environ 2h à 2h30 de routes, ils s’offrent une pause à Coulonges sur l’Autize et, pour certains, pique-niqueront dans le parc du Château Renaissance. Considérons qu’il y a pire pour s’installer…

Deuxième étape : dans la forêt, les pierres

Après une pause restauration libre sur Coulonges sur l’Autize, les équipages reprennent la route. Direction cette fois la Vendée avec une plongée dans la Grande Histoire. Car cette zone frontalière entre les Deux Sèvres et la Vendée se trouve dotée d’un passé assez tumultueux, et peut se targuer de savoir le présenter encore aujourd’hui à ses visiteurs.

Pour mettre le cap sur Fontenay le Comte (que l’on connaît surtout pour son Circuit Automobile et sa Vaillante Académie notamment), la Virée Classic 2021 passera par Faymoreau et son histoire minière toujours aussi présente (d’où un petit chevalement sur quelques photos, il s’agit en fait d’un monument), puis mettra le cap sur Vouvant la cité bercée par la légende de la Fée Mélusine (et Petite Cité de Caractère) avant de rejoindre le Massif Forestier de Mervent et ses routes “techniques”.

Ne reste alors plus aux équipages qu’à se laisser glisser jusqu’à Fontenay, pour rejoindre l’arrivée et récupérer l’habituel cadeau souvenir : des petits broyés, signés Les Petits Amoureux, on ne peut plus local puisque les équipages sont passés devant la fabrique.

Pour conclure : on remet ça ?

A l’arrivée, la prise de température à chaud donne un résultat assez intéressant : le concept semble avoir plu, y compris pour ceux qui ont roulé aux dates où il a plu. Certains ont même émis une demande qui peut facilement se mouvoir en projet : reprendre le même parcours, mais le faire sur un peu plus de temps et en profiter pour s’arrêter visiter les différents sites intéressants que nous ne faisons qu’apercevoir en roulant.

Alors pourquoi pas… à bientôt ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Virée Classic 2021 : une 2ème première édition

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles