Une belle Renault 5 Turbo 2 dans la rue

Une belle Renault 5 Turbo 2 dans la rue
Une belle Renault 5 Turbo 2 dans la rue
Pierre
Chauffeur officiel pour les travellings, il lui arrive de passer derrière le volant. Propriétaire, de 4L, d'Alfa GTV, malheureusement pas grand chose en état de rouler !

À la une sur News d'Anciennes

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

J’ai regardé Wheeler Dealers France, voilà ce qu’en pense

Cet article date du lancement de Wheeler Dealers France. Nous en sommes à la saison 3 et notre avis sur l'évolution du programme est...

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Renault 3, le chaînon manquant

Si tout le monde connaît la R4, devenue la 4L, il faut savoir que Renault a également produit la Renault 3. Celle qui se...

Après avoir surpris une Simca 1000 la semaine dernière, c’est une auto beaucoup plus sportive qu’il a surpris. Une auto qu’on ne s’attend pas vraiment à voir en centre ville, une Renault 5 Turbo 2.

Il ne fait aucun doute qu’une Renault 5 L “de base” a toute sa place en ville (sans se pencher sur le problème des ZFE). On en avait d’ailleurs essayé une :

Mais la Renault 5 Turbo, c’est autre chose, ne serait-ce qu’à cause des nombreuses différences avec la Renault 5. Les ouvrants de cette Turbo 2 sont les mêmes que ceux des 3 portes originales. Attention, sur les Turbo “tout court” ils étaient en alu. Pour le reste de la structure c’est bien une base de R5 qu’on utilisait, elle était prélevée sur les chaines de montage avant d’être modifiée.

Les trains roulants sont également différents. Si l’avant est bien composé de triangles superposés de Renault 5, vu qu’ici c’est l’arrière qui est moteur on retrouve un train d’Alpine A310 avec double triangles superposés, amortisseurs télescopiques et ressorts hélicoïdaux. Les jantes de la Turbo 2 proviennent également de l’A310.

Enfin c’est bien l’arrière qui est différent. Déjà on le remarque à sa forme, bien plus large. Et puis il faut quand même loger le moteur dans le coffre ! Le moteur est un cléon-fonte, comme une R5 GTL, une Alpine ou une Alpine Turbo (mais pas les plus petites L et TL qui faisaient appel au Billancourt). Sauf qu’avec son turbo Garrett, le 1397 cm³ à injection sort 160 ch… hors prépa !

À la vue de tous ces éléments on se dit que la circulation en ville doit être un peu plus compliquée qu’avec une R5 de base. Néanmoins on saluera le(s) propriétaire(s) qui l’osent. Ces belles sont faites pour rouler !

Une belle Renault 5 Turbo 2 dans la rue

Sur le même thème

2 Commentaires

  1. Je suis moi même propriétaire de plusieurs Renault R5 ( GTL /TX) et j’avoue que cette T2 est vraiment magnifique, des vrais voitures comme on ne verra plus en concession…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...