West Festival Américain, l’american dream à Mantes !

West Festival Américain, l'american dream à Mantes !
West Festival Américain, l'american dream à Mantes !
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Ambiance British et Sport pour la vente Osenat du 25 Avril à Versailles

Ce n'est pas parce qu'il y a un confinement que le monde de l'automobile ancienne s'arrête de tourner ! Les maisons de vente aux...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

C’est sur l’île l’Aumône, à Mantes La Jolie, que l’US Cars 78 avait installé son West Festival Américain. Cette édition 2020 s’étalait sur les deux jours du weekend avec un gros programme, en plus des voitures et des motos, bien sûr !

Amérique oblige, autour du village marchand assez conséquent, on pouvait rencontrer des cowboys, des Indiens des policiers toutes sirènes hurlantes ! Sans oublier un énorme camion américain qui nous distribuait des glaces, bref un weekend en Amérique juste en passant la Seine… c’est quand même plus facile que de traverser l’Atlantique, non ?

West Festival Américain, l’Hudson coule à Mantes !

L’île l’Aumône on connait bien, on y à déjà été plusieurs fois, notamment pour la bourse comme ici en 2019 avec Alexandre ou encore en 2018 avec votre serviteur. Je vous avais également fait découvrir la West Motor Night en février et c’est ici. Le site est toujours aussi sympathique au milieu de deux bras de la Seine.

Sincèrement, voyager aux USA pour 5€, c’est plutôt cool ! En guise d’accueil, c’est un gros camion Peterbilt qui nous saute aux yeux. Dans une belle robe jaune, ce dernier nous vend de bonnes glaces italiennes avec ses machines installées dans sa remorque. Un camion américain qui vend des glaces italiennes en France, si ce n’est pas du voyage ça !

Le village marchand était très vaste et l’on y pouvait retrouver divers de produits US. Que ce soit les incontournables jeans, chapeaux, ceintures ou plaques US, bref on était bien servis. Un stand de miniatures nous faisait des avances, mais nous sommes restés forts… ou pas… Un bon point pour les stands en tout cas. Très bon point pour le sandwich Pulled Porc qui était juste succulent !

US Cars 78, ce sont aussi des motos !

Qui dit festival US, dit forcement motos, et des Harley-Davidson bien sûr. Nos amis les bikers étaient venus avec leurs belles montures, tous les chromes avaient été astiqués et ça brillait sous le soleil !

Quelques Indians avaient rejoins leurs cousines de Milwaukee. En tout cas de belles machines au son reconnaissable entre mille. Ça donnait envie de chevaucher dans le désert tout ça !

West Festival Américain, l’ouest sauvage arrive à Mantes

On ne le dit assez souvent pas de festival Us sans cowboys et Indiens, ça c’est la base ! Du coup, à Mantes, on a été servis. C’est carrément un campement indien, avec tipis et totem, qui était installé. Juste à côté, là c’est carrément un village genre conquête de l’ouest qui avait poussé. Avec saloon et shérif en supplément. Un petit spectacle avait lieu sur le weekend, avec attaque de banque et coups de pistolets, les enfants étaient super contents, les adultes aussi ! D’autres animations étaient organisées, avec des concerts live ou des démonstrations de danses country.

US Cars 78, le 911 en force !

Pour ceux qui ne le savent pas le 911 est le numéro d’urgence aux États-Unis. Un peu l’équivalent de notre 112 en Europe. S’il existe bien une image symbolique des USA, ce sont leurs voitures de police. Ce week-end à Mantes, elles étaient venues en force, avec pas moins d’une dizaine de voitures noire et blanche. Chaque arrivée a donné lieu à un concert de sirènes et ça aussi on adore. Que ce soit les récentes Dodge Charger ou de plus anciennes Ford Crown, on a été gâté. Avec le renfort d’une Harley du NYDP, c’était complet ! Surtout avec le fameux Yellow cab, lui aussi venant de New York !

Le West Festival américain, ce sont aussi des modernes !

Les amateurs de voitures américaines plus récentes se sont fait plaisir ce samedi. En effet le plateau des modernes était bien rempli avec les dernières productions venues d’outre-Atlantique. La multitude de Mustangs prouve que ce marché va très bien.

US Cars 78, il y avait du lourd et du beau !

C’était le plateau que tous attendaient, les anciennes ricaines étaient là et bien là. On retrouvait une multitude muscle cars, avec particulièrement des Mustang, la GT 350 orange était fabuleuse, tout comme les Mach 1 de plusieurs générations. Ce plateau était renforcé d’une Plymouth satellite, d’une TransAm et de plusieurs Stingray.

La suite était plutôt à la hauteur avec trois pick-up, en jaune pour le Chevrolet 3200 de 54, en noir pour l’autre Chevrolet mais un 3100 de 1950, le dernier dans un bleu magnifique était un Ford F-100 de 1950, un petit bijou comme j’aime !

On poursuit avec une Chevrolet Bel Air, un coupé datant de 1954 dans une robe bleue avec flamming sublime. La Buick LeSabre était très belle dans sa tenue rouge et blanche. Comme il faisait beau, la Corvette Stingray était en version cabriolet, et c’était agréable de la voir ainsi.

Encore des Buick avec une Skylark de 67 et plusieurs Riviera. Chez Chevrolet, l’Impala SS blanche de 65 avec l’intérieur rouge était splendide. Elle côtoyait une autre Impala mais en plus civilisé et en 4 portes

Niveau puissance la Ford Galaxie 500 en avait pas mal sous le capot, très beau modèle en fast back comme ça. On terminera avec une immense Cadillac Fleetwood, voiture idéale pour la famille !

West Festival Américain 2020, un très bon cru !

Us Cars 78, nous a encore organisé un rendez-vous très sympa. Le mix entre autos et motos et entre anciennes et modernes est très bien dosé. Du coup, il y en a pour tout le monde. Les différentes attractions autour des véhicules permettent de bien s’amuser. Le cadre et l’organisation sont on top et on ne voit pas le temps passer.

Ma visite date de samedi, je n’ai donc pas pu voir les autos du dimanche. La case est d’ores et déjà cochée sur le calendrier de 2021, ça, c’est sûr !

West Festival Américain, l'american dream à Mantes !

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......