Pari gagné pour la bourse de Tarbes 2020

Pari gagné pour la bourse de Tarbes 2020
Pari gagné pour la bourse de Tarbes 2020
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Ce week-end avait lieu la bourse du Classic Auto Pyrénées alias bourse de Tarbes 2020. Dans le contexte sanitaire actuel, il n’était pas évident de lancer un tel événement. C’était la première du genre depuis le déconfinement ! L’autorisation écrite de la préfecture étant arrivée assez tard, le jeudi avant la date officielle, l’organisation aura donc du mettre les bouchées doubles pour que tout se déroule au mieux.

Bien sûr, si la bourse a pu se dérouler cette année, ce n’est pas sans contraintes. Respect des gestes barrières mais surtout une interdiction concernant la partie couverte de l’événement. L’organisation a donc fait le pari d’une bourse entièrement en extérieur. Ce qui n’allait pas sans causer certains désagréments comme nous le verrons plus loin.

En effet qui dit bourse de Tarbes en extérieur dit annulation de l’exposition dans un des halls du parc. D’où l’absence de la plupart des clubs automobiles. Malgré cela, les parkings extérieurs foisonnaient de véhicules divers et variés.

C’est d’abord vers les populaires françaises et autres européennes qu’allait se porter mon regard. Elles ne manquaient pas sur cette bourse de Tarbes 2020. Peugeot 403 et 404, quelques Simca ainsi qu’une Seat 600. Les belles n’étaient pas venues faire de la figuration.

Du coté des autos plus sportives et cossues, il y avait également de quoi faire. En effet, les 504 coupé, Matra 530, Renault 8S et Gordini et autres BMW ne manquaient pas sur cette bourse de Tarbes 2020.

Les belles américaines ne manquaient également pas sur la bourse de Tarbes 2020. Mis à part les Mustang habituelles, on y croisait aussi quelques AC Cobra mais aussi quelques pick-up et hot-rod.

Enfin, sur les parkings extérieurs de cette bourse de Tarbes 2020, on croisait une petite voiture aussi insolite que charmante, la FMR Tgr 500. Elle succéda aux KR 175 et 200 quand Messerchmitt décida de stopper toutes ses activités non aéronautiques.

Dans Bourse de Tarbes 2020, il y a bourse

Enfin, concernant la bourse à proprement parler, là aussi les contraintes imposées par la préfecture allaient se faire sentir. Beaucoup d’exposants manquaient à l’appel. Ce fut notamment le cas des “refabricants” de pièces détachées et des vendeurs de miniatures auto. Malgré ce manque, d’autres étaient venus combler cette absence. Certains même n’étaient jamais venus sur la bourse de Tarbes. L’effet “première du monde d’après” sans doute.

Là aussi, les motos et autres voitures anciennes étaient à l’honneur mais on y trouvait également quelques pièces auto et autres revues automobiles…

Bien évidemment, que serait la bourse de Tarbes sans sa tombola habituelle ? Cette année, c’était une Renault 5 GTL qui était à gagner.

Même si la bourse de Tarbes 2020 dut faire face à beaucoup de contraintes, les organisateurs s’en seront tirés haut la main.

Cette nouvelle édition fut vraiment un bon cru. Le pari d’organiser un événement intégralement en extérieur aura été gagnant. Bien sûr, rien n’aurait pu se faire sans autorisation préfectorale ni soutien actif de la mairie. Classic Auto Pyrénées tenait également à remercier les médias spécialisés (dont News d’Anciennes) qui auront assurés la promotion de l’événement sur leurs sites et leurs journaux. C’est sur que sans cela, beaucoup de monde ne serait pas venu. De mon coté, c’est à l’organisation que je tenais à tirer mon chapeau. C’est avant tout grâce à eux que ce bel événement a pu se dérouler.

Pari gagné pour la bourse de Tarbes 2020

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La DeLorean DMC-12 a 40 ans, retour sur le passé de cette légende du futur !

Cette année la mythique DeLorean DMC-12 souffle ses 40 bougies. L’histoire aurait pu être écrite par un scénariste tant sa courte vie a été...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...