Italian Meeting 2020, Grazie mille !

Italian Meeting 2020, Grazie mille !
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Les anniversaires automobiles de 2021

2021 c'est bientôt. Et il était temps. Dommage pour les Citroën SM et GS, Peugeot 404, pour Alfa Romeo, ou la R5 Turbo. Leur...

L’autodrome de Montlhéry accueillait l’Italian Meeting 2020 ce samedi. Malgré un temps gris, la journée consacrée aux Italiennes a été un franc succès.

Les plateaux étaient superbes, tout comme les paddocks ! Il est vrai que les bolides rouges au cheval cabré aident bien aussi. Malgré le huis clos les Transalpines, anciennes comme modernes, s’en sont donné à cœur joie sur la piste ! Et comble du plaisir, la parade pour les 110 ans d’Alfa Romeo s’est déroulée sur le grand circuit routier, ce n’est pas tous les jours que l’on a cette chance.

Italian Meeting 2020, la dolce vita sur l’anneau

Samedi Montlhéry recevait donc les Italiennes, après les Américaines ici, les inclassables sont par et les Anglaises justes à cet ici. À huis clos et sous un ciel plombé, les bolides italiens avaient répondu présents avec presque 400 voitures et de motos. Ces dernières faisaient leur retour dans les plateaux dynamiques. Ces plateaux étaient aux nombre de quatre et qui ont été très animés, surtout celui des Classiche, on verra ça plus loin !

Les clubs avaient également fait le déplacement. Mais le point d’orgue sera la parade qui venait couronner les 110 ans du constructeur Alfa Romeo. L’objectif de l’équipe de Paris Auto Event était de réunir au moins 110 voitures en piste, cette cible a été pulvérisée avec 158 Alfa présentes sur cet Italian Meeting 2020. Merci à Yves Ronga pour ce comptage effectué au virage du Faye.

Comme je l’ai déjà dit plus haut, les paddocks de l’Italian Meeting 2020 valaient le coup d’œil, c’est vrai que le parterre de Ferrari était vraiment sublime. Mais celui des différents clubs Alfa ou Fiat était très impressionnant aussi. Bref un samedi comme on aime, avec de belles voitures et de l’action sur la piste ! Dernier petit plaisir, le retour de note ami Igor Biétry au micro, tu nous avais manqué copain !

Ciclomotore, les deux roues en action !

On ouvre le bal avec les motos qui faisaient leur retour dans le tour du monde des marques. Certes le plateau n’était pas très fourni, mais très sympa. Les petites Gitane Testi et leurs moteurs 2 temps donnaient parfaitement la réplique aux gros 4 temps des Ducati ou Aprilia. Le groupe était composé de motos anciennes et modernes. Ça donnait un bel aperçu de l’histoire de la moto en l’Italie.

Italian Meeting 2020, bellissima Ferrari !

C’était bien sûr la série que tout le monde attendait avec près d’une vingtaine de Féfé en piste ! C’était juste énorme, beau, superbe et encore beaucoup d’autres adjectifs démonstratifs ! Il est vrai que l’asso de la Scuderia-Paris avait réuni un sacré panel de voitures rouges, pas que d’ailleurs !

Le plateau réunissait, là aussi, des anciennes avec des 308 et 328 GTS ou des plus récentes comme les 595, F430 ou 458, bref que des bijoux à la sonorité magnifique. Car quel plaisir d’entendre rugir les 12 cylindres au cœur de notre anneau fétiche !

Les paddocks de l’Italian Meeting 2020 virent au rouge !

C’est vrai que voir autant de Ferrari réunies dans un seul lieu, ce n’est pas courant. J’ai une nette préférence pour les anciennes, mais ne nous mentons pas, les modernes sont quand même très jolies et ont cette faculté de pouvoir dégager de la puissance même à l’arrêt. Dans les anciennes, j’ai croisé une belle Daytona jaune, une rare 330 California et une Dino GT. Quelques 308 GTB et GTS “trainaient” également.

Les clubs n’avaient pas boudé l’Italian Meeting 2020 et c’est tant mieux. Ainsi on pouvait en rencontrer sur pas mal de marques comme ceux des Panda 4×4, des Maserati, des Fiat avec le beau, Fiat Fan Club.

Bien entendu c’est du côté des Alfistes que la quantité et la qualité étaient au rendez-vous, on n’a pas 110 ans tous les jours. Du coup une place de choix leur avait été réservée devant le 1924. Le fameux trèfle vert d’Alfa Romeo exposait de très beaux modèles illustrant sa large gamme.

Classiche, mais pas potiches !

Alors, autant le dire tout de suite, avec la série des Classiques italiennes, les anciennes n’étaient pas venues pour faire des tartes aux quetsches ! Carrément pas même ! Vous dire que la série était animée serait un doux euphémisme.

À l’instar des Mini pour God Save The Cars, ça a été encore un festival de passage sur trois pattes. Que ce soit à l’épingle des Deux Ponts ou à la chicane nord, c’était tout debout sur les manivelles pour passer !

En tout cas le plateau nous offrait de voir de belles sportives sur la piste, la 850TC Abarth était superbe. Les sportives Alfa étaient présentes en force et ont fait le spectacle sur la piste, et ça forcément, bah on aime beaucoup !

Italian Meeting 2020 invite les Veloche !

C’est mieux avec l’accent, ça donne vééloochééé ! Ce plateau réunissait les youngtimers et les sportives récentes. Une série un peu plus calme que les anciennes, mais avec des actions tout aussi intéressantes et quelques pilotes qui se sont fait plaisir, c’est quand même un peu le but aussi !

La parade Alfa Romeo, 158 au compteur !

C’était le second temps fort de ce samedi d’Italian Meeting 2020. On commémorait donc les 110 ans du constructeur de Milan. Pour ce faire la parade du milieu de journée leur était dédiée.

Mais Patricia de Paris Auto Event leur avait réservé un chouette cadeau à nos Alfistes. Cette parade se déroulait sur le grand circuit routier de 6,5 km. C’est donc une horde de Giulia, de Giulietta, de GTV, d’Alfasud qui ont découvert le circuit avec des noms d’endroits célèbres comme les 4 bornes, la cote Lapize, la cuvette de Couard, le virage Caroline. 

Quel plaisir de voir des Giulia SS, des Montréal ou des coupés Zagato, surtout alliés a des noms comme l’épingle des Bruyères, virage de la foret ou le virage du Gendarme avant de revenir sur le “3.405” ! Merci encore aux équipes de Paris Auto Event pour ce vrai et beau cadeau, qui nous a permis de découvrir un circuit où l’on a que très rarement l’occasion de rouler.

Italian Meeting, on en redemande !

Avec cette saison déplacée, écourté, voire amputée, on profite de chaque occasion pour gouter le plaisir de notre circuit fétiche. Et je peux vous dire que ce samedi spécial italiennes avait un gout sucré comme les bonnes glaces de ce pays.

La journée fut vraiment très sympa, avec de belles autos, du beau spectacle sur la piste. Je sais que certains d’entre vous seront frustrés de ne pas avoir pu venir sur place, mais la situation est celle qu’on connait et personne n’y peut rien. On se dit donc à l’année prochaine pour ré-entendre rugir les bolides rouges et tous les autres.

Avant ça, avec mon binôme Romain, on vous donne rendez-vous samedi prochain, le 24 octobre, pour les petites Françaises et les 65 ans d’Alpine !