Assurance Collection : quelques rappels qui ne font pas de mal

Assurance Collection : quelques rappels qui ne font pas de mal
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Il y a quelques semaines on vous avait proposé quelques rappels concernant le Certificat d’Immatriculation de Collection, qui remplace la CGC, et vous aviez été intéressés. Une autre question, souvent connexe, c’est celle de l’assurance collection. Parce qu’on assure pas (toujours) une ancienne comme une voiture moderne. Alors voici quelques rappels.

L’assurance est évidemment obligatoire

Ce fait tombe tellement sous le sens qu’il ne faudrait pas avoir à le rappeler. Mais il est illégal de rouler avec une auto non assurée. Attention, rien ne vous oblige d’avoir une auto couverte contre tous types d’accidents ou de dommage (on en parle plus bas). Ce qui est obligatoire c’est d’avoir une responsabilité civile automobile.

Si vous vous en passez, vous encourez 500€ d’amende, hors minoration, qui peuvent passer à 3750 au tribunal ou le double si c’est une récidive. Vous pouvez aussi vous faire suspendre votre permis. Bref, ça peut vite piquer !

Toutes les autos anciennes ne sont pas éligibles à l’assurance collection !

Avoir une voiture ancienne ne donne pas automatiquement accès à l’assurance collection. Comme Index Assurance le rappelle dans sa procédure pour assurer son véhicule de collection, il faut :

  • avoir 21 ans minimum (25 ans pour certaines compagnies) et trois ans d’expérience à la conduite
  • n’avoir aucun sinistre responsable récent
  • et surtout avoir un autre véhicule assuré “normalement”

En effet la voiture de collection, si définie comme telle, ne peut être votre seul véhicule de tous les jours. Rien ne vous empêche de rouler avec votre ancienne au quotidien mais si vous n’avez pas d’autre voiture plus moderne, il faudra que votre Clio 16S soit assurée comme… une Clio DCi.

Dernier point : le critère d’âge dépend de votre assureur. Souvent 20 ans représente l’âge minimum mais le mieux est de le contacter pour le savoir.

Attention aux différents types d’assurance collection

Notre partenaire Thierry Pierre, assureur très calé en collection et lui-même collectionneur, nous explique qu’il existe :

  • l’assurance de base, la moins chère, qui comprend la Responsabilité Civile et la garantie Défense et Recours mais n’assure pas votre véhicule en cas de sinistre
  • le Tiers +, avec toutes les garanties précédentes, plus la garantie incendie / vol
  • le tout risque qui reprend toutes ces garanties, auxquelles on ajoute une garantie dommage sur le véhicule, en cas d’accident responsable ou sans tiers identifié

Vous l’aurez compris, il y en a pour tous les usages et toutes les bourses. Attention d’ailleurs aux assurances les moins chères. Si vous n’y regardez pas de près, vous aurez souvent souscrit uniquement la responsabilité civile. Croisez les doigts pour qu’il n’arrive rien à votre auto !

Une fois ces bases souscrites, il y a quelques options qui peuvent être bénéfiques. La première concerne la garantie du conducteur, en cas d’accident corporel. La seconde concerne le bris de glace, important quand les vitrages sont compliqués à trouver. La troisième c’est l’assistance, dans certains cas vous pourrez même choisir le garage où sera rapatriée votre auto en cas de pépin.

L’assurance collection est souvent moins chère

Même en souscrivant une assurance avec le maximum d’options, vous devriez payer moins cher avec une assurance collection qu’avez une assurance normale. Il y a plusieurs raisons à cela.

D’abord une question qui relève de la confiance. L’assureur se doute que vous serez plus attentif à votre ancienne qu’à votre moderne. Du coup vous prendrez (normalement) moins de risques. Et puis vu que vous avez une moderne à côté, vous ferez moins de kilomètres et donc le risque d’avoir un accident sera réduit.

L’assurance collection n’est pas liée au certificat d’immatriculation en collection

Cela marche dans un sens et dans l’autre. Votre carte grise porte la mention collection vous pouvez assurer votre voiture ancienne en collection, mais ce n’est pas obligatoire. C’est notamment intéressant si vous voulez bénéficier des dérogations liées à l’usage des anciennes, dans une ZFE par exemple, mais le faire très régulièrement, notamment pour les trajets domicile-travail. Bon pour le coup c’est un détournement du CIC…

Si vous avez une ancienne mais en carte grise normale, vous pourrez tout de même souscrire une assurance collection. C’est intéressant pour les tarifs donc, surtout quand l’usage est réellement celui d’un véhicule de collection.

On en profite pour vous signaler que (normalement) si votre auto a un certificat d’immatriculation en collection, quelle que soit l’assurance souscrite vous ne subirez pas de malus…

Assurance Collection : quelques rappels qui ne font pas de mal

Expertisez pour bien assurer !

Si vous ne souscrivez qu’une responsabilité civile, vous pouvez vous passer d’expertise. Mais si vous partez sur le tiers ou le tout risque, mieux vaut expertiser.

Thierry Pierre nous explique :

Vous avez pouvez assurer votre voiture à un prix convenu entre vous et votre assureur, basé sur une valeur d’achat par exemple. Attention, la valeur de votre auto est contestable, notamment en cas d’accident avec un tiers. L’expert dépêché dans ce cas donnera une valeur à dire d’expert et elle pourra être totalement différente de ce qui était convenu. C’est rarement dans le “bon” sens.

Pour cela l’idéal est donc de passer par une expertise de votre auto. Un expert vous donner le prix de votre auto et ce document pourra vous servir de preuve en cas de problème. Tous les experts ne sauront pas vous donner un prix juste, car les anciennes ne sont pas des autos comme les autres. Pour le coup on vous recommande des experts spécialisés dans les anciennes comme Classic Expert qui possède en plus un réseau national.

Enfin sachez que même si l’expertise définit la valeur de votre auto à 50.000 €, vous pouvez l’assurer pour 30.000 €. Cela vous coûtera moins cher chaque mois… mais gare aux déconvenues en cas de sinistre.

Pensez aux assurances spécifiques

Une assurance collection est souscrite pour que vous puissiez rouler sur la route. Mais du coup il y a quelques cas particuliers dans lesquels vous aurez besoin d’une assurance spécifique.

Par exemple certains contrats ne vous permettront pas de passer le volant à un copain, voire même à votre compagne. Pour cela, vérifiez bien votre police et faites la modifier, même temporairement.

Ensuite si vous êtes adeptes des sorties sur circuit, il vous faudra une assurance spécifique. Le code de la route ne s’applique pas et votre assurance non-plus. Attention d’ailleurs, certains assureurs pourraient se dédouaner si un sinistre a lieu lors d’un rallye, même de régularité sur route ouverte.

À chaque fois c’est votre assureur qui pourra vous informer de ces cas particuliers mais prévoyez cela à l’avance…

Conclusion : à étudier autant que votre auto

Avant de s’assurer en collection, étudiez bien la question. Les réponses du type “untel, pas cher, zéro problème” sur facebook ne vous seront d’aucune utilité. Chaque conducteur est différent, et les autos le sont aussi.

On vous conseille donc de vous rapprocher des spécialistes du genre, et au pire on vous propose avec Glenson un comparateur dédié aux véhicules de collection, c’est par ici.

Assurance Collection : quelques rappels qui ne font pas de mal

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...