A Vannes, les anciennes montent au créneau pour la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque

A Vannes, les anciennes montent au créneau pour la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque
Vincenthttp://autodantanmag.canalblog.com/
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes. Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 . Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

À la une sur News d'Anciennes

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Ce dimanche 28 juin 2020, c’était la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque. Initiée par la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Epoque), cette journée qui se tient habituellement en avril a été reportée en raison de la crise sanitaire du Coronavirus. À Vannes les anciennes et leurs propriétaires avaient répondu présent !

Plein phare sur les anciennes

La FFVE invitait donc les passionnés et les professionnels à participer de manière virtuelle à cette édition. L’association proposait une affiche à apposer sur le mur des garages, des ateliers ou derrière le pare-brise de son auto. Bien évidemment, la FFVE incitait les passionnés à rouler en anciennes et les montrer au public. En effet, le but de cette journée est avant tout de faire découvrir le patrimoine roulant : voitures, motos, cyclos, tracteurs, camions ou véhicules militaires. Enfin, chacun pouvait partager ses photos et vidéos sur le site de la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque, la page Facebook de la FFVE et sur ses propres réseaux sociaux en identifiant @ffveofficiel avec le #JNVE2020.

Les objectifs de cette Journée Nationale des Véhicules d’Epoque sont les suivants :

  • Montrer à tous et particulièrement aux élus locaux, le formidable attrait que représentent nos véhicules anciens auprès du public.
  • Faire respecter notre droit de rouler avec des véhicules d’hier sur les routes de demain, selon la devise de la FIVA (Fédération Internationale des Véhicules Anciens).
  • Faire partager et transmettre notre passion

Un devoir et presque un « acte politique » pour tout passionné. En effet, Benjamin expliquait l’importance de ce type d’action dans son article :

Vannes répond à l’appel du 28 juin

Ce dimanche matin à 10h, c’est une trentaine d’anciennes qui était présente sur la route de Sainte-Anne à Vannes, là où se tient habituellement le rassemblement mensuel vannetais (retrouvez quelques-unes des anciennes éditions en cliquant ici). On y retrouvait évidemment une majorité de membres du Vannes Rétromobile Club mais aussi des passionnés de l’ARSP de Lorient (Auto Rétro Sport Prestige), de Karr Breizh et de la section bretonne du Club Panhard et Levassor France.

Pour beaucoup, c’est la première sortie en anciennes depuis un bon moment et certaines autos n’ont quasiment pas tourné pendant 4 mois. Les habitués sont heureux de retrouver les copains. Bien évidemment, les gestes barrières et les distanciations physiques restent de mise.

Vers 11h, tout le monde est arrivé. Gilbert Marchini, le président du VRC, distribue un petit road book et les autos partent en direction d’Arradon. Je monte à bord de la Morgan 4/4 Tourer de Gilbert. La voiture démarre au quart de tour ! Ce modèle de 1967 courait à la dernière Coupe Florio de Saint-Brieuc en septembre 2019 (une fabuleuse course historique à revivre ici).

Très vite, les autos quittent l’agglomération vannetaise pour les petites routes de campagne. Fort heureusement, pas de panne à l’horizon. Une fois sur la place du village, ça bouchonne un peu puis le cortège repart sous les yeux ébahis des passant. Sur la route, on croise d’autres anciennes : une Porsche 911, une autre Morgan et même un coach D.B HBR5 !

Comme lors de la précédente édition de la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque, les anciennes finissent exposées dans les jardins des remparts de Vannes. Cette année, le nombre de participants est quelque peu en retrait car le club n’a pu obtenir les autorisations officielles que le vendredi précédent l’événement.

Espérons que les rendez-vous mensuels pourront bientôt reprendre à Vannes. La ville prend soin de son patrimoine roulant et cela fait plaisir ! Par ailleurs, la prochaine édition de l’Ouest Motors Festival se tiendra dans la ville vannetaise. On vous en reparle très vite.

Parmi les participants à cette édition 2020 de la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque à Vannes, les voitures exposées sont variées. Sont présentes quelques populaires telles qu’une 2CV ou une 4L, des modèles moins communs comme une curieuse Saab 96 de 1972 et d’élégantes automobiles à l’image de ce cabriolet Jaguar XK 140, d’un coupé Peugeot 504 ou d’une Ford Mustang.

On retrouve aussi des modèles un peu plus sportifs, telle que cette Porsche 356. Un modèle de 1964 dont la restauration complète a duré 3 ans. Propulsé par un moteur 1,6L de 4 cylindres de 75 ch, elle était donnée pour 75 ch et 175 km/h !

Objectifs atteints

Pendant la journée, les voitures rencontrent un grand succès auprès des promeneurs et passants. Elles rappellent des souvenirs aux plus âgés :

« Cette MG B verte est exactement la même que ma première voiture ! »

et suscitent l’envie des plus jeunes parfois peu habitués à voitures des carrosseries aussi différentes et colorées. Une Citroën CX Leader arbore même un macaron jeune conducteur. La relève est en route !

A Vannes, les anciennes montent au créneau pour la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Technik Museum Sinsheim : l’empire de la locomotion

En Allemagne au milieu de nulle part, coincé entre Mannheim et Stuttgart, s’étend sur 50 000 m², une collection de 3000 engins...

Matra MS650, Ferrari 512, ces protos qui ont couru le Tour de France

Cette année le Tour Auto faisait la part belle aux Porsche de compétition et surtout aux protos de Stuttgart qui ont couru...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...