“Éduquons, c’est une insulte ?”, pourquoi nous devons absolument montrer le bon côté des véhicules de collection

"Éduquons, c'est une insulte ?", pourquoi nous devons absolument montrer le bon côté des véhicules de collection
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Si vous avez jeté un œil à vos réseaux sociaux ce week-end et que vous avez plein d’amis collectionneurs, vous avez certainement vu passer une des propositions des la Convention Citoyenne pour le Climat visant à “Interdire les vehicules de collection”. Oui carrément ! Une proposition parmi tant d’autres qui remet en question bien plus qu’une passion. Et c’est à nous d’agir !

La “fameuse” proposition de Jassifun n’est pas isolée

Comment se faire un nom en une leçon ? Mettre les pieds dans le plat. Sur le site dédié à cette fameuse convention, parmi les dizaines de propositions faites par les citoyens, voici celle qui fait parler (vous la retrouvez ici) :

"Éduquons, c'est une insulte ?", pourquoi nous devons absolument montrer le bon côté des véhicules de collection

Avant qu’on ne passe à l’action, il convient quand même d’atténuer un peu l’impact d’une telle proposition.

Premièrement, comment marche cette fameuse Convention Citoyenne pour le Climat ?

Ce 21 Juin le rapport final de la convention a été rendu. Plusieurs groupe de travail se sont fait force de proposition sur les thèmes “Se nourrir”, “Produire-travailler”, “Consommer”, “Se loger”, et celui qui nous intéresse : “Se déplacer”.

150 citoyens tirés au sort devaient faire des propositions pour “définir une série de mesures en matière de lutte contre le changement climatique permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40% des émissions de gaz à effet de serre [GES] d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale“. Certaines sont propositions seront ensuite intégrées dans des textes de lois, d’autre comme des déclaration d’intention pour atteindre cette objectif.

Et comme tout le monde pouvait faire ses propositions, Jassifun s’est lâché et il n’a pas été le seul. Si on interprète bien cette autre proposition faite par Olivarno (visible ici) les véhicules de collection pourraient aussi être touchés :

"Éduquons, c'est une insulte ?", pourquoi nous devons absolument montrer le bon côté des véhicules de collection

Heureusement pour nous, le rapport rendu ce dimanche ne tient pas compte de ces proposition. On remarquera au passage que ces dernières étaient en ligne depuis Janvier et qu’on y a pas porté attention. On sait que la proposition de la limitation des autoroutes à 110 km/h est par contre dans la boucle.

Bref, les anti-voiture sont encore nombreux (bien peu vivent dans des campagnes reculées à première vue) et n’hésitent pas à faire feu de tout bois pour se faire entendre. Après tout, on leur demandait leur avis… et on est en démocratie et tout le monde a le droit de le donner !

Même en dehors de la Convention Citoyenne pour le Climat, avec les ZFE par exemple, nos chères autos sont régulièrement dans le viseur de certains intégristes écologistes. Et si les collectionneurs aussi se faisaient entendre ?

Pourquoi nous devons éduquer ?

C’est à nous de nous faire entendre ! Valve France, association qui organise des événements mais qui a surtout pour but le fait de promouvoir le fait de rouler en ancienne, a lancé une pétition visant à pousser les différentes associations (FFVE, FFSA, FFAC, FFMC…) à se regrouper pour être plus fortes (la pétition est ici, ça ne coûte rien de la signer).

Mais en tant qu’amateurs (ou professionnels) des véhicules de collection, nous devons nous faire entendre ! Et quoi de mieux que de casser des idées reçues.

Interdire les véhicules de collection dans une proposition visant à changer nos habitudes pour nous déplacer est un non-sens. L’enquête FFVE de 2014 sur les usages des véhicules de collection rappelle qu’ils ne représentent que 1,5% du parc automobile et que 60% d’entre eux font moins de 1000 km par an ! Vous imaginez bien que cela représente une part infime des émissions nuisibles à notre atmosphère ! Si on veut aller plus loin, on peut même comparer les impacts écologiques d’une voiture neuve (même hybride ou électrique) et d’une ancienne fabriquée en 1950. À ce propos, on en reparlera prochainement avec nos amis de Mecanicus.

Et il ne faut pas oublier que le secteur, d’un point de vue économique, fait vivre environ 20.000 personnes, perdurer certains métiers d’art, et que la plupart des dépenses faites en rapport avec les véhicules de collection sont faites en Europe. C’est mieux qu’être pseudo-écolo en prenant des vacances à Jakarta non ?

Il faut donc qu’on éduque tous les non-initiés. Non, les propriétaires de véhicules de collection ne font pas des bornes pour pour cramer du SP98 pour le plaisir. Non, le Retrofit n’est pas la solution à tous les maux quand on connaît les problèmes liés à la production d’électricité, son stockage… et la mélodie sublime d’un V12 Ferrari !

Comment éduquer ? Déjà prêchez autour de vous. Si vous avez plein d’amis qui sont passionnés de voitures, on aime bien se regrouper, vous en avez peut-être d’autres qui ne le sont pas. En leur faisant valoir les quelques arguments cités plus haut, vous ne les convaincrez peut-être pas d’acheter une Citroën Ami, mais ils pourront contredire quelques anti-voiture virulent. Leur faire entendre raison c’est une autre chose.

Et la FFVE me direz-vous ? Et bien elle ne le dit peut-être pas assez, mais elle fait du lobbying. Vu que c’est un gros mot en France, c’est peut-être pour ça qu’elle ne le dit pas. Mais cela consiste ni plus ni moins qu’à convaincre des élus du bon sens, ou du mauvais de certaines actions qui pourraient être prises à l’encontre de nos “vieilles voitures”. Si cela ne bouge pas assez pour vous, n’oubliez pas que la machine étatique est particulièrement compliquée à bouger et qu’intervenir dans des processus législatif lorsqu’on est pas directement partie prenante (électeur mais pas vraiment décideur) n’est pas aisé !

Alors montrons nous

Éduquons. Et évitons tout comportement qui pourrait faire de l’ombre à notre passion. Tout le monde en sortira grandi. Et nos anciennes sortiront… de leur garage pour encore bien des années !

Et puis faisons nous entendre ! En soutenant les différentes associations qui militent pour le droit de rouler en véhicule ancien dans nos ville, que ce soit comme un loisir ou par nécessité, mais également en attendant pas 6 mois après des propositions comme celles montrées au dessus pour les dénoncer !

On termine avec ces quelques photos de la Ronde des Bannies, un exemple d’action démonstrative visant à montrer nos véhicules anciens dans les villes. Notre reportage sur l’édition du 14 Juin est là.

La ronde des bannies est organisée par la FFAC.

"Éduquons, c'est une insulte ?", pourquoi nous devons absolument montrer le bon côté des véhicules de collection

Sur le même thème

15 Commentaires

  1. Il faut laver notre cerveau pour y encrer la bonne façon de penser on dirait un discours dictatorial digne de la Corée du Nord ! Interdisons internet aussi car ca pollue enormement avec les centres de stockage de données, ca évitera de lire leurs idées farfelues

  2. le fond du problème c’est une planète surpeuplé, arrêtons la croissance démographique ! surproduction, surexploitation pour nourrir tout le monde. sacrifier les terres agricoles pour loger les gens, et faire des zones commerciales,… l’électrique c’est toujours le même débat, et la production de l’électricité ? et le recyclage des batteries ? et l’énergie pour l’extraction des minerais ? parfois par des enfants ! arrêtons les avions, voyager n’est pas de première nécessité ! arrêtons les paquebots au fioul lourd. c’est plus les mêmes consommations que nos anciennes ! arrêtons les vidéos débiles sur le Web, bah oui les data center nécessaires pollues! que ce soit les voitures ou l’électroménager, produire moins et pour durer, c’est aussi une forme d’écologie ! bah oui sauf que sans tout ca, croissance, production, le système économique ce casse la gueule, preuve en est cette période compliquée de coronavirus, et comme dans ce monde l’argent gouverne, c’est pas prêt de changer ! laissez nous rouler avec nos anciennes ! avoir au moins cette liberté !

  3. 150 pseudo ecolos avec 150 smartphones fabriqués en Chine donc utilisant des datas Center qui consomment énormément et arrivés en Europe par porte containers consommant 10000l à l heure.
    Chercher l erreur

  4. L’avantage des réseaux sociaux c’est que quand un imbécile dit qq chose dans son coin, c’est tellement repris qu’ily a même des journalistes pour en faire des articles 🙂

      • exactement Benjamin
        et le truc, Philippe, c’est que c’est une une des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, pas un truc débile écrit sur les reseaux sociaux et jeté en pature….. tout ca va être pesé et étudié

  5. J’aime beaucoup les voitures anciennes, mais ça ne m’empêche pas de voir qu’il y a un problème de polution que l’on va transmettre à nos enfants. On peut tourner les choses comme l’on veut et incriminer les autres (datacenter, démographie), c’est nous qui polluons le plus et les voitures (pas forcément les anciennes) y sont pour quelque chose.
    Dans votre article, j’aurais appuyé sur la facilité de réparer une ancienne et la refabrication. Egalement, le poids de nos anciennes pourraient être un argument écologique, il y a dans les vieilles voiture un certain art de vivre qui est peut-être moins éloigné de l’écologie que l’on ne le croit.
    Les SUV nous donnent la marche à ne pas suivre et d’ailleurs une autre proposition propose un malus au poids, ce que je ne trouve pas si bête (sauf si l’on excepte les familliales).

  6. Je rejoins ce qui est dit dans les précédent commentaire, et mettre la faute de la pollution sur les voitures anciennes est trop facile pour certains, qui souvent sont plus pollueur que nous. Beaucoup ont une passion quelques quel soit, nous, se sont nos anciennes et nous préservons le patrimoine automobile. Je roule en anciennes, mais je n’achetè pas de vêtements, chaussures, meubles, électroménager,….sans arrêt donc, je ne rempli pas les décharges, je n’ai jamais pris l’avion… alors même en roulant en anciennes je pollue certainement moins que certains qui se disent écologiques. Un autre ex : tous ces vélos sur les routes qui se croient tous permis, qui sont dangereux, qui ne prennent pas les pistes cyclables, mème quant elles sont à cotés (je constate cela très souvent autour de chez moi) et quand ils font une pause, jette par terre tous leurs déchets, vous trouvez cela écologique ??? Nous en ancienne on a toujours des sacs dans le coffre et quand on pique nique et qu’il n’y a pas de poubelle sur place, on met le sac dans le coffre et on je jette arrivé à la maison. Avant de nous attaquer il faut regarder ailleurs

  7. Ces écolos demandent ils l’interdiction des grands yachts de luxe qui utilisent des carburants détaxées, des jets privés utilisée par les milliardaires du monde (grands pdg, stars du showbis et autres sportifs ?

    • @Bernard oui mais là le problème est autre : les yachts et les jets privés sont en général immatriculés dans des pays de non-droit. Leurs voitures peuvent l’être également mais on n’a pas encore trouvé de constructeur qui fassent des voitures “spéciales non droit” alors qu’à mon sens il n’y a malheureusement pas d’autorité mondiale de contrôle des yachts et jets. Peut-être leur interdire l’accès à nos eaux territoriales et couloirs aériens s’ils ne sont pas conformes ?

  8. Je pense qu’il va bien falloir “négocier” (eh non, ce n’est pas un gros mot non plus…) avec cette génération écolo activiste qui ne peut que croître en nombre et en présence médiatique (cf l’âge moyen des amateurs d’anciennes…), car c’est pourtant vrai que nos anciennes consomment plus, il faut commencer par le reconnaître. Comparer avec les émissions CO2 des avions ou des paquebots est hors-sujet, se répandre sur les forums en invectives (on est tous le “con” de quelqu’un après tout…) est inutile. Je ne crois pas aux manifs ni aux pétitions, lobby contre lobby c’est perdu d’avance. Notre communauté est très hétéroclite et n’a pas de message. Il nous faut développer des arguments simples, rationnels, entendables par la majorité silencieuse des “écolo-indécis”, puis partagés et répétés sur tous les supports de communication, anciens et modernes. J’en vois trois: 1) environnement: garder son auto ancienne, c’est au global meilleur pour la planète que de la jeter et d’en acheter une nouvelle. Et puis on recycle, on répare. 2) territoires: les clubs d’anciennes, c’est du local, du lien social, c’est intergénérationnel, c’est de l’économie locale et du tourisme. 3) patrimoine: à l’heure de la “relocalisation”, on parle de savoir-faire industriel et artisanal, de vrais métiers, de concret. C’est encore très conceptuel tout ça bien sûr, ça se travaille. Mais ce que je veux dire, c’est qu’il faut utiliser les idées et les mots-clés de nos détracteurs. Donc en gros, on favorise les modes de transport innovants quand c’est possible (transports publics, vélo, partage, covoiturage etc) mais on garde les anciennes quand on n’a pas d’autre solution (campagne) et pour les loisirs. Ecologie raisonnée, quoi.

  9. Il n’y a pas lieu de s’exciter. Une proposition de plus qui finira aux oubliettes. Cela ne mérite même pas l’énergie que l’on dépense pour y prêter attention.

  10. Mon ancienne a été fabriquée en 1985. Quel est son impact sur l’environnement ? 1000 km par an, une vidange effectué dans un centre auto où l’huile est collectée et recyclée. Idem pour le liquide de refroidissement, les pneus et la batterie. Cette auto est parfaitement entretenue et réussit tous les deux ans son contrôle technique.
    Réduire la pollution ? Premièrement, repenser les déplacements urbains. Faire la place pour tous les usagers : j’habite une ville où il est extrêmement dangereux de circuler à pied ou à vélo. Même circuler avec mon ancienne peut être difficile : la route est devenu pour certains un terrain de jeu.
    S’attaquer aux incivilités routières permettrai, très certainement, de réduire la vitesse et par conséquent la pollution.
    Intéressant, non ? une conduite plus sereine, apaisée et bienveillante pour réduire la pollution.

    • Cette proposition loufoque n’a aucune raison d’être retenue mais il est vrai que l’on n’aura bientôt plus d’anciennes puisque rien n’est fait pour les véhicules de 10 à 30 ans ! La FFVE fera tout pour protéger les anciennes mais …entre deux ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Matra MS650, Ferrari 512, ces protos qui ont couru le Tour de France

Cette année le Tour Auto faisait la part belle aux Porsche de compétition et surtout aux protos de Stuttgart qui ont couru...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...