La Lamborghini 350 GT (#102), Best in Show de la seconde édition du Concours d’Elégance Lamborghini & Design

Sant’Agata Bolognese / Portopiccolo, 23 septembre 2019.
Trente-six Lamborghini produites entre 1964 et 1991, ainsi que des modèles contemporains, ont pris part à la seconde édition du Concours d’Elégance “Lamborghini & Design”.

L’événement, organisé par le département historique de Lamborghini (Lamborghini Polo Storico), s’est tenu du 19 au 21 septembre entre Venise et Trieste, en (rendant) hommage au génie créatif de la grande architecte italienne Gae Aulenti (1927-2012), née près de Trieste et renommée mondialement comme représentante de l’architecture et du design italien à travers le monde.

Les propriétaires de Lamborghini ont tous adoré ces 3 jours. Ce fut un sans-fautes où ils furent traités comme des amis et non pas des clients par les équipes de Lamborghini.

Un programme raffiné commençant par une promenade en vaporetto sur les canaux de Venise suivi d’un dîner fin au palais Grassi (construit entre 1748 & 1772 aujourd’hui propriété de François Pinault).

Le lendemain direction Portopiccolo donc avec un Itinéraire au cœur de l’Italie profonde. Ce fut l’occasion de constater l’amour de la belle automobile et plus encore de Lamborghini lors d’une halte café dans la petite ville de Vittorio Veneto. En l‘espace de quelques minutes ce fut un véritable attroupement (respectueux et admiratif) autour des autos. Après une journée de balade les participants prenaient leurs quartiers à Portopiccolo, magnifique petit port de plaisance, et la journée se clôturait par un second dîner fin au Castello di Duino (résidence privée des princes von Thurn & Taxis).

Le samedi matin, les voitures ont été soumises à un jury international choisi de connaisseurs et enthousiastes de la marque au Raging Bull.

Le samedi après-midi, pendant que le jury délibérait avant la cérémonie de remise des prix, les participants roulaient en direction de Trieste où une foule énorme les attendait sur la Piazza Unità di Italia, littéralement envahie par le public impatient et heureux de contempler de près un pan important de l’histoire automobile italienne. L’événement s’est poursuivi dans les rues de la légendaire course de côte de Trieste-Opicina et après un passage en Slovénie, s’est achevé par le retour à Portopiccolo après un parcours de 62 kilomètres de routes populaires, parfaites pour procurer aux propriétaires de Lamborghini une agréable expérience de conduite.

Enfin, il fallait rentrer à Portocpiccolo pour la soirée de gala (en présence de Stéfano Domenicali) où furent désignés les vainqueurs du Concours d’ Elegance… Dans la soirée, Nina Artioli, petite fille de Gae Aulenti et curatrice des archives de l’architecte, a évoqué quelques uns des épisodes de la vie de Aulenti, avant la cérémonie de remise des prix.

Le résultat du concours

Les juges ont attribué le titre de « Best in Show » (le Premier Prix) à la Lamborghini 350 GT, chassis #102 propriété d’un collectionneur Suisse, et vainqueur de la catégorie A “Front Engine Dawn” (moteur avant d’origine). La voiture, restaurée avec le plus grand soin et dans le respect absolu de l’origine, l’un des piliers de l’histoire de Lamborghini, étant la première voiture vendue par le constructeur automobile à un client privé. Aujourd’hui, la 350 GT, #102 est le plus ancien modèle de série Lamborghini existant.

Vainqueurs des classes :

Classe A: “moteur avant” : 1964 Lamborghini 350 GT #102

Classe B: “la revolution du moteur arrière” 1971 Lamborghini Miura P400S

Classe C : “longitudinal arrière” 1974 Lamborghini Countach Walter Wolf

Classe D: “en route vers le future” 1999 Diablo SV

Classe E : “rêves modernes” 2016 Lamborghini Centenario prototype

Classe F : “nouvelles frontières” Lamborghini LM002

Par ailleurs 5 prix spéciaux furent attribués :
Lamborghini la mieux preservée : 1990 Countach 25ème anniversaire
Movie Star : la Miura P400 jouant dans le film “Italian Job”
Le plus long trajet : Urraco P250S avec 1278 kms
Possédée par la même famille depuis le plus longtemps 1969 Islero S (40 ans)
Milestone : 1974 Countach Walter Wolf .

Mentionnons aussi le prix special pour le Riva Aquarama de 1968, le seul Riva équipé de 2 V12Lamborghini qui fût le bateau personnel de Ferrucio.

Le jury était compose des membres suivants :

Président : Stefano Pasini journaliste et historien automobile.

Juges : Silvia Nicolis president du Musée Nicolis, Stephen Bayley (UK) historien & Specialist design, Gary Bobileff (USA) Président de Bobileff Motorcars, Mark Dixon (GB) journaliste, Hidetomo Kimura (Japon) Président du Concours d’Elegance de Kyoto, Andrea Nicoletto ( Italie), Président du Club Lamborghini Italie, Peter Read ( UK), Président du department auto du Royal Automobile Club.

Conclusion : C’est une conclusion étonnante mais en rien paradoxale. Lamborghini occupe aujourd’hui le sommet de la pyramide automobile italienne et ce sans conteste ni rivalité possible. Mais, dans le même temps Lamborghini aujourd’hui récolte les fruits de la révolution amorcée il y a quelques années : ce n’est plus un constructeur automobile. C’est devenu un acteur majeur du Luxe à l’ Italienne…

Le Polo Storico Lamborghini :

Inauguré en 2015 Lamborghini Polo Storico est le département destiné à préserver le patrimoine des Automobiles Lamborghini. Ses activités comprennent la restauration et la certification de toutes les Lamborghini produites avant 2001 ainsi que la refabrication de pièces pour les Lamborghini Classiques (pas moins de 200 références rien qu’en 2018!).

Par ailleurs polo Storico conserve et gère les archives de la société pour soutenir la preservation de toutes les Lamborghini de collection.

Lamborghini Polo Storico
Via Modena, 12, 40019 Sant’Agata Bolognese, Bo, italie
+390512156282

Patrick Hornstein
Rédacteur-Photographe
Observateur éclairé du monde automobile, Patrick parcourt le monde et assiste aux plus grands événements du monde de l'ancienne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.