Sorties de Grange et compétition pour Gooding and Co à Amelia Island 2018

Absent de Retromobile, la maison américaine a eu le temps de préparer un catalogue d’exception. La vente Gooding and Co à Amelia Island 2018 se prépare donc sous de beaux hospices et de (chères) autos de rêve.

Salon Automédon 2018

La vente Gooding and Co à Amelia Island 2018

La vente se déroulera le 9 Mars, la veille de la vente officielle qui est faite par RM Sotheby’s et dont on a disséqué le catalogue dans cet article. 88 lots sont inscrits avec beaucoup d’autos européennes et pas moins de 14 lots pouvant viser un prix de vente supérieur au million de dollars.

Les stars de la vente

LA grosse estimation

La plus grosse estimation du catalogue de la vente de Gooding and Co à Amelia Island 2018 c’est une Porsche 911. Pas n’importe laquelle puisque cette RSR 2.1 Turbo de 1974 a été une auto d’usine de la marque. Son palmarès comporte notamment une seconde place aux 24h du Mans 1974 et la victoire de classe avec Van Lennep et Müller.
L’estimation est logiquement élevée avec un prix compris entre 6 et 8 millions de dollars !


Des Sorties de Grange d’exception

Pour cette vente Gooding and Co à Amelia Island 2018, on note un duo d’autos d’exception. Une double sortie de grange magnifique, avec des autos qui font rêver.

La première est une Ferrari 275 GTB à nez long et carrosserie alu. Cette auto a été stockée à l’abri depuis 1990. Une superbe découverte qui ajoute de la valeur à l’auto ? En tout cas c’est ce qu’en pense la maison de vente aux enchères qui a estimé le prix entre 2.5 et 3.25 millions de dollars.

La seconde dormait à côté, c’est une Cobra 427 de 1967. Une des 260 du genre stockée à la même date. Celle-ci est aussi estimée haut, entre 1 et 1.3 million de dollars.

On ajoutera deux autres voitures, qui ne viennent pas du même endroit. Deux Porsche 356.
La première avec un moteur 1500 Super. Cette belle auto de 1953 est restée à l’arrêt près de 40 ans. Un courageux pourra lancer la restauration, mais le prix est tout de même compris entre 70.000 et 90.000 $ !
La seconde est une 1500 GS Carrera de 1957, elle aussi restée à l’arrêt depuis les années 70 après plusieurs tentatives de la ramener sur les routes. Le modèle étant beaucoup plus recherché, elle est estimée entre 600 et 700.000 $ !

Les insolites sont prêtes à aller vite

On a noté trois autos insolites dans cette vente. Trois autos de course prestigieuses. La première est le tout dernier châssis de Ford GT40 produit. Cette MkIV de 1967 a été construite à partir de pièces détachées. Si elle n’a jamais couru, elle reste néanmoins une vraie MkIV estimée entre 2 et 2.5 millions de dollars.

Autre auto, une Porsche 962 de 1990. Là aussi on est à la toute fin de la production de l’auto. Engagée par le Brun Motorsport, elle a participé à beaucoup de courses sans jamais accrocher le podium. Une auto idéale pour les plateaux de Groupe C, estimée entre 1.5 et 2 millions de dollars.

La dernière est aussi une Porsche, une 934 de 1976, qui a sillonné les circuits pendant 10 ans, en Championnat Suisse, Championnat GT Européen, IMSA et a donc participé aux 12h de Sebring ou aux 24h de Daytona. Avec quelques victoires de classe à la clé, elle est estimée entre 1.2 et 1.6 million de dollars.


Les valeurs sures

Nos valeurs sures habituelles sont des Ferrari 250, 275 ou 365. Là on est en présence d’une 410 Superamerica Coupé Série 1 par Pininfarina. Une auto de 1956 qui devrait se vendre. Seule incertitude, le prix demandé, entre 5 et 6 millions de dollars. Il n’y en a que 12, d’accord, mais cela suffit à la faire classer en “presque sure”. Surtout que l’auto a un prix de réserve.

L’autre valeur sure, c’est une Mercedes 300 SL de 1958, un roadster restauré en 2015 et estimé entre 1 et 1.25 million de dollars… Fort possible que ça passe.

Les françaises

Trois françaises sont inscrites au catalogue de la vente Gooding and Co à Amelia Island 2018. La plus ancienne est une Peugeot de 1910 ! C’est une V2Y2, seul exemplaire restant de ce modèle. Elle est estimée entre 140 et 180.000 $.
La seconde, c’est une Bugatti Type 57 Stelvio, le cabriolet 2 places de la gamme. Cette auto carrossée par Gangloff passe pour la première fois dans une vente aux enchères. En superbe état, elle est estimée entre 450.000 et 600.000 $.
Enfin, une Alpine de 1963. Cette A110 est une des première, elle est encore équipée de son moteur Gordini 1100. Cette auto a notamment pris le départ des 12h de Sebring et à pas mal de courses outre atlantique dont la Bahamas Speed Week. Elle est estimée entre 120.000 et 140.000 $.


Une affaire ?

Au final, l’Alpine A110 peut ressembler à une affaire. Aux alentours de 100.000 € et avec un palmarès, c’est moins que ce qu’on trouve en France ! En dehors de cela, les autos sont relativement chères et aucune ne pourrait présenter assurément une bonne affaire.

Le catalogue complet c’est ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Sorties de Grange et compétition pour Gooding and Co à Amelia Island 2018”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.