Wheeler Dealers France saison 2 a commencé. Verdict ?

C’était hier sur RMC Découverte (la 24), Wheeler Dealers France saison 2 commençait. Je me suis mis devant ma télé pour regarder avec une question : est-ce que l’émission a changé ?

La recette reste la même. Aurelien le mecano répare (pas de restauration complète ici) des autos anciennes que lui amène Gerry. Une fois en ordre de marche et l’esthétique a la hauteur, Gerry les revend en essayant de faire une plus-value. Certains seront dérangés par ce côté “argent” mais c’est malheureusement la base de bien des émissions dédiées aux anciennes…

Cela ne change pas et tant mieux

Alors forcément certaines choses vues dans la saison 1 étaient a revoir mais d’autres étaient a garder. Premièrement le choix des autos. On est en France, l’industrie automobile nationale a un passé qu’il faut entretenir et ce genre d’émission est un vecteur a ne pas occulter. On commence donc Wheeler Dealers France saison 2 avec une 4L 1ere génération tout simplement ! Sans tout vous dévoiler (quoi qu’on l’a déjà fait ici) les françaises seront choyées dans cette saison 2… même si c’est une anglaise qui passe entre les mains de l’équipe dans le deuxième épisode.


Pas de restauration on l’a dit. La 4L est remise à neuf, mais en partie seulement. L’esthétique est revue avec une peinture et un debossage, le système électrique est passé en 12v, le plancher changé mais on garde l’essentiel. Comme le dit Mike Brewer invité de marque de cette première “on la retape juste le nécessaire” et “il faut garder l’authenticité“. Le tout est rapide et peu coûteux. Alors ceux qui voudraient voir une émission reprendre une auto complètement et tour remettre à nu, ce n’est pas là qu’ils le trouveront. Idem pour la patine. On est ici dans une émission destinée au grand public. Si un véhicule présentant une belle patine peut plaire aux amateurs, elle suscitera certainement l’étonnement chez beaucoup de téléspectateurs. Par contre les quelques petites astuces distillées sont de bon ton.

Enfin, une fois de plus on découvre les artisans français qui font le bonheur de nos passionnés. Dans ces deux premiers épisodes on verra ainsi un carrossier et un spécialiste des moquettes. C’est bien de les mettre en valeur, surtout que les pros de l’émission anglaise ne nous serviront pas autant…

En bref ce qui m’a séduit dans la première saison reste identique.

Ça n’a pas changé, dommage

Wheeler Dealers France saison 2 reste conforme a la saison 1 sur le naturel des intervenants… dommage

En effet Gerry et Aurelien ne sont pas encore rodés et on sent encore beaucoup de récitation. C’est un reproche récurrent… mais ça s’améliore. Quand ils sont seuls ça va mieux. Restent les dialogues… c’est bête, mais Mike Brewer ne fait pas naturel !

Rien de rédhibitoire, pour moi Wheeler Dealers UK a aussi mis quelques années avant d’être au top. Et sur la même chaîne, Top Gear France a attendu la saison 3 pour un rendu naturel.



En bref : Wheeler Dealers Saison 2 est sur la bonne voie

Ok on est pas au niveau atteint par les nombreuses saisons de Wheeler Dealers UK… D’ailleurs on attend de voir ce que donnera le nouveau mécano.

En attendant, Wheeler Dealers saison 2 reste une émission où on voit de belles anciennes, des réparations souvent à la portée des téléspectateurs débrouillards. Bref, ce qu’on leur demande. Alors reste la partie show, on est à la télé quand même. Soyons optimiste, cette partie ne peut que s’améliorer. Alors laissons le temps à l’émission de s’installer réellement, déjà dans cette saison 2, et si les audiences suivent, dès l’an prochain dans une saison 3.

L’épisode 1 est à revoir ici, le second ici.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


12 commentaires sur “Wheeler Dealers France saison 2 a commencé. Verdict ?”

  1. La recette est pas mal, ça cause juste un peu trop de bénéficie au détriment de la passion et de la technique mais sans ça l’audience chuterai en flêche dommage…
    “retaper juste le nécessaire” ok mais remettre un plancher neuf sur des longerons très très rouillés pour pas dire HS ! ça donne pas le bon exemple…

  2. Épisode pas mal dans l’ensemble. Mais la restauration des voitures est négligée. 150 Euros pour réparer une aile, c’est abuser. Surtout que le creux était encore visible, une fois peinte !
    Quand au Range Rover , c’est le mauvais goût assuré ! Galerie de toit et plaques de dessemsablage horribles, sans parler de la consommation supplémentaire. Moquettes réparées à la glu, à l’endroit du talon ! Je voudrais voir la tenue de ce rafistolage dans 1 mois !
    Bref, il me semble que les animateurs sont gênes par le résultat final !
    Wheeler dealers UK est plus pro, avec un résultat final au top niveau !
    J’espère que les épisodes suivants, seront plus sérieux, moins bricoleurs du Dimanche.
    Bien cordialement
    Gérard

  3. Sur la forme :
    Aucune amélioration des dialogues, très récité, pas d’impro, très artificiel. C’est énervant au possible.
    Pourtant quand on y met les moyens on sait faire des émissions très scénarisée type TV réalité mais qui paraissent naturelle (ex Bienvenue chez nous sur TV).

    Sur le fond :
    pas d’amélioration qualitative, et les conseils tech. ne font pas très pro.
    Mais c’est pas encore ça le plus grave mais plus la forme et le manque de charisme des protagonistes qui n’ont pas progressé et ne font pas légitimes. ça me gâche le plaisir de voir une émission TV sur l’automobile.

    Quant à l’apparition de Mike Brewer qui récite son texte de promotion (pour tenter de légitimer les 2 français) sans arriver à y croire… c’est minable.

    Le point positif est le choix des véhicules (4L, Range) ça change un peu et concerne bcp de monde.

    Ce qui est regrettable c’est qu’il n’y a aucune remise en question des producteurs qui préfère se payer de la pub (ici ou ailleurs) que d’améliorer leur contenu. Ainsi va le monde !

  4. J’ai l’impression d’être en complet décalage avec les commentaires, je trouve sincèrement l’émission Française bien plus réussie que l’Anglaise.
    Même si certains points pourraient être améliorés, je trouve l’émission plutôt agréable, le tout sur une base respectueuse et humoristique.
    Franchement on a vu pire ! 🙂

  5. Et bien moi j’ai pris du bon temps en regardant l’émission avec la Renault 4. Je recherche le plaisir avant tout, j’apprécie les conseils judicieux (je suis collectionneur et j’ai restauré 2 voitures anciennes) . En résumé, l’émission a le mérite d’exister, de nous divertir, ne boudons pas notre plaisir….

  6. Bonjour à tous,

    Sur la dernière diffusion avec la DS, je trouve dommage d’avoir laisser les panneaux de garniture latérales du ciel de toit avec des taches et des plis . C’est vraiment pas sérieux.
    Autre chose encore, dans cette émission on ne voit rien sur certains travaux, comme par-exemple la sellerie de l’alpine .

  7. bonjours
    horreur je visionne cette pale copie d une émission so british edd china ainsi que mike,( edd qui je le regrette abandonne l émission )quel triste émission comment comparer l émission française a la britannique ,d un coté 2 vrais pro de l autre 2 tocards incompétents le mécano de feu vert et le vendeur utilisant un vocabulaire de forain ,les roastbeef pouf de rires, comment accorder un peu de crédit, des bricolos mème pas du dimanche ,attiré par ce que sont capable 2 olibrius concernant une berlinette A110 je ne suis pas déçu un historique de la marque plus qu approximative, une acquisition douteuse d une épave v 85 traficoté,non conforme a la législation acheté une épave relevé de l amateurisme, ou de l escroquerie,comment acheté une pareil chose et ensuite la rafistoler sans apercevoir les éléments ne ne se rattachant en aucune maniérè a une V85 ,perte de temps et le gâchis financier ou foutage de gueule ……
    jean

Laisser un commentaire