Un vendredi au Virage de Mulsanne, à 24h du Mans…

Effectivement, à 24 heures des 24heures du Mans, l’Association du Virage de Mulsanne organise sa 6ème expo. Avant les autos modernes de ces 24h du Mans 2017, on a fait le plein d’anciennes au bout des hunaudières.

Une belle grande fête où de nombreux possesseurs d’anciennes et prestige également invités. Un rendez-vous à l’allure cosmopolite, visiblement, puisque nombreux, sont les étrangers déjà arrivés pour assister aux futures 24 heures, parmi la foule.

Les Jaguar à l’honneur du Virage de Mulsanne

Sur le circuit, en place du lieu mythique, Jaguar est mise à l’honneur cette année, et pour la circonstance, fête les 60 ans de la victoire de la Jaguar Type D. Six victoires remportées par le célèbre constructeur, en cité Mancelle.

En plein Virage de Mulsanne, c’est l’endroit choisi pour l’exposition, pour cette trentaine de véhicules ayant répondu aux invitations de l’association. Le panel est varié, de quoi ravir les fans de la marque. Jugez vous-même : XK 120, 140 coupé et cabriolet, XKSS, XK8 Coupé et Cabriolet, Type E Coupé et Cabriolet, Type E coupé, Type S, XJS coupé, XIJS, TWR, MK2, XKR et les plus récentes XE ou XF.

Des autos en démo entre Mulsanne et le Golf

Deux autres pôles attractifs complètent ce meeting et notamment l’exposition ouverte à tous. C’est là notamment qu’on trouve nos chères anciennes, ainsi que les autos de prestige.

Du Virage mythique à la courbe du Golf, à la façon emblématique locale, les autos sont garées…en épis. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Quelques clubs locaux (autos et motos) sont également mis en valeur. Malgré tous les services de sécurité, par moment c’est un peu difficile d’y circuler, entre le va et vient des autos, les visiteurs et les nombreux cyclistes/visiteurs en tous genres… il faut être attentif. C’est une pré-24heures, faut bien se mettre dans l’ambiance !

En tout cas le Virage de Mulsanne a fait le plein, ce sont 500 autos qui s’y sont déplacées !

Une ambiance qui prépare aux 24h

Ici, on est dans un balai incessant de diversités, quelques fois surprenantes mais toujours sympathiques. La visite s’effectue vraiment sous toutes les formes.

J’ai même vu, ce fan de circuit, garer sa Porsche le long de la corde colorée et s’adonner à une série de photos, jusqu’à s’allonger sur la piste, pour figer l’instant ! Pendant ce temps, une mamie a trouvé refuge sous son parapluie pour affronter les forts rayons du soleil (30/32°) De tout façon je vous dis… cette 2 cv qui tente continuer sur le circuit… fermé, ces enfants un peu partout, émerveillés par le spectacle du jour… Ça c’est de l’ambiance !

Entre autres belles américaines et bolides récents, quelques curiosités, en ordre d’âge, avec notamment cette Chénard Walker Type 23 de (1938). L’unique Alvis de 1949 Lady d’Armor… avec son arrière en bois d’acajou lamellé. La D.B Panhard Gignoux de Jean- Marie Mille qui aime faire perdurer l’historique de son coach. Un peu plus près de nous, une Teilhol Tangara (87/90), une Lomax 4 roues… la 2 CV à la crême anglaise et dans un tout autre domaine, ce superbe Gardner Douglas T70 moteur V8 GM des années90.

 

Le Village du Virage de Mulsanne

Troisième pôle d’importance, où de nombreuses activités se déroulent au fil des heures, abrite plusieurs professionnels. On s’y restaure notamment, tout en découvrant des artisans de la restauration automobile. Des boutiques, des artistes et des animations sur le podium comme une séance d’autographes pour plusieurs anciens pilotes. Grand bain de foule pour la Miss 24heures, qui se termine au cœur du Village en compagnie des VIP de l’Association organisatrice.

Au niveau des stars présentes pour les autographes, des stars ! Jürgen Barth, le pilote Porsche et ses treize participations aux 24heures, dont une victoire en 1977, fut la tête d’affiche parmi les anciens pilotes présents. Également la Belge Christine Beckers, Xavier Mathiot, ou encore Joël Laplacette… sans omettre les artistes et auteurs de la BD Michel Vaillant, Marc Bourgne et Christian Lerolle.

Enfin les Jaguar rugissent

En soirée nos belles Jaguar changent de quartier. On ne sort pas le griffes… non, non, on reste cool. La circulation est dense à l’arrivée des Hunaudières, alors pattes de velours, pour les Jaguar et direction La Mairie de Mulsanne. Place aux préparatifs de la grande parade et aux concerts nocturnes…

Une belle entrée en matière pour la suite des événements locaux, où cette fois, les bolides ne manqueront pas de se faire entendre.

C’est pour moi, l’heure de penser au retour. Au revoir et Merci à tous. Avec cette même ambiance, je pense déjà, prendre un nouveau bon bain de foule à Mulsanne, un Vendredi, à 24 heures du Mans…

Une belle première réussie, pour Claude Ouvrard, le tout nouveau Président de l’Asso que je félicite !

 

Vous aimez ? Partagez !

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes

Jeune retraité, Marc avait du temps pour prendre des photos et aller à la rencontre des passionnés de l’ouest de la France, tant que sa Renault 8 est en restauration.

Il a rejoint News d’Anciennes au tout début 2016.


Laisser un commentaire