ING Ardenne Roads : Un rallye sous le signe de l’exclusivité

Après vous avoir fait suivre au plus près le Tour Auto durant toute la semaine passée, on vous emmène voir d’autres belles autos, en Belgique. Si vous ne connaissez pas l’ING Ardenne Roads, voici plein de bonnes raisons de vous y intéresser !

Il y a deux semaines, se déroulait ce rallye de régularité réservé aux ancêtres d’avant 1973 en Belgique. L’ING Ardennes Roads prenait une nouvelle fois place dans la splendide ville thermale de Spa à côté du plus beau circuit du monde « Spa-Francorchamps ». Tout le week-end allait être placé sous le signe de la régularité, le tout réparti en trois catégories, pre-war, post-war et classic.

Les ancêtres ont parcouru les plus belles routes des Ardennes en passant par le nord des Ardennes mais aussi la superbe région du Condroz lors de la journée du samedi. Au programme du dimanche, une matinée très chargée avec un passage dans l’Eifel, en Allemagne. Les pilotes et copilotes auront parcouru un total de plus de 550 km sur ce week-end qui fut agrémenté d’un temps plus ou moins clément.

Les voitures étaient une nouvelle fois exceptionnelles notamment la superbe Bugatti 57 apporté par la D’Ieteren Gallery de Bruxelles, mais aussi un grand nombre de Porsche 356 et Austin Healey. Ce rallye était encore un rallye de régularité ce genre de rallye est très populaire en Belgique. Les spécialistes étaient une nouvelle fois au rendez-vous avec des montures différentes que les habituelles Ford Escort et Porsche 911.
Plus de 150 voitures se sont battues durant tout le week-end pour une victoire finale d’une superbe AC Cobra 289.

Un superbe rallye. Si il vous faut encore des raisons pour venir découvrir les routes de Belgique, l’ING Ardenne Roads en est une bonne !

Vous aimez ? Partagez !

Gaultier on Instagram
Gaultier
Photographe-Auteur

Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.


Laisser un commentaire