Mon best of 2016, la claque du Mans classic, par Bertrand

La fin d’année est traditionnellement l’occasion de revenir sur les douze mois écoulés. Pour cette seconde saison passée chez News d’Anciennes, et après les Best Of de Benjamin, à lire ici, et de Gaultier, par là, c’est à mon tour.

Cette année fut encore exceptionnelle, et ce a bien des égards ! A commencer, bien sûr, par l’énorme gifle prise lors du Mans Classic !

La claque du Mans Classic

En général une gifle dure une fraction de seconde, mais pour moi au Mans, elle a juste durée trois jours ! Trois jours de folie, de bagnoles, de marche, de chaleur et surtout de bonheur ! Depuis deux ans, je n’ai cessé de réaliser mes rêves, en 2015, j’avais foulé la piste du mythique anneau de Montlhéry, et en 2016, je remonte la mythique ligne droite des stands du non moins mythique et historique circuit des 24heures du Mans, et même sous 35°

Ça fait toujours quelque chose. Des centaines d’images s’entrechoquent dans ma tête, des sons, des couleurs, des odeurs, je sais plus où regarder ! Notre rédacteur en chef nous demande un meilleur moment ? Je n’en ai pas !
Ou plutôt si ! Mon meilleur moment dure juste trois jours ! Tout est bien au Mans, des célèbres départs en épi, ceux qui ont contribué à la légende, les fabuleux groupe C qui passent à 2 mètres et qui vous rendent sourd de bonheur, les heures magiques passé dans les stands la nuit, l’ambiance de malade en pré-grille, les embouteillages des paddocks méga ‘’bordélique’’ vers 1 heure du matin, les 150 gamins de leurs mini bolides…

Sans parler des campings véritables attractions a eux seuls et encore dix mille autres choses ! Ces trois jours passé au Mans resterons gravés à jamais dans ma mémoire, presque six mois ont passé et j’en ai encore des frissons !

Pour en voir plus de ce Le Mans Classic, c’est en cliquant ici.

Mais aussi…

L’essai de la Ford Mustang

Un autre de mes grands moments fut mon premier essai d’une ancienne, et pour une première je ‘’tombe’’ sur rien de moins qu’une légende de la route et une star de cinéma en même temps. La Mustang FastBack de 1968, celle de Franck Bullit, celle de Mister Cool lui-même, j’ai nommé Steve McQueen.
Celui dont l’ombre plane encore sur la piste du Mans, presque 50 ans après. Grosses impressions pour moi, je pense que pour une première on ne pouvait rêver mieux, et au risque de galvauder une expression, j’ai encore réalisé un rêve…

L’essai est à lire ici.

1er Rétro-festival de la côte d’Opale

Pour ce 1er rendez-vous les, organisateurs prévoyaient de cent à deux cent voitures et ce sont juste plus de mille véhicules qui investirent, littéralement le petit village de Marquise (62) !
Au départ seul le centre-ville devait accueillir les voitures et au final chaque rue, parking et place, fut envahi par les nombreuses autos. Dans plusieurs rues étaient installé des brocantes vintage, les habitants et les visiteurs costumés des années quarante aux années soixante-dix ! Une ambiance magique et une très grosse réussite pour ce 1er festival, qui maintenant c’est sûr, deviendra un incontournable dans les grosses manifestations d’anciennes.

Le reportage complet est à voir ici.

Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter

rédacteur et photographe à news d’anciennes.

Passionné d’histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d’anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.


1 commentaire sur “Mon best of 2016, la claque du Mans classic, par Bertrand”

Laisser un commentaire