A la visite du Museo Ferrari

En 2017, nous fêtons les 70 ans de la marque Ferrari. Nous aurons l’occasion d’y revenir via les différents événements qui mettront la marque à l’honneur. Après le Musée Pagani il y a quelques semaines, j’ai continué mon périple et je vous propose donc de découvrir le Museo Ferrari.

Le Museo Ferrari, un des deux musées dans une ville acquise à la marque

Inauguré en 1990, il retrace l’histoire sportive de la firme de Maranello. Il existe un second musée situé non loin de là, le musée Enzo Ferrari, qui raconte l’histoire de son fondateur et qui est bâti sur la première maison d’Enzo.

Avant d’arriver au musée, nous apercevons déjà les couleurs et l’emblème de la marque un peu partout dans la ville : drapeau aux fenêtres des immeubles, devanture de restaurant ou encore loueurs de voitures (ici on peux louer une Ferrari pour 15 minutes).
Situé à coté de l’usine de fabrication et à 1km du circuit de Fiorano, l’immense bâtiment tout de verre et d’acier de 2500 m² arbore fièrement un cheval cabré géant.

En entrant dans le hall du musée, nous pouvons admirer une collection de maquette de F1 à l’échelle 1/3 destinée aux études en soufflerie. Plus de doute sur l’orientation du musée et son côté hyper sportif !

Belle exposition de supercars à l’entrée du Museo Ferrari

Au rez-de-chaussé, on trouve une exposition de véhicule « récent » mais emblématique de la marque. Ensuite ses trois ancêtres supercars de la marque. Une Ferrari Enzo, une F50 et une F40 et une 288 GTO. Fans de la marque on vous met dans le bain de suite. Pour les amoureux des couleurs, elles sont toutes en Rosso Corsa !

Du côté des autos “séries limitées”, on trouvera une 550 Barchetta, une SA Aperta, la dernière F12 TdF (Tour de France pour rentre hommage à la course mythique et à la 250 du même nom dont on vous parle ici) une Ferrari 458 Speciale A et une superbe F60 Superamerica réservée aux USA et créée pour les 60 ans de la présence de Ferrari sur place.

Mais la meilleure partie de la visite du Museo Ferrari se situe à l’étage. On commence une magnifique 125 S. Il s’agit de la première voiture de course de la marque. Sorti en 1947, elle était propulsée par un V12 de 1496CC développant 118ch. On espère la voir sortie du musée pour les 70 ans de la marque.

On trouve aussi une 225S de 1952, toujours équipé d’un V12, de 2715CC et 210ch cette fois-ci. En face, une F1 de Gilles Villeneuve, fait office de transition dans le musée.

La compétition, Formule 1 en premier, pièces maîtresses du Museo Ferrari

On entre ensuite dans un immense « Hall of fame » consacré à la F1. On y retrouve les dernières voitures ayant gagné ainsi que le palmarès et les casques des différents pilotes ayant couru pour la marque. Les champions du monde sont à l’honneur, de Fangio à l’incontournable Michael Schumacher.

Au dernier étage, toujours dans l’ambiance F1, on peut voir toute une série de moteur et quelques monoplaces qui font partie de l’histoire de la marque sans avoir été titrées. Puis, on sort de la F1 et on s’intéresse à l’endurance. Du côté des “autres”, une 355 Challenge, une Ferrari en jogging. Une magnifique Ferrari 250 LM grise côtoie deux belles Ferrari 512, une S de 1970, la rouge et blanche et une 512 M de 1971.

On trouve aussi différents simulateurs permettant au visiteur de manier le célèbre levier de vitesse à grille métallique, de tourner un énorme volant en bois qui retranscrit la sensation de conduite des années 50 ainsi qu’un écran simulant la visibilité d’une monoplace en course sous la pluie. Cette partie, assez interactive est complétée par une salle ou l’on peut affronter une équipe de mécaniciens et entrer dans la peau de l’un d’eux pour effectuer un changement de pneu sur une formule 1. Ces deux espaces donne un côté interactif au musée, très appréciable après 2h de balade.

Conclusion

Le Museo Ferrari est à faire par les fans de la marque. Cependant les amateurs d’anciennes resteront sur leur faim. Le Museo Ferrari est autant tourné vers les gloires actuelles que les gloires passées. De plus le musée est un peu petit, bref, je m’attendais à mieux.

 

Note globale :

Les plus :

Les moins :

– Un temple pour les fans de la marque Peu d’anciennes du patrimoine de la marque –
– Une magnifique collection de F1 Musée un peu petit  –
Temps de visite  au moins 2h
Tarifs 15 € par personne
Adresse Museo Ferrari
Via Dino Ferrari 43
41053 Maranello (MO)
Italie
Site web en cliquant ici

Vous aimez ? Partagez !

thomartini
Rédacteur-Essayer à News d'Anciennes
Thomas est le premier à rejoindre Benjamin dans l'aventure News d'Anciennes, dès 2013.
Amateur d'autos sportives, il sait aussi jouer le copilote en Simca ou bricoler un proto qui ressemble à une 4L.

4 commentaires sur “A la visite du Museo Ferrari”

  1. en revenant vers la France, vous pouvez vous arrêtez a Arese près de Milan, pour visiter le superbe musée Alfa Romeo … et si vous passez par Turin un dimanche, vous pouvez visiter gratuitement le Centro Storico Fiat qui n’est ouvert que ce jour… une visite indispensable pour tout les amoureux de ces deux marques mythiques.

    A ne pas manquer à Turin, le superbe musée automobile, qui se trouve à quelques kilomètres du Centro Storico Fiat, ont peu voir aussi le garage Abarth Classiche, et passé devant la gigantesque usine Fiat de Mirafiori toujours en activité … et aussi passé devant le mythique Lingotto , l’ancienne usine Fiat avec sa piste d’essais sur le toit qui est hélas difficilement accessible au public et reconvertit aujourd’hui en centre commercial.

  2. effectivement du 3 au 5 février 2017 aura lieu l’excellent salon “automotoretro”, réservé aux véhicules anciennes et qui se déroule dans le superbe cadre du Lingotto. J’ai eu la chance de le visiter l’année dernière pour la première fois, et dorénavant j’essayerais d’y aller tout les ans.

    le site officiel : http://www.automotoretro.it/index.php?l=fr

Laisser un commentaire