Les résultats d’Osenat à Epoqu’Auto 2016, du bon malgré les invendus

C’était ce week-end, à l’intérieur même du salon Epoqu’Auto, notre reportage complet est ici. La maison de Fontainebleau Osenat présentait une belle vente aux enchères. Voici venue l’heure de regarder les résultats….

L’exposition attirait du monde. Il est vrai que les autos bien espacées et bien rangées formaient un bel espace.

Belle vente pour les autos

Les résultats de la vente sont plutôt bons. Sans trop de surprise, la Delahaye 135 MS carrossée par Chapron a remis les choses à l’endroit. Devancée au rang des estimations par la Porsche 911 Carrera 2.7 Targa, c’est bien la française qui signe le prix le plus haut de la vente. L’élégant cabriolet part pour 200.000 €, avec une estimation comprise entre 150.000 et 180.000 €.
La Porsche rouge s’arrête à 135.000 € pour une estimation comprise entre 135.000 et 200.000 €. Elle est quand même la deuxième valeur de cette vente.

Parmi les lots qu’on pouvait espérer hauts, la Citroën DS Cabriolet estimée entre 80.000 et 120.000 € est bien dans la fourchette à 92.000 €. On notera l’Austin Healey 100/4 vendue 58.000 €, la Mehari 4×4 qui monte tout de même à 25.000 € et la Daimler Straight Eight partie pour 46.000 € !

Par contre au niveau des invendus, on trouvera du monde. Par exemple l’Aston DBS qui pouvait faire le deuxième prix de la vente ne part pas. Aucune des trois Jaguar Type E ne se vend non plus. Même la mondial, seule Ferrari de la vente, reste sans acheteur.

Beaux résultats pour l’Automobilia

Forcément, la vente Osenat d’Epoqu’Auto présentait de l’Automobilia. Les lots étaient variés, et forcément, tout ne se vend pas.

Dans les lots en photo ci-dessous, le lot de brochures et de documentation Nash part à 310 €, juste au dessus de son estimation maxi. La mascotte Lion Peugeot part pour 2108 € alors que son estimation maxi était fixée à 1400 €, le Coq dépasse aussi son estimation, 1718 € sous la marteau pour 1500.

La peinture de Jaguar de Paul Bracq ne part pas, son estimation entre 1700 et 2500 € a peut-être jouée. L’affiche du grand Prix de Monaco, estimée à 650€ max est vendue 682 €. La plaque de calandre Lyon-Charbonnières s’arrête à 99€ pour une estimation mini à 120 €.

Avec 55 lots vendus sur 70, c’est un très beau score !

Tous les résultats sont visibles en cliquant ici.

Voici quelques autres images des lots, en attendant la vente de la collection La Gombe de demain.

Vous aimez ? Partagez !

2 réflexions au sujet de « Les résultats d’Osenat à Epoqu’Auto 2016, du bon malgré les invendus »

Laisser un commentaire