La Vente de la Collection de « La Gombe » Se Prépare… pour Qui ?

On vous a parlé de la vente Osenat qui se prépare pour Epoqu’Auto, mais la maison de vente aura une autre vente en tête. Elle fait beaucoup parler cette vente de la collection de Gérard Gombert alias « La Gombe ». Mais regardons dans le catalogue à qui elle s’adresse…

Qu’est ce que la collection de « La Gombe » ?

Gérard Gombert était un personnage très connu du monde de la collection. Chez lui on trouvait de très, très nombreuses… épaves. D’abord garagiste des stars, il fournit et entretient les autos des Johnny, Chrisopthe et autres Dick Rivers de passage sur la côte.

Ayant fait l’acquisition d’un vaste domaine à l’intérieur des terres, il y continue à entretenir les autos, mais surtout à en récupérer. Des autos accidentées, mal en point. Mais il espère qu’elles pourront renaître. Amassées dans ce lieux, elles attirent plus pour la contemplation de ce champ d’épaves que pour un véritable espoir de renaissance. Malgré les joyaux qu’il a dans les mains, on y reviendra, La Gombe ne vent rien…

Finalement, il décédera en Avril 2016. Son domaine devient vite la cible de pillards, jusqu’à ce qu’un de ses amis, et la maison Osenat donc, décident de tout répertorier et de préparer cette vente aux enchères. Elle se tiendra à l’Espace Culturel de Fayence dans le Var le 10 Novembre à partir de 10h30. Nulle doute que la salle sera remplie…

Les lots de la collection de la Gombe :

L’automobilia et les pièces

Ce n’est certainement pas la catégorie qui intéressera le plus, pourtant, de beaux lots sont présentés. Les affiches sont nombreuses, colorées et variées. Les plaques émaillées sont belles et surtout, cette catégorie recèlera de nombreuses pièces. Des roues en veux-tu, en voilà, des lots de pièces, de casques. Bref, peut-être que quelques voitures pourront en profiter !

Les motos

Dommage, la Norton Manx qu’il avait abrité dans sa chambre a été une des premières cible des pilleurs. Mais la vente proposera aussi des Triumph, Terrot, Peugeot, Yamaha, Honda. Bref des autos venues des quatres coins du monde. La plupart du temps elles seront complètes et demanderont une belle restauration. De belles affaires sont à dénicher, surtout que les prix sont en fait très bas !

Les autos, une grosse dose d’Alpine

Ce sont les Alpine qui avaient fait de la collection de La Gombe une attraction. La première, une Alpine A210, le châssis 1725, avec trois participations aux 24h du Mans au palmarès. Un vrai trésor qui sera logiquement la star de cette vente. Les enchères commenceront à 80.000 € pour ce lot.

Concernant les autres Alpine, on trouvera un gros stock de Berlinettes. A110 Cabriolet, A110 1600 S, des autos de route, mais aussi des compétition client. Certaines n’ont plus leurs numéros d’identification, dommage, mais ce pourra constituer de beaux projets. Les prix sont élevés pour des autos dans cet état, mais comparés à une auto roulante, ce n’est rien.

En plus des Berlinettes, la collection compte également une A106 et une A108.

Les autres autos

L’autre star de la vente est une AC Ace Bristol. la première propriétaire de la voiture est Françoise Sagan ! Ensuite la voiture connaîtra de nombreux propriétaires dont un qui la découvre dans une casse. Il la fait recarrosser en Cobra. La voiture arrivera dans les mains de La Gombe qui roulera avec. Ensuite il a commencé les travaux dessus… et s’est arrêté. La mise à prix sera à 50.000 €.

Ce n’est pas une Lamborghini Miura qui sera proposée, mais uniquement… sa partie arrière ! On parle ici du moteur d’une Miura P400S. Il reste peu de choses, mais on en demande quand même 20.000 € !
La vente proposera des lots dans divers états. Dans les meilleurs, on notera une C4 Torpédo mis à pris à 6000 €, plutôt épargnée. Ensuite deux Elan, une S2 et une +2, toutes deux mises à prix à 2000 €.

Mais la collection de la Gombe comporte surtout des dizaines d’autos qui étaient stockées dehors. Belles bases parfois, belles donneuses pour d’autres, dans tous les cas les prix de vente s’étalant entre 100 et 250 €, il y aura des affaire à faire !

Pourquoi je n’en parle que maintenant :

Peut-être parce que je me pose encore de nombreuses questions sur cette vente. Elle ressemble, pour moi beaucoup à la collection Baillon. Les autos sont dans un piteux état et il est à parier que certaines ne sont malheureusement pas sauvables… Ce qui personnellement m’embête avec cette vente n’est pas l’intention de la maison de vente. Certes, une belle orchestration est née autour de ce catalogue.

Non ce qui m’embête c’est la peur que cette vente ne devienne un spectacle dérangeant. Avec de nombreux spectateurs venus voir la dispersion sans y prendre part. Et avec des acheteurs qui ne voudront qu’une auto venue de l’Hacienda de la Gombe, sans envie de repolir le joyau acheté.

J’espère me tromper et j’espère que nous verrons bientôt dans les salons français de superbes exemplaires restaurés de l’ex collection La Gombe.

Vous aimez ? Partagez !

5 réflexions au sujet de « La Vente de la Collection de « La Gombe » Se Prépare… pour Qui ? »

  1. a qui va profité cette vente, ? car je pense que se sont ces requins d huissiers qui vont en profité au maximum !!!! plus les spéculateur qui font faire monté les enchères comme des fou !!! une honte de voir partir les jouets de la gombe par cette bande de vautours puant

  2. Ping : La Visite de la Collection La Gombe, un spectacle macabre... - News d'Anciennes

  3. Ping : GÉRARD GOMBERT, dit ‘LA GOMBE’ | Qui roule en ancienne?

  4. il est grand temps que le gouvernement se penche sur le sujet et qu il soit pondu une loi pour taxer encore plus ces ventes puisque c’est uniquement une affaire de spéculateus! 200
    % de taxes ça limitera l’envolée des prix et la voitures de collection retombera fans le domaine des passionnés. Sinon, le commentaire voudrait nous faire croire que ocenat et l’ami ont juste agit par charité d’âme! Ben voyons, ils devaient surtout être impatients de voir « la gombe » passer de l’autre coté, oui! Et devant la perte que représentaient les risques de pillages, on peut dire qu’ils n’ont pas perdu de temps pour récupérer le pactole. Mais j’y pense j’ai une Dsuper, une sm « diesel pas régembeau », une ax sport follcar,et une épave de c15d +u essence avec1400 et bv d’ax sport! Vous, les escrocs d’ocenat,arcurial ou autre, vous allez bien m’en tirer 100000€, non.

    • A priori, il y a quand même quelques trucs intéressants qui ont disparu… Après, c’est vrai que vendues sur Le Bon Coin, elles n’auraient pas atteint ce prix.
      Mais n’oublions pas que les prix de folie ne sont pas l’oeuvre des maisons, mais surtout… de ceux qui déboursent !

Laisser un commentaire