Rasso de l’EVAMM de Maison-Laffitte, des Chevaux et des Autos.

C’est encore sous un beau soleil que je me suis rendu à l’hippodrome de Maison-Laffitte dans les Yvelines, pour le rassemblement mensuel de l’EVAMM, une belle découverte.

Le lieu qui nous sert de cadre aujourd’hui est sublime, tout près de l’hippodrome et à quelques lieux de la seine. A une semaine du grand rendez-vous de Chantilly, il est bien de reconnaître qu’il n’a pas le monopole du cheval, ni de la voiture…

Vous commencez à connaitre mes habitudes, j’aime arriver tôt, à la fraîche, pour ‘’faire les arrivées’’. Ce rasso de l’EVAMM commence par un petit moment de flottement, nous sommes dimanche, et c’est la rentrée, Il n’y a qu’une petite quinzaine de voitures sur le terrain… J’aime ces petits instants d’incertitudes, ceux qui font le piment d’un rasso. Va-t-il y avoir du monde, de belles bagnoles ?

Les réponses ne tardèrent pas à arriver, en nombre et en qualité ! Commence donc un incessant balet, formant même un jolie embouteillage à l’entrée du terrain ! La règle est simple ce matin, on peut venir avec n’importe quoi, mais qui date d’avant 1985 et c’est marqué à l’entrée !

Les nombreux bénévoles de l’EVAMM très bien rodés parquent les voitures, on sent le truc bien huilé et sans faux pas. Les Anglaises d’un côté, en force et en cabriolet… Les principales marques anglaises s’étaient donné rendez-vous ce dimanche à Maison-Laffitte.
On trouvait entre autre des Triumph TR6 et TR5, Austin-Healey 3000, MG 1600, une jolie SunBeam, une rare Jensen Interceptor, et même une fabuleuse Aston-Martin DB5, celle de James… bref un presque remake d’A nous les petites Anglaises, sans oublier leur Austin Mini bien sûr !

Les petites Françaises ne déméritèrent pas du tout, nous offrant un plateau très riche et très varié pour ce rasso de l’EVAMM. A commencer par les traditionnelles Citroën Traction avec la presque totalité de leurs modèles de production. On trouvait en effet une 15 normale, une rare 11 en cabriolet, une 15/6 et une 15 familiale en 6 glaces qui retrouvaient leur petite sœur la DS. Mais la régie n’était pas en reste avec une Dauphine, une Frégate devenue rare, un couple de R17 toute de jaune vêtue, tout comme leur cousine l’Alpine A110 en 1600 cc.

On reste dans la production hexagonale mais d’avant-guerre avec une sublime Salmson de 1938 et ses portes ouvrantes sans montants, pour laisser les dames et leurs belles robes monter sans soucis. Ou cette Automobile Voisin C11 de 1927, les deux voitures nous rappelant les grandes heures de la fabrication Française tout comme cette Mathis Type MY des années 30.

Toujours en France mais avec cette fois des populaires avec une belle variété de 2CV, des débuts de production jusqu’à la fin avec les séries limitées Charleston. Des Panhard toujours vaillantes 24CT et surtout un rare cabriolet PL 17 tigre, une belle délégation de Simca avec des Aronde P60 et Elysée, un beau coupé 1200 Sport et enfin une 1100 TI.

Un contingent de belles américaines avait fait le déplacement, comme l’incontournable JEEP Willis, de superbes et énormes Corvette Stingray, le géant Ford nous présentait un cabriolet Comète, un coupé Deluxe de 49, l’odeur du foin des écuries avait attiré des nombreuses Mustang, une rare Ford Lotus Cortina, mais surtout une Ford V8 de 1922 avec un superbe jus ‘’sortie de grange’’ du plus bel effet.

Les allemandes étaient aussi bien là avec de nombreuses Cox VW, des Porsche en grand nombre, des superbe Mercedes dont une 170 cabriolet de 1938 et, toujours en cabriolet mais de chez BMW, cette fois une jolie 1500.

Je finirai ce tour d’horizon du rassemblement de l’EVAMM par les transalpines comme la toujours très remarquée Fiat 500 Abarth et sa conductrice de charme, la plus que somptueuse Alfa Roméo Guiletta SP, des Ferrari plutôt récentes et de jolies Fiat 124.

Quelques 2 roues anciens très sympas s’étaient joint à la fête, comme ce chopper sur moteur 4 cylindres CB, des Terrot, un solex biplace, un mini solex et des petites cylindrés tout terrains des années 70.

Un rassemblement fort convivial, offrant un plateau aussi varié que de bonne qualité. Les très nombreux visiteurs ont d’ailleurs largement apprécié le spectacle. Un lieu et une organisation au top, merci pour le café offert, un temps superbe. Tous ces ingrédients mélangé nous donnent la recette d’un rasso bien réussit, ce démarquant de ces nombreux concurrents.

L’EVAMM = Ecurie de Voitures Anciennes de Maison-Laffitte et Mesnil-le-Roi. Leur site est visible en cliquant ici.

Pour la galerie de cette matinée c’est ici

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire