La course vue de l’Argentine par Jose Maria Villafuerte

Jose Maria Villafuerte est donc un artiste argentin. Né à Buenos Aires en 1954, il suit des études d’art à la Faculté des Beaux Arts de l’Université de La Plata.

A ses 25 ans il connaît ses premières publications, dans le Editorial Block, un journal brésilien. L’année suivante, il fait la connaissance de LA star argentine pour ce qui est de la course automobile, Juan Manuel Fangio, et il commence à dessiner ses premières œuvres pour le futur musée qui lui sera consacré.

Petit à petit sa renommée va croître, toujours en rapport avec la F1, une peinture commémorative d’Ayrton Senna sera édité et commercialisée en Europe et au Japon, une de ses œuvres sera remise à Damon Hill pour son titre de champion du monde 1996. De plus en plus de musée commenceront alors à l’exposer.

Jose Maria Villafuerte peint donc des F1 récentes, mais aussi des plus anciennes, sans exclure aucune époque. Il remonte même aux premiers Grand Prix d’après la seconde guerre mondiale. Ses œuvres incluent aussi les voitures de sport, du temps où les gloires de la F1 se glissaient encore à leur volant.

Son travail est à découvrir ci-dessous et plus en profondeur sur son site en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « La course vue de l’Argentine par Jose Maria Villafuerte »

  1. Merci pour ce partage, le style pictural correspond bien à l’époque de ces autos. Cela n’en est que plus touchant. J’ai voulu commander des reproductions sur le site de l’artiste, sans succès.

    PS : la Mercedes et la Lotus sont sublimes !

Laisser un commentaire