Coup d’œil sur une petite sportive italienne, la Fiat 850 Coupé

Cette voiture, vous l’avez certainement déjà vue sur Facebook, Loïc étant très présent sur les réseaux sociaux et sa voiture également. Alors qu’un projet plutôt sympa se prépare autour de sa Fiat 850 Coupé, on vous propose de découvrir le modèle plus en profondeur.

La naissance de la Fiat 850 Coupé

La Fiat 850 naît comme une berline en 1964, en version berline, 4 places, deux portes, et un moteur 843 cm³ placé à l’arrière.
On ne tarde pas à lui ajouter une seconde version, la Fiat 850 Coupé, plus une version spider.

Pour cette dernière, on reprend la même base mécanique, et on confie le style du coupé au Centro Stilo Fiat et le Spider à Bertone. La carrosserie du coupé allonge sa ligne, on passe sur une longueur de 3.65m et une largeur de 1.5m contre 3.57 et 1.42 m pour la berline.

Côté mécanique, le moteur reste le même mais il passe de 34 à 47ch (49 pour le spider). La transmission est confiée à une boîte à 4 rapports synchronisés. La voiture pèse 852 kg, est équipée de freins à disque Bendix à l’avant et de tambours à l’arrière.
Côté performances, on table sur un 145 km/h et un 0 à 100 en 20.2 secondes. Avec ce petit moteur, c’est déjà bien !

Évolutions de la Fiat 850 Coupé

La voiture n’évoluera qu’en 1968 pour le millésime 1969. La voiture gagne alors une paire de phares supplémentaires sur la face à avant, c’est la principale distinction esthétique. On en profite pour donner un nouveau nom à la voiture qui devient Fiat 850 Sport Coupé, et Fiat 850 Sport Spider.

Concernant le moteur, il passe à 903 cm³ et sa puissance passe alors à 52 ch. Le poids est annoncé à 735kg, mais à l’italienne, à sec. La vitesse de pointe arrive à 150 km/h et le 0 à 100 est réalisé en 18.9 seconde.

C’est cette auto qui illustre une bonne partie de l’article.

En 1971, la berline sera arrêtée, mais la Fiat 850 Coupé continue. Cette version aura les 4 phares avant de même diamètre. Aucune évolution mécanique n’est à noter et la voiture tire sa révérence en 1972 après quand même 342.873 modèles construits.

La Fiat Abarth Coupé OT 1000

Fiat a déjà son préparateur attitré quand la marque lance la Fiat 850 Coupé. Le nouveau modèle est nommé la Fiat Abarth Coupé OT 1000. Si esthétiquement il n’est pas différent de la Fiat, au niveau mécanique on note une réelle différence.
Carlo Abarth installe un moteur 982 cm³ avec trois niveau de puissance : 62ch sur la OT, 68 sur la OTS et 90 sur la OTSS de compétition qui monte même à 103 ch avec l’injection.

En 1966, il sort même la OT 1300 avec le 1200 tiré d’une Fiat 124 et porté à 1280 cm³ et 75 ch. La déco est plus soignée avec l’adoption de jantes plus larges et des bandes latérales identifiant clairement le modèle.

La Fiat 850 Coupé en course

La Fiat 850 Sport Coupé a participé à de nombreuses courses de cote et même à quelques épreuves de championnat d’Europe des Voitures de Tourisme.
Mais il y a un événement où la Fiat 850 Coupé a été bien en vue, c’est le Tour de France Automobile. On est en 1970 et c’est l’équipage Philippe Gobert copiloté par Damy qui emmènera la voiture qui portera le n°1.
Hélas, la voiture n’ira pas très loin en course, elle sera disqualifié assez vite pour distance insuffisante…

Pour info, je n’ai aucune photo de cette auto, alors si vous avez ça dans un tiroir…

La Fiat 850 Coupé de nos jours

On va dire que la voiture est discrète, presque invisible dans les différents rassemblement, hormis aux rassemblements où se présente Loïc, comme l’Hivernale Vallée, ou même le rallye d’Aumale qu’il organise et où était également la blanche du début de cet article.

Pour une Fiat 850 Coupé, la première génération, la cote est d’environ 8000 €, pour la Fiat 850 Sport Coupé, la seconde génération, l’addition monte vite autour des 8500 €.
Une petite auto qui se mérite !

Pour être précis, celle que vous avez sous les yeux a des jantes Targa, des longues portées Bosch, un échappement Abarth et elle est rabaissée.

Vous aimez ? Partagez !