Sortie de Grange : une Citroën Traction ex René Coty aux enchères

Le premier vendredi d’avril une voiture exceptionnelle sera mise aux enchères. C’est endormie au fond d’une grange qu’a été retrouvée cette Citroën Traction pas comme les autres !

Une belle Citroën Traction sortie de grange

Il y a quelques mois, Franck regarde les annonces sur Le Boin Con et tombe sur une Citroën Traction d’avant guerre à sortir de sa grange, exactement ce qu’il cherchait.

En allant la voir, il découvre une voiture assez complète, dans un état moyen mais largement sauvable. La voiture est Citroën Traction 11 Berline Légère de 1939. L’état le fait douter, et puis il cherchait une sortie de grange, celle-ci en est une, c’est tout ce qu’il demande. Il la ramène chez lui et en attendant de lancer la restauration, il se renseigne.

La voiture possède encore son immatriculation d’origine, du 78. Étonnamment, ses papiers sont mieux conservés que sa mécanique et il la relie à un garage du département, encore existant. En fait la voiture a été ré-immatriculée sous ce système apparu en 1950, mais il retrouve son immatriculation antérieure.
Surprise, la voiture était également entretenue dans ce garage depuis son achat, ce qui lui permet d’avoir un historique limpide. La voiture a été acquise en 1939 par un certain Alphonse Brutaud. Ce dernier a caché la voiture durant la seconde guerre mondiale, ce qui lui a permis de ne pas être réquisitionnée, et d’échapper à toute transformation.

Rene_coty_3A la sortie de la guerre, la voiture tombe entre les mains d’un autre propriétaire dont le nom n’est pas préservé avant de revenir à René Coty. Celui-ci fera une seule apparition dans le garage de la Seine et Oise en 1946. A l’époque, celui qui deviendra le 17e Président de la République Française est député de la Seine Inférieure et il semblerait qu’il utilise cette voiture lors de ses venues à Paris.

On ne sait pas quand le propriétaire change, mais en 1950, la voiture est immatriculée avec le nouveau format d’immatriculation, sous un nom différent. C’est ce propriétaire qui gardera la voiture jusqu’à son arrêt suite à une rupture d’embrayage en 1964. La voiture change une nouvelle fois de main à ce moment là, le père du propriétaire précédant Franck en faisant l’acquisition pour la remettre en état, à un prix bas.

Il ne le fera jamais, bien qu’il ait commencé la restauration. Il décédera et son fils ne continuera pas le travail. La voiture sera donc stockée dans une grange de l’Yonne jusqu’à ce qu’il se décide à faire de la place et que Franck ne la récupère.

Devant un tel historique Franck se dit qu’il n’a pas les épaules pour un projet avec une telle ampleur historique. Il contacte donc la maison de vente aux enchères Arseriattes de Melun qui proposera la voiture le premier vendredi d’avril en vente aux enchères.
Son estimation est à la hauteur de son état et de son historique : entre 35.000 et 65.000 € !

Le pire c’est que ça paraît possible

Certains auront noté les quelques incohérences de ce récit, et seront arrivés à la bonne conclusion : c’est totalement faux ! Et si vous regardez un calendrier, vous comprendrez que le premier Vendredi d’avril, c’est le premier.
Alors pourquoi laisser sortir une information comme ça ? Parce qu’on voit tellement de conneries du genre que se moquer un petit coup ne fait pas de mal.
Un cas précis : Coys a vendu aux enchères une voiture la semaine dernière, une Jaguar Type E, qui avait un historique en courses, qui était une flat floor et qui était une sortie de grange. Qu’est ce qu’ils ont mis en avant ? Que la voiture avait appartenu à un mec, qui dessiné le logo des Beatles. Non mais sérieusement, on s’en fout non ?

Coys Spring Classics Jaguar Type E Barn Find

La Jaguar proposée par Coys

Donc avant d’acheter une voiture ex-bidule, messieurs les collectionneurs, posez vous deux ou trois questions. Dans notre cas, on ne parle pas d’une gloire de la course automobile, mais d’un (alors) futur président qui aurait posé ses fesses dedans !

Une personnalité qui approche d’une auto ne suffit pas à justifier un prix fou. L’état de la voiture est d’ailleurs à prendre en compte, les sorties de grange sont souvent demandeuses de gros investissements !

Même si ceux qui mettent les milles et des cents dans ce genre de voiture ne sont pas vraiment nos lecteurs, ça ne coûte rien d’essayer.

La vraie sortie de grange de cette Citroën Traction

Pour le coup, la voiture qui nous a illustré cette petite blague est vraiment une sortie de grange. C’est Gregory, que vous avez pu voir via les vidéos de son Alfasud, sa 4CVsa MG B, ou son ID 19 qui l’a sortie de sa grange de l’Yonne en 2013.

La voiture avait alors 61434 km au compteur et il l’a récupéré dans un bien triste état. Ce n’est pas lui qui a entrepris la restauration, la voiture est partie au Luxembourg pour ce faire.

Sinon, il propose aussi des voitures plutôt sympa à la vente, dont une belle Lancia Fulvia ! C’est visible sur son site en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Sortie de Grange : une Citroën Traction ex René Coty aux enchères »

  1. Ping : Edito d'Avril : News d'Anciennes dans toute l'Europe - News d'Anciennes

Laisser un commentaire