Sortie de Grange : Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 partie 1

Après la Camaro et la Peugeot 404, je vous propose une italienne, toujours à sortir de grange : une Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 !

En 1978, son propriétaire cherchait à remplacer sa première voiture : une Fiat 124 sport coupé 1600 BC. Souhaitant continuer à rouler en italienne et désireux d’avoir plus d’espace tout en restant en coupé 2 portes, il s’est donc tourné vers Alfa Romeo. Son choix s’est arrêté sur l’Alfetta GTV 2.0 de 132 cv. Il demande donc un devis, et l’achète finalement à Paris pour la somme de 50.000 FF.
Cette voiture aura été son daily pendant 14 ans avant d’être remplacée à son tour, mais par une allemande cette fois ci en 1992 (ceci est une autre histoire, et pas assez vieille pour News d’Anciennes). L’Alfetta roulera occasionnellement de 1992 à 1998, année où elle sera mise à l’abri définitivement. Les années passent, laissant les neveux et les petits enfants de la famille baver devant la belle endormie sans pour autant la reveiller et malheureusement, les plus anciens de la famille commençant à disparaitre, la maison de famille et le terrain où avait été garée l’Alfetta a été mise en vente… Il fallait donc réagir et aller sortir la princesse de son « cercueil de bois » (elle a dormi dans une grange pendant presque 18 ans) !

Diagnostic carrosserie et châssis : Elle est propre ! Elle a été stockée dans un petit garage en bois adossé à la maison et protégée sous des draps qui ont fait office de housse. L’Alfa Romeo Alfetta GTV est complète et les chromes brillent toujours. La peinture est encore en bon état vu son age, mais plusieurs points de rouille au niveau des passages de roues (carrosserie et châssis) ainsi que sur les baies de vitrage seront des points à surveiller de près voir à traiter rapidement pour éviter que cela empire.
La bande autocollante noire du pare-choc avant est décollée, mais ça à la limite, on s’en moque, ce n’est pas ça qui l’empêche de rouler. Le soucis du moment : les quatre freins à disques sont complètement bloqués et nous complique un peu la vie pour la sortir vu qu’elle a du rentrer dans le garage avec un chausse-pied et que le portail est juste assez large pour laisser passer une Mégane avec les rétroviseurs rabattus.

Diagnostic moteur : La première chose que l’on remarque en ouvrant le capot, c’est que la joue d’aile avant droite est en dentelle… Sorti de là et hors mis le fait que le moteur n’ait pas tourné depuis 18 ans, rien de choquant. Une bonne vérification complète et un remplacement de courroies nous en diront d’avantage sur son état.

Diagnostic intérieur : Elle est très bien conservée. La sellerie est encore impeccable et un petit coup de rénovant et nettoyant à plastique fera le reste. Seul le cuir du volant a pris l’humidité et est moucheté de taches blanches.

Je pense que celle-ci sera plus rapidement et plus facilement remise sur roue que la Peugeot 404 dont on vous a déjà parlé !

Vous aimez ? Partagez !

6 réflexions au sujet de « Sortie de Grange : Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 partie 1 »

  1. Ping : Sortie de Grange : Alfa Roméo Alfetta GTV 2.0 - Mascotte Assurances vous propose sa revue de presse retro !

  2. Ping : Sortie de Grange : Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 partie 2 - News d'Anciennes

  3. Ping : 2015 : le best of de Pierre - News d'Anciennes

Laisser un commentaire