Questions à un passionné, Pascal de Route Nostalgie

Bonjour Pascal, vous travaillez pour le Magazine Route Nostalgie, présentez nous cette publication.

En fait Route Nostalgie c’est un magazine papier associatif et bénévole, qui à 10 ans et 28 numéros, c’est un travail d’équipe, une douzaines d’auteurs et 4 organisateurs. Le lien est ici

Il est en pleine évolution à la rentrée il repart sous un nouveau titre RETRO TOURISME.

Les sujets abordés portent sur tout les patrimoines de l’automobilisme, des locomotions au sens large. Pas seulement les véhicules mais aussi tout leurs environnements : routes anciennes, garages, musées, personnage, art, tourisme …

Pour ma part je travaille comme chef de projet internet dans un grand groupe.

Il existe un autre projet, automuseo, quel est son but ?

C’est un guide européens  interactif et touristique des musées de la locomotion : auto, moto, camion, train, avion, bateau, … (lien par ici)

Le principe cartographique est très innovant, nous l’avons conçu avec Benoît de Retrocalage au début pour la France. Et ensuite étendu à toute l’Europe à la demande de l’AMAFL, Association des Musées Automobiles de France et de la Locomotion. C’est un office du tourisme en ligne pour ces domaines.

Visiter les musées est encore la meilleur façon de garantir leur avenir.

Vous avez d’autres projets, en plus de développer le magazine et automuseo ? 

Les idées ne manquent pas, mais les journées elles ne comptent que 24h et c’est en plus de mon travail.

La suite pourrait être une agence de voyage en ligne spécialisée dans les voyages en Europe dans ces domaines. Mais pour cela il faudrait fortement renforcer les équipes ou le faire en partenariat.

Si l’on veut participer à l’aventure, qu’on a un article à proposer, comment faire ?

Simplement me contacter, nous recherchons des auteurs dans de nombreux domaines, mais aussi des bénévoles : des geeks pour les sites webs, des participants pour les salons et des contacts dans chaque pays ou régions pour y développer localement nos concepts.

Personnellement, comment êtes vous arrivés à la voiture ancienne ? 

Les miniatures comme beaucoup de mon époque. Mais avant l’automobile, c’est l’histoire qui me passionne, je voulais être archéologue. Je suis aussi un passionné de cartes routières (http://oldmaps.free.fr) et un spécialiste de l’histoire de l’autodrome (http://autodrome.over-blog.com). La voiture pour moi n’est qu’un moyen de mieux comprendre le passé.

Vous possédez des voitures anciennes, vous faites partie d’un club ? 

J’ai une Peugeot 172BC de 1924 et une 4cv de 1955. Je fais parti de l’Autodream Club de Montlhéry et de Vincennes en anciennes, mais assez peu dans les sorties. Ce qui m’intéresse c’est avant tous les reconstitutions historiques, le tourisme patrimoniale et les anciennes routes.

Pour le rêve quelles seraient les 3 voitures idéales que vous aimeriez voir dans votre garage ?

Une Peugeot de 1898 ou voiture équivalente de cette époque, une Delahaye 135s en souvenir de mon grand père mécanicien de course sur ce modèle et une Facel Vega des année 50. Il y a peu de chance que cela arrive et mes voitures anciennes me suffisent bien à mon bonheur.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire